Home Entreprise Comment fonctionne la signature électronique ?

Comment fonctionne la signature électronique ?

by Kévin

Tout comme son homologue manuscrit, la signature électronique permet de donner son approbation sur un document, mais de façon dématérialisée. Aujourd’hui encore, de nombreuses personnes ne comprennent pas le fonctionnement de cette innovation qui existe pourtant depuis plusieurs années. Voici un petit guide pour en apprendre un peu plus sur l’e-signature.

Qu’est-ce que la signature électronique ?

Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, la signature électronique ne consiste pas à scanner une signature graphique. Elle ne se résume pas non plus à reproduire un graphisme en un servant d’un stylet sur un appareil connecté. C’est plutôt un procédé technique au cours duquel vous pouvez donner votre approbation à un document numérique. D’ailleurs, pour être valable, l’ensemble du processus doit répondre aux règlementations établies dans l’Union européenne et en France.

Au centre de ce mécanisme se trouve l’infrastructure à clés publiques. Cette dernière utilise un algorithme cryptographique pour générer deux séries de chiffres qu’on appelle des clés. L’une d’entre elles est uniquement réservée au signataire et c’est à partir d’elle qu’on peut signer électroniquement un contrat de travail par exemple. En outre, ces messages codés sont également associés à un certificat qui contient les données concernant la date et l’heure de l’apposition.

Quelles sont les différentes formes d’e-signature ?

Il existe trois types de signatures numériques qui se distinguent par le niveau de fiabilité. De ce fait :

  • la forme simple reste la plus basique et consiste à cocher une case sur le document ;
  • la version avancée offre un degré de sécurité plus important et permet d’identifier le signataire et de garantir que toute modification ultérieure du fichier soit détectable ;
  • et l’e-signature qualifiée repose sur un certificat digital et est réalisée par un organisme agréé.

Le champ d’action de ce procédé ne s’arrête pas uniquement au niveau du contrat de travail. Il permet aussi de recevoir l’approbation de quelqu’un sur tout autre document dématérialisé dans de nombreux domaines comme la justice, l’immobilier ou l’assurance.

Comment obtenir une signature électronique ?

Pour obtenir l’e-signature d’une personne, vous avez besoin de faire appel à une plateforme de gestion des transactions électroniques. Celle-ci se chargera de vérifier l’identité du signataire à l’aide de son certificat numérique. Cette démarche permet de s’assurer que le document ne peut pas être corrompu et que le destinataire est bien celui qu’il prétend être. Une fois ces précautions prises, la personne reçoit une notification par e-mail avec lien pour le rediriger vers le fichier à signer.

Dès qu’il a pris le temps de bien lire le document, il peut le signer en cochant une case. Mais il doit confirmer son identité une nouvelle fois en tapant un code secret envoyé par SMS sur son numéro de téléphone. En revanche, pour une signature avancée, les moyens de vérifications sont plus poussés. Le signataire doit notamment présenter sa carte d’identité. 

Quels sont les avantages de recourir à un tel procédé ?

Faire signer un document électroniquement possède de nombreux atouts. D’abord, c’est une procédure simple qui vous permet de gagner énormément de temps. Vous n’avez plus besoin d’envoyer des courriers par la poste. De plus, elle vous aide aussi à réaliser des économies, particulièrement sur le coût d’impression et de traitement. En ce qui concerne la sécurité, vous n’avez rien à craindre, car le dispositif de chiffrement cryptographique garantit l’authenticité du document. En outre, cette signature possède une véritable valeur légale et peut donc vous servir en cas de conflits devant la loi.

related posts