Home Entreprise Comment avoir plus d’intimité en open space ?

Comment avoir plus d’intimité en open space ?

by Kévin

Tout droit venue des États-Unis, l’organisation des bureaux en open space séduit de plus en plus les entreprises. L’accent est désormais mis sur l’optimisation de l’espace de travail. Le concept favorise la fluidité des échanges entre les salariés. Il convient néanmoins de créer de petits espaces pourvus de solutions acoustiques efficaces pour passer un appel, pour une réunion, pour avoir plus d’intimité… Voici comment créer des espaces privés dans un open space.

Installez des cabines acoustiques

Certes, l’open space favorise la convivialité au travail. Il s’avère néanmoins nécessaire de disposer d’un coin insonorisé pour passer des appels ponctuels ou pour travailler au calme. À l’image de celles proposées par Meavo, il existe des cabines acoustiques entièrement équipées qui offrent plus d’intimité. Ce sont des solutions d’aménagement extrêmement pratiques et qui ne tiennent pas beaucoup de place.

Ces dernières sont notamment pourvues d’un revêtement intérieur composé d’un feutre acoustique 100 % recyclé. Le bruit ambiant est ainsi réduit de 31 décibels, soit l’équivalent du silence d’une bibliothèque. Pour une efficacité optimale des travailleurs, les cabines acoustiques intègrent entre autres une station de recharge sans fil QI, une prise électrique ou encore des ports USB-C et USB-A.

Les cabines acoustiques permettent surtout d’atténuer le bruit ambiant : les discussions autour de soi, les sonneries de téléphone… Malgré les avantages procurés par l’open space, il s’avère toujours bénéfique de s’isoler dans une cabine acoustique, le temps de retrouver un peu de sérénité.

Optez pour du mobilier modulable

Il est également possible d’avoir plus d’intimité en open space grâce au mobilier modulable. Cette solution se révèle pratique pour pallier aux arrivées et aux remaniements d’équipes. Le choix se révèle donc très large entre les bureaux de formes simples, les caissons mobiles, etc. Comptez également sur les bureaux compacts creusés pour gagner en profondeur.

Dans le cas d’un open space, la disposition des bureaux s’effectue de manière linéaire, en marguerite ou en rosace. L’agencement permet aux employés de communiquer verbalement voire visuellement. La mise à disposition de salles de réunion favorise la confidentialité des échanges téléphoniques et ainsi que les réunions informelles.

open space cabine acoustique

Pensez au flex office

L’agencement en flex office s’adapte aux besoins des employés. Le concept est à mi-chemin entre les bureaux traditionnels et l’open space. Concrètement, les collaborateurs choisissent un coin pour travailler en fonction de leur mode de travail ou de leur humeur. Ils ont le choix entre les salles de réunion connectées, les bureaux classiques, les phones box, les salons de travail. Grâce au flex office, les employés travaillent dans des conditions optimales. Ils apprécieront cette liberté de se déplacer pour échanger les avis, les conseils, les expériences…

La nomadisation s’impose donc comme une évidence pour ceux qui le souhaitent. Le flex office et l’open space se complètent pour favoriser le bien-être et la démocratisation du télétravail. Cette forme d’agencement permet l’adéquation entre mètres carrés et présence humaine. Par ailleurs, le flex office répond aux exigences des contraintes sanitaires et de distanciation sociale. Comme les espaces de travail ne sont pas attitrés, ils peuvent être soigneusement désinfectés.

Améliorez l’environnement de travail de vos collaborateurs

Pour que les collaborateurs puissent bénéficier d’un peu d’intimité au sein d’un open space, repensez l’environnement de travail global. Cela implique une décoration zen, quelques plantes vertes, un mobilier en bois ou encore un éclairage doux, mais efficace. Prévoyez une bonne insonorisation, une excellente isolation thermique. L’employeur peut très bien instaurer un règlement visant à harmoniser la vie en communauté. Il peut ainsi instaurer des horaires durant lesquels il n’est pas permis de faire du bruit.

Quelles sont les normes d’un open space ?

L’agencement d’un open space doit être réfléchi en amont. Il vous incombe donc de choisir le mobilier d’appoint ainsi que les bureaux adéquats. Quel que soit le style d’aménagement, l’espace de travail se doit d’être un lieu agréable et bien aéré. Il convient de respecter la norme Afnor NF X35-102 qui implique un coin de travail de 11 à 15 m² par personne dans un espace collectif. En pratique, il est conseillé de ne pas dépasser les 5 personnes dans un bureau collectif. L’open space se veut surtout fonctionnel et modulable en fonction des besoins.

L’open space contribue à la synergie des salariés. À ce titre, la répartition des collaborateurs se fait de manière intelligente. Il est notamment recommandé de ne pas installer les employés dos à la fenêtre afin d’éviter les éventuels reflets sur l’écran. Évitez surtout de placer les salariés à proximité des portes. Les va-et-vient ne sont pas propices à la concentration. Une autre technique d’agencement consiste à identifier les différentes zones. Pour ce faire, optez pour une signalétique standard. Cela permet de trouver les bons interlocuteurs.

related posts