Home Entreprise Comprendre le fonctionnement de l’affacturage

Comprendre le fonctionnement de l’affacturage

by Kévin

L’affacturage est une solution grâce à laquelle les entreprises peuvent financer leurs besoins de trésorerie sans faire appel à un emprunt classique. Cette technique de financement, qui se fonde sur la cession de créances clients à un organisme financier, offre plusieurs avantages. Les sociétés de divers secteurs d’activité profitent déjà de ce système pour disposer rapidement de fonds. Pourquoi pas vous ? Pour vous aider dans cette démarche, nous vous expliquons comment fonctionne l’affacturage.

Affacturage : qu’est-ce que c’est ?

Également connu sous le nom de factoring, l’affacturage est une méthode de financement dont peuvent se servir les entreprises, afin de répondre à leurs besoins de trésorerie. Basée sur la cession de créances clients à un factor, qui est un établissement financier, cette solution permet de disposer rapidement de fonds. Autrement dit, cette technique opère une remise des factures à l’organisme financier. En contrepartie, il compense les besoins de trésorerie de l’affacturé en mettant à sa disposition les sommes nécessaires.

Si vous privilégiez cette option en tant que professionnel, vous réduisez vos délais de paiement tout en gagnant en efficacité. Vous pouvez dès lors vous concentrer sur le cœur de votre métier et ainsi booster votre business. Des comparateurs comme Affacturage.fr vous aident à trouver des établissements financiers qui vous proposent des offres à la hauteur de vos attentes. En matière d’affacturage, les financements que vous pouvez obtenir sont évolutifs et adaptés à vos besoins spécifiques de trésorerie. C’est pourquoi vous devez toujours comparer les différentes propositions de contrats via un comparateur afin de faire un bon choix.

Quel est le principe de l’affacturage ?

L’affacturage est un système dans lequel un établissement financier se propose de mettre à la disposition d’une entreprise les fonds émanant de ses factures. Pour l’affacturé, il n’est donc pas nécessaire d’attendre les échéances de règlement. Grâce à cette mécanique, le professionnel est à l’abri des problèmes de fonctionnement dus aux décalages de trésorerie. De son côté, le factor s’occupe de tout ce qui est en rapport avec la gestion administrative de la facture :

  • le suivi des paiements,
  • la prise des charges des impayés,
  • la réalisation de la relance et du recouvrement.

Il convient de noter que, d’un point de vue juridique, l’organisme finance endosse, par le procédé du transfert de propriété, le risque de recouvrement des factures de la société affacturée. Cela signifie que si vous êtes l’entreprise remettant, ces documents comptables ne vous appartiennent plus. Ils sont désormais entre les mains du factor. Vous sortez donc les factures clients concernées de votre bilan pour les transformer en trésorerie. La structure qui sollicite l’établissement financier lui remet la liste de ses clients. Ce dernier s’assure de la solvabilité de chacun d’eux et attribue une notation en fonction de laquelle elle donne son approbation.

affacturage, trésorerie, recouvrement des factures

Comment fonctionne un contrat d’affacturage ?

Lorsque vous sollicitez les services d’un factor, vous devez vous conformer au contrat d’affacturage qui est établi entre vous. Celui-ci fixe les règles de la remise de vos factures clients à l’établissement financier. Il existe différents types de contrats de factoring qui répondent aux besoins particuliers de chaque professionnel.

Le contrat d’affacturage géré

Si ce type de contrat de factoring est établi entre les parties, la gestion des postes clients est confiée à l’organisme financier. Il s’occupe donc de la relance du paiement des factures, soit par téléphone soit par écrit. C’est le factor qui se charge d’encaisser les paiements de factures dans le cas d’un contrat d’affacturage géré.

Le contrat d’affacturage sans recours

Dans le cas de cette solution, les impayés restent à la charge de l’entreprise. Toutefois, elle continue d’avoir une maîtrise sur ses créances.

Le contrat d’affacturage non notifié

Avec le contrat d’affacturage non notifié, aucune mention ne figure sur les factures clients. Ce qui implique que le paiement de celles-ci est réalisé au profit de l’entreprise affacturée.

Le contrat d’affacturage avec recours

Dans cette option, une garantie contre les impayés est prévue par la société de factoring. L’entreprise bénéficie de ce fait d’une indemnisation à hauteur de 100 % du montant des créances.

Le contrat d’affacturage notifié

Ce type de contrat d’affacturage contient une mention de subrogation au profit de l’établissement de financement. Avec cette indication sur les factures clients, le paiement s’effectue au profit du factor.

Le contrat d’affacturage non géré

Il est mis en place pour une entreprise qui souhaite conserver la gestion du poste client. Dans ce cas de figure, la société de factoring lui permet de s’occuper du recouvrement des factures remises.

En fonction de vos besoins en trésorerie et du contrôle que vous souhaitez ou non garder sur la gestion des factures, il existe donc différents contrats d’affacturage. Prenez le temps de bien comparer les offres proposées par les organismes financiers pour trouver la bonne société de factoring.

related posts