Home Uncategorized Pourquoi les artistes et créateurs se font accompagner par un expert-comptable spécialisé ?

Pourquoi les artistes et créateurs se font accompagner par un expert-comptable spécialisé ?

by Kévin

Musicien, sculpteur, peintre, compositeur, photographe ont tout intérêt à contacter un expert comptable pour artistes et créateurs pour être sûr de ne pas faire d’erreur. Il existe en effet de très nombreuses particularités juridiques dans le domaine artistique mais aussi un régime fiscal spécifique. Pour pouvoir poursuivre son activité artistique, ce professionnel des règles juridiques est le partenaire idéal pour ne pas avoir à se soucier de ces problèmes et rester dans les règles. 

gérer ses finances

Le fonds de commerce d’un artiste, ce sont ses créations. Il doit donc être accompagné au mieux pour à la fois ne rien négliger pour ce qui est du respect des règles mais aussi protéger ses créations. Il doit également prendre en compte l’évaluation financière de ses actifs, par nature, immatériels. 

Il peut en outre bénéficier d’exonération partielle ou totale de taxes ou contributions spécifiques. Il doit également ne pas négliger l’adhésion à la Maison des Artistes et l’Agessa, choisir entre statut freelance ou intermittent, prendre en compte la franchise de TVA ou encore le taux réduit sur les prestations culturelles.

Il ne faut pas oublier que les métiers artistiques sont très souvent itinérants. Et là encore, cela impose des réglementations spécifiques à chaque pays visité. L’expert comptable pour artistes et créateurs s’avère alors être une aide haut de gamme pour ne pas faire d’erreur.

Il intervient également pour trouver les financements et subventions nécessaires pour concrétiser ses différents projets. Bref, un cabinet d’expertise comptable est le professionnel à contacter pour maîtriser au mieux les finesses juridiques et comptables et ne pas avoir à se soucier ce celles-ci.

Répondre aux réglementations en place

Tous artistes professionnels doivent répondre à des règles fiscales et comptables précises. Il doit avant tout choisir son statut. Il peut ainsi être auto-entrepreneur sauf s’il reçoit une rémunération issue de droit d’auteur dépendant de l’Agessa ou de la Maison des Artistes. Ce régime ne convient pas non plus aux intermittents du spectacle. L’expert-comptable pourra alors analyser au mieux le statut le plus adapté à votre activité. Aucun risque d’erreur.

Il faut aussi prendre en compte l’imposition sur les revenus. L’expert-comptable pour artistes et créateurs est ici encore un conseiller haut de gamme. Plusieurs régimes sont accessibles aux indépendants mais pour ce qui concerne les droits d’auteur  des règles spécifiques sont là encore de mise. 

Si les recettes n’excèdent pas 32 900 euros par an, le régime micro BNC pourra être choisi. Un abattement forfaitaire de 34% sera mis en place. Une comptabilité ne sera pas obligatoire à condition que l’artiste indique son chiffre d’affaires via la déclaration 2042 C Pro. Cette formule peut convenir à un écrivain qui publie un ouvrage unique, par exemple.

Si le seuil de 32 900 euros est dépassé, il faudra établir une comptabilité détaillée (bilan et compte de résultat). Les revenus seront alors soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Les frais déductibles (frais financiers liés à l’activité, loyer, frais de déplacement, frais de repas…) seront pris en compte dans le calcul. 

Les droits d’auteur forment un cas particulier s’ils sont déclarés intégralement par un tiers (société, association…). Ils peuvent alors être soumis au régime des traitements et salaires avec un abattement forfaitaire de 10%.

Dans le cas de salariés, ils sont soumis au régime des traitements et salaires. Ils pourront déduire certains frais en plus des frais considérés comme « traditionnels » (transports, repas…) en fonction de leur activité. Ainsi, les musiciens bénéficieront d’un abattement de 14 %, tous comme les choristes et chorégraphes en plus de l’abattement de 5 % proposé à tous les professionnels du domaine artistique. 

TVA et artistes

Un artiste indépendant doit déduire la TVA qu’il doit facturer. Ainsi si les droits d’auteur HT s’élèvent, par exemple, à 30 000 euros, une TVA de 3000 euros pourra être déduite. Cela concerne les interprètes et aux auteurs d’œuvres de l’esprit.

Est-il possible à un artiste de créer une société ?

En tant qu’artiste, il est également possible de créer une société (ou entreprise) et là encore un expert comptable sera un allié de premier choix. Il peut s’agir d’une société par actions, d’une SARL… Un taux d’imposition différent sera alors mis en place : 15% sur la part du bénéfice s’il est inférieur à 38 120 euros, 33,33% s’il est supérieur. L’artiste, devenu dirigeant ou salarié, se verra imposé sur sa rémunération selon les conditions mises en place. Les différents dividendes seront pris en compte dans la catégorie de revenus de capitaux mobiliers avec un abattement de 40%. Une expertise professionnelle vous permettra de cheminer facilement à travers les méandres comptables. 

Houdart, un professionnel au service des artistes

Professionnel de la comptabilité, ce cabinet d’experts-comptables s’est spécialisé dans le domaine artistique et prodigue à tous les professionnels (auteur, architectes, graphistes, dessinateurs, illustrateurs, peintres, sculpteurs…) des conseils précieux mais réalise également toutes les activités classiques de la comptabilité. Avec un savoir faire de plusieurs années, chaque problème est étudié avec soin et trouve une réponse parfaitement adaptée. Installé à Paris, le cabinet reçoit tous les artistes. 

Auprès de ces experts, vous pourrez faire réaliser un compte de résultats, entamer un livre journal de compte, décider de votre régime en fonction de votre chiffre d’affaires envisagé et de votre métier, procéder à un examen de conformité fiscale, vous faire accompagner lors des déclarations fiscales…

Selon votre secteur d’activités (galerie d’arts, architectes, créateurs, artistes, auteurs, compositeurs, photographes…), vous obtiendrez toutes les réponses nécessaires et le conseil indispensable. Cotisations sociales, obligations diverses, gestion des revenus, règles comptables et fiscales, facturation sont quelques-uns des domaines maitrisés par cette équipe de professionnels. Ils peuvent également intervenir pour conseiller sur les meilleures options en matière de comptabilité. 

Véritable service tout en un pour les créateurs, leurs clients, selon leurs professions, peuvent obtenir toutes les informations nécessaires en un simple appel par téléphone ou par mail (avec des solutions digitales). Un dashboard en ligne (accessible via le site web et Google) est effectivement proposé pour accélérer le traitement des informations. Un conseiller aux multiples compétences (une formation est suivie à chaque nouveauté) est affecté à chaque dossier et le suit tout au long du travail sur le site. Houdart est un partenaire dédié qui répond à tous vos besoins au quotidien avec des services ciblés. 

expert comptabe pour artistes et créateurs

related posts