Home Entreprise Comparatif des différents types d’affacturage

Comparatif des différents types d’affacturage

by Kévin

Destiné à toutes les entreprises, TPE et PME, l’affacturage est une solution performante de financement de la trésorerie, de gestion et de protection. En France, le marché de l’affacturage continue de se développer, attirant principalement les fintechs (start-ups financières). Lors des 3 premiers trimestres de 2021, l’affacturage a augmenté de 3,4 % par rapport à la même période en 2019 (pré-Covid), selon l’Association des sociétés financières (ASF). Sur les 9 premiers mois de 2021, on note plus de 261 milliards d’euros de créances achetées. Voyons ensemble l’importance de ce dispositif, et les différents types d’affacturage.

Comment fonctionne l’affacturage ?

L’affacturage est un accord par lequel une société financière appelée factor s’engage à racheter les créances commerciales d’une entreprise et à gérer son poste clients dans les cas où le contrat le permet. Cette solution constitue une certaine garantie quant au recouvrement des factures, et permet une meilleure gestion de la trésorerie.

Par conséquent, le factor continue de surveiller la situation financière de l’entreprise et peut même auditer les clients de celle-ci pour mesurer les risques d’insolvabilité. Cependant, le factor a le droit de refuser de financer certaines dettes même une fois le contrat signé, notamment lorsque la situation du débiteur change et que des problèmes financiers sont détectés.

Si vous souhaitez entrer en contact avec une entreprise d’affacturage, le meilleur moyen d’en trouver une est de passer par un intermédiaire. Pour cela, vous pouvez contacter Factorland, courtier en affacturage, qui pourra vous aider à trouver l’offre correspondante à vos besoins.

Quelles sont les différentes formes d’affacturage ?

Selon les offres des entreprises d’affacturage, vous ferez face à différents types de contrats. Ces dernières présentent chacune des particularités et le choix devrait être fait en prenant en compte tous les détails.

L’affacturage classique

Pour cette forme de financement, l’entreprise cède sa facture à son factor en échange d’un financement immédiat (sous 24 à 48 heures). Le client est alors averti qu’un contrat d’affacturage est en place et est informé des coordonnées bancaires de la société d’affacturage par l’intermédiaire de laquelle il doit payer. Dans ce cas, une fois le contrat d’affacturage signé :

  • vous livrez des produits ou des services aux clients et vous les facturez. Vous informez votre client que vous avez signé un contrat d’affacturage mentionnant notamment le « droit de subrogation »,
  • vous communiquez votre facture au factor,
  • ce dernier évalue la situation financière et la solvabilité de votre client, tout en pesant le risque qu’il prend, avant de convenir avec vous du niveau de sécurité de la créance,
  • votre factor vous prépayera 90 % du montant de la facture sous 24 à 48h si le fonds de garantie n’a pas été constitué, sinon 100 %,
  • votre client sait que vous confiez la facture à une société d’affacturage et il réglera la facture directement à votre factor à l’échéance.
 types d'affacturage

L’affacturage semi-confidentiel

L’affacturage semi-confidentiel est utile pour toute entreprise qui génère un chiffre d’affaires important. Ici, vous cédez les créances à l’entreprise d’affacturage tout en traitant en interne la relance et l’encaissement des créances clients.

Vos clients sont au courant du contrat d’affacturage mis en place, mais vous conservez donc le contrôle de la relation commerciale avec eux. De plus, le client continue de payer directement son fournisseur, au lieu de passer par le factor.

L’affacturage confidentiel

L’affacturage confidentiel permet aux entreprises de conserver la gestion des comptes clients. Le paiement est financé par la société d’affacturage, mais le client n’est pas informé du contrat. Cette solution convient donc aux entreprises qui ne veulent pas de l’intervention d’un tiers dans la gestion du poste clients, et qui veulent conserver une certaine discrétion.

L’affacturage inversé (financement des fournisseurs)

Si vous êtes une grande entreprise opérant dans le secteur de la distribution (centrales d’achat, moyennes et grandes surfaces, grande distribution, etc.) par exemple, ce dispositif est idéal pour vous. Il vous permet de payer vos fournisseurs avant même les délais de paiement contractuels sans utiliser votre trésorerie, améliorant ainsi votre profil auprès d’eux.

Ainsi, ces fournisseurs sont alors plus disposés à offrir des remises importantes sur votre commande. En même temps, vous sécurisez votre supply chain et renforcez vos relations avec vos fournisseurs en garantissant avec eux des partenariats de qualité.

L’affacturage d’importation et d’exportation

La gestion des comptes clients peut être chronophage pour les entreprises qui font des affaires à l’international. Ainsi, l’affacturage à l’importation permet aux entreprises de financer les opérations d’importation et de payer les fournisseurs sans attendre l’expiration de la lettre de crédit. Quant à l’affacturage d’export, il peut assurer le financement et la garantie des créances export.

related posts