Home Entreprise Quelles sont les spécificités du métier de psychologue libéral ?

Quelles sont les spécificités du métier de psychologue libéral ?

by Kévin

Exercer sa profession en libéral est, dans de nombreux cas, une source d’épanouissement. Cependant, un grand nombre de personnes ont une représentation négative lorsque cela concerne le métier de psychologue. En effet, la plupart pensent que le fait de s’établir en indépendant est trop contraignant.

Il est par exemple nécessaire de constituer soit même sa patientèle. Pour autant, de nombreux psys réussissent à travailler en libéral. Voici de quoi vous en apprendre plus sur les caractéristiques du métier de psychologue libéral.

Mission et salaire d’un psychologue libéral

Le fait de s’établir en libéral signifie juste créer son propre cabinet et proposer ses services en indépendant. La mission du psychologue, libéral ou non, reste la même. Il doit accompagner et conseiller ses patients. Il intervient aussi bien auprès des enfants, des adultes ou encore des couples. Dans son cabinet, il aide à comprendre et soigner les troubles alimentaires, comportementaux, psychologiques et de la personnalité.

Le psychopédagogue peut également être sollicité pour la prévention de ces troubles. Concernant le salaire, le chiffre d’affaires moyen d’un psy en libéral se situe autour de 40 000 € par an. Ce qui représente un peu plus de 3 000 € de revenu mensuel.

Une fois les taxes payées, ce professionnel peut espérer gagner 19 000 € l’année, soit un salaire de psychologue libéral de 1 500 € par mois. À noter que ces chiffres constituent des moyennes et doivent être interprétés comme tels. Le psychologue libéral peut calculer ses revenus avec précision en faisant une projection du nombre de consultations et du tarif horaire.

Parcours académique pour devenir psychologue libéral

En France, devenir psychologue nécessite de suivre un parcours académique spécifique et requiert des qualités intrinsèques. 

Les études pour devenir psychologue

L’insertion dans le cursus débute après le Bac avec le choix des filières. L’étudiant doit s’orienter vers la psychologie pour décrocher une licence dans ce domaine. Après cela, plusieurs voies s’offrent à lui pour atteindre son objectif :

  • un DEA en psychologie ;
  • un Master 2 (à choisir en fonction de la spécialité) ;
  • un diplôme de psychologue de travail (délivré par le CNAM)
  • un diplôme de l’Ecole Privée de Psychologues de Paris.

Cette étape a pour but de le spécialiser dans une branche. Par exemple, psychologue clinicien, psychologue du développement, neuropsychologue, etc. L’étudiant doit choisir la voie qui lui convient le mieux.

Les qualités pour être un bon psychologue

Un psychologue est forgé par des connaissances vérifiées avec un diplôme et aussi par ses qualités en tant qu’être humain. Ainsi, pour prétendre être un bon psy, il faut être empathique à l’égard du patient, l’écouter et le comprendre. De cette manière, la confiance s’établit plus rapidement et le suivi donne de meilleurs résultats. Également, avoir une bonne capacité d’analyse pour exploiter en situation réelle les connaissances acquises est indispensable.

Modalités de travail dans cette profession

Être psychologue libéral implique d’être indépendant et d’embrasser une certaine façon de travailler. De ce fait, il est obligatoire de créer une entreprise pour coiffer l’ensemble de ses activités.

Le statut juridique et les possibilités d’exercer la profession

Pour s’établir en libéral, quatre statuts sont envisageables : la microentreprise, l’entreprise unipersonnelle, l’EURL et la SASU. Évidemment, ce sont les objectifs personnels et les avantages juridiques qui doivent influencer cette décision. Toutefois, en considérant les professionnels déjà établis, on note que la microentreprise semble être le statut juridique le plus populaire.

Par ailleurs, sachez qu’en tant que professionnel, le psychologue libéral opère dans des établissements publics, dans les entreprises ou à titre individuel et privé. Par conséquent, il peut compter parmi ses patients, les salariés d’une entreprise, le personnel d’un centre de santé ou d’une structure.

Le matériel de travail

Lorsqu’un psychothérapeute s’installe en indépendant, il doit faire face à de nombreuses charges. Elles comprennent, la gestion des rendez-vous, la gestion des patients et la comptabilité. La meilleure solution pour y faire face est d’utiliser un logiciel de gestion de dossiers patient. Avec cet outil tout-en-un, il est possible de dire adieu aux pertes de temps pour la recherche du dossier d’un client.

Tous, les dossiers, la liste des patients suivis, les séances et les notes de séance sont consignées au même endroit. De même, l’ensemble des activités mensuelles est traçable et la gestion de la comptabilité est facilitée. Le chiffre d’affaires du cabinet, les impayés des patients et autres données sont clairement visibles. L’organisation de la structure est ainsi optimisée et permet plus de productivité pour gagner plus d’argent.

Avantages de s’établir en tant que psychologue libéral

Malgré les doutes et les appréhensions qu’on peut avoir par rapport à ce choix de vie professionnelle, les avantages restent indéniables.

La liberté professionnelle et financière

D’abord, le psychologue libéral bénéficie d’une liberté professionnelle unique puisqu’il est son propre patron. En travaillant dans sa structure, il n’a pas au-dessus de lui une hiérarchie à qui il doit constamment rendre des comptes. Aussi, le psychologue peut organiser son emploi du temps comme il le souhaite.

Il n’est pas rare de voir, en libéral, des professionnels travailler 3 à 4 jours par semaine. Enfin, le tarif qu’il peut appliquer est plus intéressant que dans le cadre d’un travail rémunéré par un salaire. Une fois son installation réussie et les premiers clients trouvés, plus rien ne l’empêche de profiter pleinement des fruits de ses efforts.

Des possibilités d’évolution intéressantes

La flexibilité du travail permet de disposer de beaucoup de temps libre. Il peut en faire deux usages. Le premier : se reposer et profiter de la vie, car être Psy est parfois un métier éprouvant. Le second sera d’améliorer ses compétences via des formations.

Aussi, il a le choix de ses clients et n’a pas besoin de se soumettre à certaines contraintes. Dans un cadre salarial, les outils et les logiciels sont imposés et ils peuvent ne pas convenir à tout le monde. À son propre compte, le psychologue libéral peut choisir ses propres outils de travail.

related posts