Home Entreprise Ce qu’il faut savoir aujourd’hui sur le no-code et le low-code

Ce qu’il faut savoir aujourd’hui sur le no-code et le low-code

by Kévin

Souvenez-vous du début des années 2000 lorsqu’internet commençait à se développer fortement en France. À l’époque, les personnes capables de créer un site internet de A à Z étaient encore rares. Il était obligatoire en effet de maîtriser au moins deux langages de programmation : le HTML tout d’abord afin d’organiser les différents éléments dans une page. Le CSS ensuite pour gérer l’affichage au mieux, en changeant la police et la disposition des blocs de texte notamment. En 2022, il n’est plus nécessaire de connaître ces langages pour faire un site internet. Bienvenue dans le no-code et le low-code !

Qu’est-ce que le no-code et le low-code ?

Comme son nom l’indique, le no-code est un outil (généralement une solution logicielle) qui vous permettra de créer des sites internet voire même des applications sans avoir à coder quoi que ce soit. En général, on vous proposera de faire du “drag and drop”. C’est-à-dire qu’une série d’éléments graphiques seront à votre disposition et il ne vous suffira qu’à les glisser dans le bon endroit pour former une page. En bref, aucune connaissance technique n’est nécessaire lorsqu’on utilise un outil de low-code qui se doit d’être très accessible. Seul un temps d’adaptation très court vous sera nécessaire.

Le low-code, quant à lui, est légèrement différent. Là encore, si on s’intéresse au nom, on comprend qu’il ne va pas falloir beaucoup de code pour créer un site ou une application. Toutefois, si les plateformes de low-code vous mâchent une grande partie du travail, il sera nécessaire pour une entreprise de faire appel à un développeur, même de façon temporaire, pour réaliser quelques ajustements. Autrement dit, il y a des fonctions préétablies qui sont très pratiques, mais cela ne suffit pas à produire quelque chose de viable quand on n’a aucune connaissance en code.

Quels avantages et inconvénients du no-code pour une entreprise ?

Avant de vous poser une question comme “Quels outils nocode utiliser et quels sont les avantages et inconvénients de chacun ?”, il convient de se demander ce que vous avez à gagner ou à perdre d’un point de vue global. Déjà comme on a pu le voir, si vous n’avez pas les moyens d’engager un développeur, une plateforme no-code vous sera d’une grande aide pour lancer un site. 

Toutefois, il faut ajouter là un petit bémol : vous finirez par être limité à un moment donné au niveau des fonctions. En effet, les fonctionnalités sont rigides et sont faites pour être utilisées par le plus grand nombre. Si cela suffit aux petites entreprises, c’est souvent un peu juste quand on est une moyenne ou une grande entreprise.

related posts