Home Entreprise Solutions de paiement Marketplace : Atouts principaux

Solutions de paiement Marketplace : Atouts principaux

by Kévin

Une marketplace ou une place de marché reste une plateforme de commerce en ligne qui met en relation des vendeurs et des acheteurs. Des millions de transactions sont ainsi effectuées chaque jour sur ces sites internet. La facilitation des échanges commerciaux sur les marketplaces passe par la mise en place d’une solution de paiement efficace et sécurisée. À cet effet, l’opérateur de place de marché dispose de nombreuses options.

Découvrez dans cet article les différentes solutions de paiement marketplace avec leurs principaux atouts.

Les principaux atouts des solutions de paiement


Trois solutions s’offrent aux opérateurs de marketplace pour gérer les services de paiement de leur plateforme : obtenir l’agrément de paiement, demander une exemption d’agrément ou solliciter un prestataire de services de paiement (PSP). Cette dernière option proposée par des entreprises agréées reste la plus connue des marketplaces. Pour en savoir plus, cliquez ici. Voici ci-dessous trois approches différentes pour gérer les paiements :

  • Obtenir l’agrément d’établissement de paiement : pour cela, l’opérateur de marketplace doit adresser une demande d’agrément à l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Cette option permet à l’opérateur de gérer lui-même les paiements sur sa plateforme, sans passer par un tiers. Ceci permettra à la marketplace de réaliser des économies, puisqu’aucun montant ne sera déboursé pour rémunérer un PSP ;
  • Demander une exemption d’agrément : cette solution donne également la possibilité à l’opérateur d’assurer lui-même les paiements sur sa marketplace. Moins connue, elle demeure pourtant prévue par la loi et implique que les plateformes respectent les critères d’exemption : Ces critères indiquent notamment des restrictions à respecter sur l’éventail de produits et de services proposé sur la marketplace, ainsi que sur le réseau d’accepteurs et les flux monétaires. En plus d’offrir à l’opérateur une autonomie dans la gestion de ses paiements, cette alternative évite à celui-ci d’effectuer des démarches de demande d’agrément ;
  • Solliciter un prestataire de services de paiement : ce mode de fonctionnement reste le plus plébiscité par les marketplaces. Dans ces conditions, l’opérateur ne gère pas les paiements sur sa plateforme. Ce dernier en délègue la responsabilité à un intermédiaire, plus précisément un PSP. Cette solution permet donc à l’opérateur de gagner du temps. De plus, elle offre la garantie de rester en conformité avec la réglementation, donne la possibilité de s’internationaliser plus rapidement puis protège les acheteurs et vendeurs.

Solutions de paiement marketplace : quelles obligations légales ?


Les solutions de paiement pour les places de marché sont soumises à certaines dispositions légales. L’une de ces obligations consiste à encaisser des fonds pour le compte de tiers. Pour cela, l’établissement responsable des opérations d’encaissement sur les marketplaces doit disposer d’un agrément délivré par l’ACPR. Ainsi, tout PSP doit détenir cet agrément avant de gérer les transactions et l’encaissement d’une marketplace. Si celle-ci ne bénéficie pas bien sûr d’une exemption d’agrément ou ne demeure pas un organisme de paiement.

Par ailleurs, l’ACPR exige la mise en place d’authentification forte afin de sécuriser les paiements en ligne. Aussi, l’organisme de contrôle demande aux marketplaces de s’assurer de l’identité de leurs clients. Ceci à travers l’installation du processus KYC (Know Your Customer). Cette obligation vise à prévenir la fraude fiscale, le blanchiment d’argent, ou encore l’usurpation d’identité. Si ces dispositions légales peuvent paraître contraignantes, elles permettent de protéger les acheteurs, mais aussi la marketplace.

related posts

Leave a Comment