Home Entreprise Télétravail : comment lutter contre l’isolement en entreprise ?

Télétravail : comment lutter contre l’isolement en entreprise ?

by Kévin

Pour tous les travailleurs, peu importe le secteur d’activité, la crise sanitaire a été à l’origine de nombreux bouleversements. Le rythme de travail a été changé, mais pas que. Afin de répondre aux recommandations gouvernementales dans le but de ralentir la progression du virus, les entreprises ont dû trouver une nouvelle méthode : le télétravail.

Les employés n’ont alors plus besoin de se déplacer puisque tout peut se faire de chez eux. Cela équivaut pour beaucoup à un gain de liberté et à une baisse de la pression quotidienne. Tout n’est cependant pas toujours rose dans le télétravail. Il présente ainsi de nombreux facteurs à risque dont l’isolement en entreprise. Pour le bien de l’esprit d’équipe, il convient de trouver des solutions, afin de venir à bout de cette problématique.

L’isolement des télétravailleurs

Pour trouver une solution à un problème quelconque, il est primordial d’en comprendre les tenants et les aboutissements. À cet effet, il faut reconnaître que lorsque le télétravail se fait à un rythme irrégulier, les liens communautaires précédemment tissés restent intacts.

Lorsqu’il s’étend cependant sur toute la durée de travail réglementaire et de façon quotidienne, cela peut vite devenir un problème. Les employés n’ont plus d’interactions naturelles et spontanées avec leurs collaborateurs ou supérieures. Ils se retrouvent rapidement avec un sentiment de solitude professionnelle et sociale, car chacun se retrouve tout seul.

À long terme, on assiste à ce que l’on qualifie ici d’isolement du télétravailleur. Cette situation à une incidence sur la qualité du travail fourni individuellement, sur le développement de l’entreprise et sur le moral même des employés. Heureusement, différentes solutions sont connues, afin d’en venir efficacement à bout.

L’approche bottom-up pour souder les équipes

Si vous souhaitez intégrer le bottom-up dans votre stratégie d’entreprise, vous trouverez sur le site de Bambou.space et les autres plateformes de soutien managérial, une équipe prête à vous aider. L’approche bottom-up ou ascendante est en effet une technique managériale utilisée en entreprise pour organiser la vie professionnelle quotidienne.

Elle préconise une implication de tous les salariés dans le processus de prise de décisions, peu importe la position hiérarchique occupée. C’est un mode de management qui s’inspire du programme de standardisation Suru-Raku initié par Bridgestone.

Les avantages du bottom-up

Dans un contexte où les employés en télétravail souffrent d’un isolement chronique, la solution bottom-up permet de donner un nouveau souffle au travail d’équipe. En s’opposant à la méthode top-down, elle permet de créer l’union et la cohésion des employés en favorisant le travail en équipe et la formation de groupe décisionnel.

Ils se sentent valorisés, car leurs avis sont pris en compte. On dit alors que la parole de la base et du terrain (les travailleurs en bas de la hiérarchie) sont écoutés. Cela permet non seulement aux responsables d’entreprises d’obtenir des points de vue intéressants, mais également de mieux être à l’écoute du personnel.

Les conséquences positives de cette approche ascendante se reflètent immédiatement sur la performance individuelle des employés ainsi que sur leur travail. Le bottom-up est alors un processus d’autonomisation et de responsabilisation qui implique l’apport personnel de chaque employé. Le sentiment d’appartenance qui en découle aide ainsi à combattre l’isolement.

Comment mettre en place l’approche bottom-up ?

L’introduction de la culture bottom-up dans une entreprise peut se faire en trois étapes. Tout d’abord, il est important d’évaluer l’entreprise, afin de découvrir les nombreuses possibilités à sa disposition sur le court et le moyen terme.

Il est ensuite nécessaire de vulgariser la vision de l’entreprise et de définir les rôles et responsabilités des employés dans son accomplissement. La première étape consiste à faire un plan d’intervention adapté aux besoins de l’entreprise et des employés en particulier.

On passe ensuite à la phase de mise en œuvre concrète de l’approche bottom-up. Elle se résume essentiellement à créer des idées, afin de briser la solitude et de répartir des charges dans le but d’atteindre des objectifs. Plus il y a d’idées/projets, plus il y a d’interactions et moins les employés en télétravail se sentent isolés.

Il faut alors s’assurer qu’il y a une participation effective de toutes les parties prenantes, afin de faire progresser le travail en équipe. C’est une stratégie gagnante qui profite à tous et qui contribue à relever le moral des travailleurs.

Pour finir, la mise en application de l’approche bottom-up nécessite un suivi pour tirer leçons des techniques qui fonctionnent ou non. Il est alors possible d’apporter des solutions tangibles qui répondent réellement aux préoccupations des télétravailleurs.

Méthode bottom-up pour télétravail

La mise à disposition d’outils de télétravail adapté

Avec le télétravail, les règles changent et les équipements doivent suivre le pas. Pour combattre l’isolement, il est alors nécessaire de créer un réseau de messagerie instantanée qui facilite les échanges au sein des collaborateurs.

Toujours dans la même optique, il serait intéressant d’organiser les réunions et séances de débriefing à l’aide d’outils de vidéoconférence. De cette façon, vous maintenez le contact visuel avec les employés même si celui-ci ne se fait qu’à travers un écran d’ordinateur.

Il est également primordial de mettre en place une assistance virtuelle pour les outils informatiques dans le but d’assurer un soutien technique constant. Les employés pourront alors avoir l’impression d’évoluer dans le même environnement de travail, à quelques exceptions près.

La formation des managers aux enjeux du télétravail

Les managers sont les gardiens de la cohésion et de l’évolution du travail au sein des équipes. Le télétravail obéissant à ses propres règles, il convient que les managers puissent s’y adapter. C’est pourquoi organiser des séances de formation à leur endroit est une solution pour mieux appréhender la situation.

Ceux-ci pourront apprendre de nouvelles techniques de management adaptées au travail à distance. Ils peuvent aussi découvrir de nouveaux outils de travail à distance qui leur permettrait de mieux assurer la gestion de leurs collaborateurs.

Avec un manager initié aux réalités du télétravail, la transition vers le télétravail se fait plus aisément et les employés sont mieux accompagnés. L’isolement issu du télétravail n’est pas une fin en soi. Avec la bonne approche et les bons outils, il est possible d’en venir efficacement à bout.

related posts