Home Entreprise Quels sont les principaux critères à évaluer lors d’un recrutement ?

Quels sont les principaux critères à évaluer lors d’un recrutement ?

by Kévin

Le capital humain est l’une des ressources les plus importantes des entreprises. Il représente le socle des organisations et contribue à l’atteinte de leurs objectifs. Il importe clairement de faire des choix stratégiques en matière de recrutement.

Sur le marché de l’emploi, on retrouve une panoplie de profils et il n’est pas aisé pour les recruteurs de faire des choix optimaux. Focus sur les principaux critères à évaluer pour bien recruter !

Les qualifications techniques

Les compétences techniques font référence aux savoir-faire liés à un métier. Il s’agit des connaissances et des aptitudes que possède un candidat. Ces éléments lui permettent d’assumer efficacement les attributions du poste à pourvoir. Les recruteurs se basent principalement sur ces connaissances qui sont essentielles à la tenue de la fonction.

Les compétences techniques sont indispensables pour exercer une activité. Elles sont généralement acquises grâce à des formations. Les qualifications attendues par un recruteur varient d’un poste à un autre. Elles dépendent également du secteur d’activité.

Un cabinet de recrutement en finance trouve les bons profils pour ce secteur. Il donne d’excellentes garanties. Les candidats intéressants sont notamment ceux qui ont de l’expérience en comptabilité, en gestion ou en finance.

L’évaluation des compétences permet aux recruteurs de sélectionner des profils capables de maintenir et de pérenniser les performances et la productivité de l’entreprise.

En outre, un cabinet de recrutement juridique s’intéresse sur les profils qui ont de bonnes aptitudes et de bons diplômes pour faire carrière dans le monde du droit. Les entreprises ont bien intérêt à adopter des professionnels du recrutement dans leur secteur.

Les recruteurs établissent généralement un référentiel de compétences. Ils s’appuient notamment sur les fiches postes, sur le manuel de procédures et sur l’organisation de la société.

La motivation

La motivation est l’un des critères de qualification les plus plébiscités. Elle présente les raisons qui justifient l’intérêt du candidat pour le poste. Cet aspect est évalué dans tous les entretiens. Il permet de déterminer l’implication et le motif du postulant. Les recruteurs l’identifient au dynamisme.

Avec une bonne motivation, le personnel a de meilleures capacités. Il peut également mieux s’adapter à différentes situations. Aussi, cela influence les performances et le rendement de l’entreprise. Diverses raisons peuvent motiver un candidat à postuler. On note :

  • L’autonomisation proposée par le poste ;
  • L’intérêt pour l’entreprise ;
  • Les valeurs prônées par la société ;
  • Les technologies utilisées ;
  • Les opportunités de carrière, etc.

Lors des entretiens, de nombreux recruteurs évoquent les projets professionnels du candidat. On s’attarde sur les perspectives et sur leur compatibilité avec ceux de l’entreprise. Les réponses du candidat doivent permettre d’évaluer la pertinence de la motivation du candidat.

Les compétences numériques

Les profils avec de bonnes compétences numériques sont de plus en plus recherchés. L’ère est à la digitalisation qui est en perpétuelle évolution. Toutes les organisations sont contraintes de s’y conformer. Le numérique impacte tous les secteurs d’activité.

Une panoplie de logiciels et de technologies numériques peuvent considérablement booster les résultats d’une entreprise. D’après une étude menée par l’INSEE, 85 % des Français affirment avoir des compétences dans le numérique.

Toutefois, les compétences de base avec le numérique ne sont vraiment pas celles attendues. Les recruteurs privilégient généralement les profils complets ayant une bonne maîtrise du digital.

Les softs skills

Les softs skills regroupent les compétences relationnelles, le savoir être, la personnalité et toutes autres qualités du candidat. À la différence des compétences techniques, ils ne sont pas vérifiables dans un CV. L’employeur doit rester attentif et analyser le postulant lors de l’entretien d’embauche pour évaluer ses skills.

Certaines formations permettent aux recruteurs de détecter les qualités humaines des candidats. La phase d’embauche permet de déceler des traits de personnalité compatibles avec l’image de la société. À juste titre, le relationnel est de plus en plus de mise pour les postes collectifs.

Certains métiers requièrent énormément de qualités humaines et de savoir-être. Il s’agit notamment des commerciaux. Un candidat qui fait preuve d’empathie, de charisme et de leadership peut retenir l’attention des recruteurs.

Les recruteurs prennent en compte d’autres critères. La question de la prétention salariale aussi est décisive. Il faut connaitre les attentes du candidat et s’assurer que le salaire proposé pourrait lui convenir. Enfin, la disponibilité également est un critère d’une grande importance.

related posts