Home Finance Top 6 des règles pour mieux gérer son budget familial

Top 6 des règles pour mieux gérer son budget familial

by Kévin
Si c’est parfois aisé de gérer son compte personnel, ça ne l’est pas lorsqu’il s’agit d’un compte commun (budget familial par exemple). Il est important pour toute personne de savoir gérer un budget, car les opérations financières (achat et vente) de même que les charges ne manquent pas au quotidien. Il n’est pas rare de rencontrer aujourd’hui des ménages qui ont des difficultés à gérer leurs finances (difficultés à économiser de l’argent de façon mensuelle, à rembourser leurs dettes, à financer leurs projets, etc.), surtout lorsque les charges ne cessent d’augmenter. Gérer un budget familial est une très lourde mission. Il faut alors connaître certaines règles de base en gestion budgétaire si vous n’en aviez pas. Lisez alors cet article qui vous donne quelques règles pour mieux gérer votre budget familial.

Que regroupe un budget familial ?

Un budget familial regroupe les ressources (revenus encore appelés recettes) et les dépenses prévisionnelles d’un ménage. Ceux-ci sont généralement répartis en trois catégories chacun. Les ressources regroupent les recettes du travail, les recettes sociales (retraite, pension, indemnités de chômage, les allocations familiales, etc.) et les recettes diverses (intérêts, revenus locatifs, etc.). Quant aux dépenses, elles impliquent les dépenses fixes (factures énergétiques, internet, téléphone, loyers, impôts, cantine des enfants, mutuelle, etc.), les dépenses courantes (nourriture, transport, achat de vêtements, essence, loisirs, etc.) et les dépenses occasionnelles (réparation de voiture, activités extra-scolaires des enfants, etc.). Un budget familial varie alors d’un ménage à un autre, et ce, en fonction des ressources et des charges de celui-ci. Cependant, plusieurs éléments peuvent affecter un budget familial. Dans certains cas, des dépenses extra et imprévues relatives au mode de consommation par exemple peuvent naître et secouer votre budget. Dans d’autres cas, c’est l’environnement, la situation patrimoniale ou encore le parcours professionnel qui influencent suffisamment le budget familial. Un autre élément phare qui est connu pour engendrer un déséquilibre sur les budgets familiaux est le surendettement. Les crédits qui se multiplient ne peuvent que compliquer la gestion du budget. Il faut donc connaître les règles de base pour mieux vous y prendre avec votre budget familial.

Faire un inventaire de l’ensemble de ses ressources et dépenses

Vous avez compris précédemment que le budget regroupe l’ensemble de vos ressources et de vos dépenses. Pour partir sur une bonne gestion budgétaire, il faut que vous commenciez par faire un inventaire de ces éléments. Parfois, lorsqu’il s’agit d’un ménage avec plusieurs enfants, les dépenses sont importantes au point de ne pas pouvoir être couvertes par toutes les ressources. Dans ce cas, faites un inventaire toutes vos ressources et vos dépenses (n’oubliez surtout pas les dépenses occasionnelles). Cet inventaire n’est rien d’autre que l’établissement du budget prévisionnel. Il vous permettra d’avoir une idée plus claire de vos finances afin de penser à des perspectives adéquates pour une gestion plus saine de votre budget. Pour le faire, référez-vous surtout à vos factures que vous gardez et à vos relevés de compte mensuels. Si vos dépenses excèdent largement vos recettes, alors votre budget familial n’est pas équilibré. Pensez alors à diminuer les dépenses en procédant par élimination des moins importantes. Si malgré cela votre balance est toujours déséquilibrée, pensez à trouver d’autres activités complémentaires pour arrondir vos fins de mois (profitez des week-ends et jours fériés pour proposer des services de jardinage, de bricolage, d’aide, etc. aux voisins si vous êtes habiles de vos mains ou encore faites du e-commerce si vous avez de bons produits à proposer en ligne). Si par contre votre balance est équilibrée et que vos revenus excèdent vos charges, alors pensez plutôt à des stratégies d’épargne et d’investissement

Éviter le surendettement

Il n’est plus à prouver qu’une personne endettée ou surendettée se sent toujours bloquée financièrement. Le surendettement est une situation qui peut constituer un frein dans l’évolution financière d’un ménage. Il engendre d’autres situations non pas seulement financières (perte de l’autonomie financière), mais aussi sociales (par exemple l’exclusion sociale, la perte du logement, la précarité, etc.) et sanitaires (troubles psychologiques, stress, etc.). Si vous vous êtes suffisamment endettés, évitez de demander davantage des crédits et pensez plutôt à mettre en place des stratégies efficaces de désendettement afin de faire une meilleure gestion de votre budget familial.

Opter pour un regroupement de crédits

Vous avez contracté plusieurs prêts. Vous vous retrouvez dans une situation de surendettement et vous ne savez plus comment vous en sortir. Vous n’avez pas à vous affoler, car il existe plusieurs solutions efficaces pour vous aider à rééquilibrer votre situation financière. Le rachat de crédit (encore appelé regroupement de crédits) par exemple est l’une de ces solutions pour lesquelles de nombreuses personnes face à une situation de surendettement optent. Cette opération consiste à centraliser vos différents crédits (crédits à la consommation, crédits immobiliers, etc.) pour en faire un seul crédit. Il vous permet de :

  • améliorer votre situation financière ;
  • augmenter la durée de remboursement ;
  • réduire le montant de votre mensualité (vous ne payez désormais qu’une mensualité) ;
  • adapter vos remboursements à d’autres situations éventuelles telles que l’arrivée d’un enfant, un changement professionnel, l’achat d’un véhicule, etc. ;
  • bénéficier de conditions bien plus alléchantes que celles dont vous aviez bénéficié au moment de l’obtention des crédits ;
  • etc.

Tous ces avantages que vous offre un regroupement de crédits ne sont plus à prouver et sont rendus possibles grâce à l’accompagnement des organismes financiers de confiance habilités. Grâce à ces derniers, vous pouvez alors faire un rachat de crédit immobilier et consommation avec rachat-de.credit pour vous désendetter et profiter d’un budget équilibré pour votre ménage.

Opter pour une gestion budgétaire commune

Si vous êtes en famille, collaborez avec votre femme pour mieux gérer le budget commun. Prenez souvent le temps de discuter de vos dépenses et de vos projets communs (surtout les projets qui vont dans le sens du bien-être des enfants et de la famille en général) afin d’avoir une idée précise des fonds à leur allouer. Faire une gestion budgétaire commune, c’est surtout répartir les dépenses et ne pas laisser le poids des finances sur une seule personne. Si par exemple vous travaillez tous les deux (votre femme et vous) et que vous avez un salaire, il faut que vous sachiez répartir les dépenses en fonction du gain mensuel de chacun. Vous pouvez décider de gérer vos dépenses par la méthode du 50/50 ou encore par la méthode du prorata des salaires. La première méthode est souvent conseillée lorsque vous percevez un même salaire mensuel. Elle consiste à faire payer à chacun la moitié du total des dépenses pour une gestion plus ou moins équilibrée. Cependant, elle n’est pas toujours la plus juste. La seconde est la plus équitable et donc la plus recommandée, car elle permet à chacun de payer en fonction de ce qu’il perçoit. Pour calculer le prorata du salaire et connaître le pourcentage de dépenses à couvrir par mois en fonction de votre salaire, il vous suffit de diviser votre salaire par le total de vos deux salaires et de multiplier le quotient par 100. Votre revenu mensuel par exemple est de 2500 euros et de 1700 pour votre femme.

{2500/(2500 +1700)} x 100 = 59,5 ≈ 60 %
{1700/(2500 +1700)} x 100 = 40,4 ≈ 40 %

En percevant 2500 euros comme salaire mensuel, il vous revient alors de payer par mois 60 % des dépenses communes. Quant à votre conjointe qui perçoit 1700 euros par mois, il lui revient de payer mensuellement 40 % des dépenses communes. Pour une meilleure gestion, il est souvent conseillé de créer un compte commun (compte conjoint) en banque sur lequel vous les verserez.

Éviter les situations de découverts bancaires

En matière financière, les découverts ne sont en aucun cas une bonne chose. Aucune bonne gestion budgétaire ne vous conduira dans des découverts bancaires. Plus vous êtes en découvert bancaire et moins les organismes financiers contractent avec vous, parce qu’ils ne vous considéreront pas comme un client fiable. Pour ce faire, il faut que vous gériez de façon efficace vos revenus et vos charges mensuels de manière à avoir un budget équilibré à plein temps. Vous éviterez aussi les frais supplémentaires qu’occasionnent les découverts bancaires.

Bien collaborer avec son banquier

Réussir la gestion de son budget familial, c’est aussi nouer de bonnes relations avec son banquier. C’est vous qui percevez votre salaire et qui avez vos projets, certes, mais le banquier est cette personne qui vous accompagnera dans la gestion de ces revenus et dans la concrétisation de vos projets. Qu’il s’agisse de votre budget commun en famille ou de votre budget d’entreprise, le banquier fait sans doute partir de vos meilleurs partenaires financiers. Si vous avez beaucoup de projets communs avec votre conjointe, sa mission sera de vous accompagner dans lesdits projets et dans tous vos besoins avec des propositions de financement adéquates. Si malgré tous vos efforts, vous n’arrivez pas à nouer de bonnes relations avec votre banquier, vous pourrez simplement engager un coach budgétaire de confiance.

N’hésitez pas à mettre toutes ces règles en pratique si vous souhaitez avoir des finances saines et un budget familial équilibré.

related posts