Home Management Bien manager un service ou une équipe : Nos meilleurs conseils !

Bien manager un service ou une équipe : Nos meilleurs conseils !

by Kévin

Contrairement à ce que vous pourriez penser, il n’existe pas de formule magique pour être un bon manager. C’est à force de pratique et de remise en question que vous pourrez parvenir à ce statut. Avant toute chose, il faudra maitriser la structure de l’équipe et avoir un grand sens de l’empathie. Ce sont deux atouts qui vous permettront de fédérer l’équipe autour de vous, pour la conduire vers un objectif. Voici les meilleurs conseils dans ce sens.

1.      N’essayez pas de tout contrôler

En tant que manager, vous aurez parfois l’impression que tout vous échappe. La tentation de vouloir un contrôle absolu de l’ensemble des tâches opérationnelles de votre équipe peut être forte. Cependant, vous devrez absolument y résister et c’est d’ailleurs ce qu’enseigne cette formation rh pour un manager. Apprenez à déléguer et à faire entièrement confiance à votre équipe pour tirer le meilleur d’elle.

Pour atteindre cet objectif, vous devez avant tout modifier la manière dont vous percevez le travail. Chaque personne peut employer des méthodes uniques pour parvenir au même résultat. Néanmoins, cela ne veut pas dire que vous devrez tout autoriser. Gardez les yeux sur la stratégie, et encore plus sur les objectifs.

2.      Rendez libre l’équipe, mais encadrez-la

Dès le moment où vous prenez fonction, instaurez des règles claires au sein de l’équipe dont vous avez la direction. Elle doit être informée de vos objectifs, et connaitre les attentes que vous avez de chaque individu. Procéder ainsi permet non seulement de vous affirmer, mais aussi d’apaiser les craintes des uns et des autres. Lorsqu’un membre de l’équipe viole une règle par la suite, vous pourrez plus aisément appliquer la mesure correspondante.

Voilà tout l’intérêt de faire connaitre les règles dès le début de la collaboration. Vous pourrez ainsi affirmer votre autorité en recadrant en cas de non-respect. Dans le cas contraire, votre équipe vous percevra comme un manager faible. Toutefois, ne devenez pas un tyran en recadrant à tour de bras. Faites dans le juste milieu, et procédez aux ajustements qui s’imposent à tout moment. Apprenez à imposer les limites, et relâcher la bride quand il le faut.

C’est le meilleur moyen de stimuler la créativité de votre équipe, et l’inciter à prendre des initiatives.

3.      Communiquez, communiquez, et communiquez


Avec ce type d’évènement, les managers ont dû apprendre à s’adapter. La communication est la clé pour se sortir de certaines situations, surtout en tant que manager. Le message que vous transmettez aux membres de votre équipe doit être clair surtout lorsqu’ils sont chargés d’une mission. Appliquer cette méthodologie vous permettra d’avoir un retour constructif :

  • Retour positif sur le comportement : complimentez et mettez en valeur les forces de votre collaborateur ;
  • Retour négatif sur le comportement : c’est certainement le moment le plus délicat de votre rôle de manager. Mentionnez les points à améliorer, et faites surtout preuve de tact pour ne pas froisser.
  • Finissez toujours par un retour positif sur la personne : quelles que soient les erreurs commises, reconnaissez la valeur de votre collaborateur.

4.      Apprenez à dire non

En tant que manager, vous avez forcément plus de charge de travail et de responsabilités que les autres membres de votre équipe. Votre premier objectif est donc de montrer que vous en êtes véritablement capable. Ce n’est pas si simple en pratique, car vous devrez mettre des limites au quotidien :

  • Ne dites pas oui à toutes les demandes ;
  • Priorisez les tâches, et ne prenez pas celles dont la valeur ajoutée est faible ;
  • Choisissez des moments précis pour consulter vos mails, pour ne pas être dispersé ;
  • Faites de la place dans votre agenda, et ayez des moments dédiés à la concentration et la gestion d’autres tâches.

5.      Encouragez la cohésion du groupe

Gardez en vue que vous faites partie d’une seule et même équipe. Renforcez donc le sentiment d’appartenance avec vos collaborateurs, et vous obtiendrez le meilleur d’eux. N’hésitez pas à consacrer votre temps aux membres qui le demandent, et faites-le aussi spontanément. L’un des meilleurs moyens pour favoriser cette cohésion est de créer l’effet dream team. Concrètement, il s’agira de :

  • Faire le plus souvent des réunions dans la salle dédiée, ou alors dans le café d’à côté ;
  • Partager votre vision avec le reste de l’équipe, et faire preuve de transparence ;
  • Célébrer les réussites individuelles et collectives au-delà du cadre de l’entreprise ;
  • Mettre en valeur l’équipe chez la hiérarchie, et les autres managers.

6.      Mixez les moments formels et informels


En tant que manager, vous devrez aussi apprendre à faire preuve d’une certaine réserve. Toutes les informations ne doivent pas être transmises à l’équipe. Au contraire, vous devrez les garder afin de prendre des décisions stratégiques. Ne faites jamais l’erreur d’émettre des critiques à propos de votre hiérarchie au sein de votre équipe. Il faudra quelques fois conserver le ton formel de la communication, même dans des moments informels avec vos collaborateurs.

C’est le meilleur moyen de conserver votre légitimité. Vous parviendrez à instaurer un climat de confiance en :

  • Transmettant vers les échelons plus bas, l’information en provenance de la direction. Vous éviterez ainsi les frustrations que peut engendrer la communication par un tiers.
  • Informant à propos des changements qui surviennent dans l’équipe ;
  • Procédant à un entretien annuel avec chaque membre de l’équipe.

Faites également preuve d’humilité, tout en restant dans vos fonctions de manager. Il ne sert à rien de créer de la distance entre vous et votre équipe. Une telle ambiance n’est propice qu’aux ressentiments.

7.      Sachez écouter

Un bon manager doit connaitre les différents membres de son équipe, et cela n’est possible qu’avec un sens de l’écoute. Cela vous permettra de mieux en apprendre sur la personnalité de vos collaborateurs, à savoir :

  • Leurs aptitudes personnelles ;
  • Leurs différences ;
  • Leurs forces ;
  • Leurs faiblesses ;
  • Etc. 

L’écoute vous permettra de mettre en place une belle ambiance propice au positivisme au sein de votre équipe. La connaissance des forces et faiblesses des uns et des autres permet de savoir comment déléguer des tâches. De cette façon, vous ne vous tromperez pas pour attribuer une mission au collaborateur qu’il faut. Le sens de l’écoute est une qualité utile dans le quotidien de tout manager. Vous pourrez plus facilement évaluer, et prendre les décisions qu’il faut.

8.      Soyez un exemple

Les propos du manager et ses actes doivent avoir une cohérence. Il est donc très important que les principes que vous exigez de l’équipe s’appliquent aussi à vous. Dans le cas contraire, vous n’aurez pas le respect et la considération de vos collaborateurs. Votre rôle de ‘’modèle’’ sera sérieusement remis en question. Soyez plutôt un leader cohérent, et qui fait preuve d’équité dans ses prises de décision. Vos collaborateurs seront rassurés, et moins soumis au stress.

Plus loin, vous devrez vous efforcer de donner du sens à votre fonction de manager au quotidien. Il s’agit principalement de :

  • Rendre dynamique une équipe composée de plusieurs personnes ;
  • Créer au sein d’elle, de la cohérence et l’envie de se surpasser.

On devient un bon manager, et vous devrez vous autoriser à en faire un apprentissage continuel. Sachez combiner l’autorité et la flexibilité, sans pour autant vous imposer. Vous devrez aussi écouter afin de prendre les meilleures décisions. N’essayez pas non plus de plaire à tout le monde, car c’est impossible.

9.      Protégez votre équipe


En pratique, le manager est le responsable hiérarchique de son équipe. Vous êtes donc son protecteur lorsqu’une agression provient de l’extérieur. Ce sont entre autres :

  • Les demandes sans fondement du top management ;
  • Des sollicitations récurrentes de la clientèle ou d’un autre responsable ;
  • Etc. 

Ce sont autant de facteurs qui peuvent être responsables de démotivation dans les rangs. Votre rôle sera de lutter contre cet état de choses, et conserver la flamme. Mettez les moyens à disposition de vos collaborateurs, et vous verrez leurs performances exploser.

10. Formez vos équipes

Votre équipe ne pourra performer et grandir, que si vous accordez une place importante à la formation. C’est ce qui permettra de développer les différentes aptitudes au sein du groupe. Rester dans sa zone de confort est la pire chose qui pourrait arriver. Que vos collaborateurs soient des juniors ou seniors, il est important qu’ils apprennent de nouvelles techniques. Cela permettra de les rendre compétitifs, et en adéquation avec les défis professionnels qu’ils rencontreront.

Par ailleurs, les collaborateurs qui progressent et acquièrent de nouvelles compétences sont plus épanouis. Ils ont plus confiance en eux, et font preuve d’un grand sens de l’engagement dans leur travail. Voilà pourquoi vous devriez régulièrement proposer à votre équipe, des formations adaptées à leurs différents besoins.

Le rôle de manager implique de grandes responsabilités, et laisse très peu de marge à l’improvisation. Vous devez être une main de fer dans un gant de velours, pour diriger efficacement vos collaborateurs. En tant que leader, il faudra développer votre sens de l’écoute et savoir communiquer efficacement. Soyez l’exemple à suivre, en instaurant des règles, mais surtout en les respectant. 

N’oubliez pas de protéger votre équipe, et lui proposer des formations adaptées pour accroitre ses compétences. Il ne vous reste plus qu’à mettre en pratique tous ces conseils à présent. 

related posts