Home Entreprise Mutation du travail : Réinventer les fonctions RH !

Mutation du travail : Réinventer les fonctions RH !

by Kévin

Le marché du travail subit de nombreuses transformations depuis quelques années. Entre les nouvelles mobilités et le télétravail, ce secteur se retrouve profondément bouleversé. De même, la nouvelle génération d’employés aspire à des valeurs beaucoup plus favorables à leur bien-être. Tous ces changements impactent la performance des entreprises et les fonctions des ressources humaines. Ces dernières devront mieux s’adapter, pour anticiper un monde du travail en pleine mutation. Afin de se préparer à relever ces défis, Incitu organise un webinaire sur les grands axes de la transformation.

Les nouvelles tendances d’un marché du travail en pleine transformation


Ces dernières années, le secteur du travail a connu beaucoup de changements. D’une part, la révolution numérique impose l’adoption de nouveaux outils de travail. D’autre part, la crise sanitaire du covid-19 a rebattu les cartes du secteur RH. Dans ce contexte, la culture du présentéisme a progressivement laissé place au télétravail. En appui à tous ces évènements, les salariés revendiquent des valeurs qui mettent en avant leurs aspirations.

En réponse aux désorganisations et mutations de la vie professionnelle, mais aussi à ces nouvelles aspirations des salariés, Incitu organise un webinaire autour de la révolution des fonctions RH que vous pourrez suivre sur webikeo.fr. Cette conférence inclura différents intervenants qui partageront leurs analyses et leurs retours d’expérience.

L’augmentation du télétravail

En 2021, des études de l’Insee démontrent que 22 % des salariés ont télétravaillé pendant une journée au minimum. Au fur et à mesure, ces données ont abouti à des statistiques beaucoup plus radicales. Ainsi, l’année dernière, l’ensemble des employés a adopté le même modèle de travail pendant 15 % des jours de fonction. Les salariés utilisent donc les nouvelles technologies pour exécuter leurs tâches où ils le souhaitent. En conséquence, le présentéisme laisse progressivement place à un nouveau type de travailleur. On parle notamment du digital nomad.

Si cette méthode de travail a permis de poursuivre les activités en temps de crise, elle présente tout de même quelques limites à ne pas négliger. La plus importante concerne l’affaiblissement du collectif qui déteint immédiatement sur l’esprit d’équipe. De même, le télétravail influence la transition entre le temps de travail et celui des loisirs. La confusion entre les cadres professionnels et privés joue sur la concentration des employés et impacte leur rendement. De nouvelles stratégies s’imposent alors pour favoriser les collaborations à distance entre chaque entreprise et ses travailleurs.

L’insertion d’une génération de travailleurs aux valeurs spécifiques

En dehors du modèle de travail, les mutations impactent également le mindset des employés. En effet, les attentes des travailleurs ont énormément évolué depuis un bon moment. Ils fonctionnent selon des codes et des valeurs bien définis. De même, ils aspirent à des conditions de travail bien meilleures et favorables à leur épanouissement. Cette nouvelle tranche de la population associe donc le travail à leur émancipation, leur bien-être et leur développement personnel.

Par ailleurs, les travailleurs préfèrent de nos jours des parcours professionnels non linéaires. Pour 60 % des salariés compris entre 18 et 40 ans, l’idéal consiste à construire une carrière qui leur donne la possibilité de changer de métier au besoin. À certains moments, les employés montrent alors clairement leur envie de déserter les lieux afin d’aller poursuivre leurs fonctions ailleurs. Dans ces cas, les entreprises cherchent à conserver leur effectif par tous les moyens. Ces divers changements exigent une réadaptation des fonctions RH dans l’exercice des activités au sein d’une entreprise.

Les impacts de la transformation sur les fonctions RH

Les bouleversements survenus sur le marché du travail impactent considérablement les fonctions des ressources humaines de l’entreprise. Les anciennes procédures révèlent leurs faiblesses et imposent de nouvelles stratégies de survie. Aujourd’hui, les sociétés doivent se réorganiser pour s’adapter à un monde en pleine mutation. De même, elles doivent procéder à une autonomisation des processus RH liés au numérique.

La réorganisation des fonctions RH

Les fonctions RH doivent prendre en compte les nouvelles réalités du monde du travail afin de s’adapter à ces évolutions. Les stratégies d’adaptation concourront à un modèle d’organisation collective, viable et durable pour une meilleure collaboration au sein de l’entreprise. Les nouvelles fonctions RH doivent notamment s’appuyer sur les axes ci-après :

  • Le travail d’équipe et l’autonomisation des équipes ;
  • L’efficacité des réunions et des déplacements ;
  • L’optimisation des espaces collaboratifs ;
  • La compatibilité entre les outils de travail et les exigences des clients ;
  • La flexibilité du travail et les nouvelles mobilités ;
  • La réinvention des heures de travail ;
  • Les nouvelles aspirations des salariés.

Sur ce dernier point, les critères de recrutement doivent prévoir des clauses qui définissent de commun accord la conduite à tenir. De même, les ressources humaines devront programmer des formations pour le développement professionnel de chaque employé. Ceci favorisera également des recrutements internes en cas de diversification des activités.

L’autonomisation des processus RH liés au numérique

La révolution digitale a complètement changé les méthodes de travail au sein des entreprises. En effet, elle permet de simplifier la gestion des activités et de la communication. Par le télétravail, elle facilite le maintien de la motivation et la cohésion entre les travailleurs. Toutefois, au-delà de ces avantages, la majorité des équipes RH relèvent les limites de ces outils liés à leurs fonctions. De même, le digital nomad peut facilement éluder la frontière entre les cadres professionnels et privés.

Ces mutations doivent alors pousser les fonctions RH à plus d’amélioration pour une autonomisation complète du numérique. Ainsi, toute entreprise qui souhaite s’adapter à cette nouvelle ère doit procéder à une dématérialisation de son processus RH. Ce processus concerne notamment quelques aspects importants à savoir :

  • L’intégration et la demande des congés ;
  • Le planning, la création et la mise à jour des documents digitaux ;
  • La communication et la sauvegarde de pièces professionnelles.

Les bonnes pratiques à adopter


Pour s’adapter à la mutation du travail, les entreprises doivent réinventer les pratiques de management et mieux accompagner les salariés. Face à ces défis, certaines actions s’imposent aux professionnelles des ressources humaines, en vue de la transformation du secteur RH. On peut notamment évoquer cinq axes d’interventions collectives à prendre en compte pour améliorer la performance des entreprises.

Placer l’humain au cœur de l’organisation

Pour une meilleure collaboration, les pratiques managériales doivent démontrer l’importance des intervenants dans la vision de l’entreprise. À cet effet, les professionnelles des ressources humaines doivent privilégier des stratégies de travail fondées sur la bienveillance, l’empathie et la confiance. Elles doivent développer l’écoute des besoins de chaque collaborateur afin d’y apporter d’éventuelles solutions. De même, pour garantir l’amélioration du rendement, elles doivent proposer des actions pour gérer le stress et la flexibilité du travail.

Redonner du sens au travail

Chaque collaborateur doit ressentir son importance et son implication dans l’accomplissement de la vision de l’entreprise. En général, la majorité des salariés accordent une grande valeur à l’activité professionnelle qu’ils exercent. De même, certains conçoivent qu’elle leur permet de maintenir ou de changer leur orientation professionnelle. Pour cette raison, les fonctions RH doivent mettre en avant les valeurs de l’entreprise afin d’encourager l’implication et la créativité des employés. Cette stratégie permettra à chaque collaborateur de saisir l’opportunité de ce travail pour développer sa carrière professionnelle.

Définir les fonctions RH à partir des enjeux futurs

Au regard de l’impact des transformations récentes, les fonctions RH doivent prendre en compte les futurs enjeux afin d’éviter les mauvaises surprises. En effet, les bouleversements en milieu professionnel affectent aussi bien les rendements que les collaborateurs. Face à cette réalité, les fonctions RH doivent centrer leurs pratiques managériales sur des actions efficaces à court ou à long terme. De même, elles doivent préparer le personnel actif vis-à-vis des éventuelles situations inconnues. Chaque collaborateur mérite donc un accompagnement individuel dans l’optique de s’adapter aux changements et d’acquérir de nouvelles compétences.

Adopter une approche responsable

Pour renforcer l’engagement des salariés, les stratégies managériales doivent inclure les actions à responsabilité sociétale. En effet, le développement de la RSE permet de soutenir l’implication des collaborateurs, en l’occurrence les plus jeunes. Elles mettent en avant la protection et la sécurité des individus dans l’exécution des activités économiques. Pour une démarche d’une telle importance, les actions doivent s’avérer réelles et concrètes. Elles doivent notamment permettre d’ancrer tous les membres de l’entreprise au sein de cette communauté.

Un webinaire d’Incitu qui aborde ces problématiques

Face à la transformation du monde de travail, les fonctions RH éprouvent de réelles difficultés pour s’adapter ou anticiper les changements. Pour apporter un éclairage aux entreprises et à leurs RH, Incitu organise le 17 novembre prochain un webinaire. Il s’intitule « Fonction RH : comment se réinventer à l’heure des mutations du travail ? ». Nathalie Fajnzyn, la Responsable Développement et Projets Incitu, sera notamment accompagnée de trois autres intervenants à savoir :

  • Gabriel RAMIREZ MORALES, Dirigeant GRM Coaching Formation ;
  • Cédric BRUGUIERE, Directeur associé Identité RH ;
  • Marine Chabot, Associée, ConvictionsRH.

Ces différents experts apporteront leur pierre à l’édifice pour une meilleure compréhension des problématiques relatives à la mutation du travail. Ils parleront des nouvelles tendances et de leurs impacts sur les fonctions RH. Aux programmes, vous suivrez le décryptage, l’analyse, le retour d’expérience et les conseils sur les bonnes pratiques à adopter à l’heure de la réorganisation.

À l’issue du webinaire, Incitu partagera en exclusivité le livre blanc « S’adapter aux transformations du travail ». Cet ouvrage interpelle les entreprises sur des stratégies managériales utiles pour anticiper les mutations. De même, il explique clairement comment remporter la guerre des talents en développant une marque employeur forte, et comment piloter la transformation des organisations de travail.

related posts