Home Banque Changement de banque : comment procéder au mieux ?

Changement de banque : comment procéder au mieux ?

by Kévin

Pour une raison ou une autre, il peut être nécessaire de changer de banque. La meilleure manière de gérer cette situation est de transférer votre compte vers la nouvelle banque. Il faudra donc faire une demande auprès de l’ancienne pour le déplacement de quelques opérations. Le compte peut être domicilié dans la même banque, ou chez la concurrence. Quel que soit le cas de figure, voici comment s’y prendre le plus facilement possible.

L’ouverture d’un nouveau compte dans une banque


Une fois que vous avez pris la décision de changer de banque, il faudra ouvrir un compte dans le nouvel établissement. Utiliser un comparateur en ligne peut être un bon moyen de vous renseigner à propos des coûts des offres disponibles. Vérifiez bien que la nouvelle banque propose sans frais un service d’aide à la mobilité bancaire. Le guide explicatif devra être fourni pour vous aider dans tout le processus. Avec ce service, la nouvelle banque s’occupe de toutes les démarches à faire.

Une fois que le compte est ouvert, il vous sera fourni les relevés d’identité bancaire (RIB). Ils permettent d’envoyer ou de recevoir de l’argent sur le nouveau compte. L’établissement bancaire vous fournira aussi des types de courrier pour faire savoir à vos créanciers et débiteurs les références du nouveau compte.

Le transfert des prélèvements et virements de l’ancien vers le nouveau compte

De façon automatique, de nombreuses opérations peuvent faire l’objet de crédit et débit sur le compte bancaire à des fréquences variables. Pour en avoir une idée précise, vous devrez consulter votre relevé de compte sur la période des 13 derniers mois. Cela peut vous permettre de déceler des situations comme celle-ci. Il est même possible de faire cette demande auprès de votre ancienne banque concernant les opérations automatiques et fréquentes sur cette période.

Vos créanciers et prestataires doivent ensuite recevoir les nouvelles coordonnées bancaires pour ces opérations. Un délai de plusieurs semaines devra être considéré pour que le transfert soit effectif pour tous les virements et prélèvements. Il est fort probable que ce changement donne lieu à quelques incidents sur le compte. Vous devrez probablement discuter d’une autorisation de découvert pour gérer au mieux cette situation.

La clôture de l’ancien compte bancaire


Certains établissements disposent d’un service de mobilité bancaire dont vous pourriez faire usage. Lorsque c’est le cas avec la nouvelle banque, indiquez si le compte domicilié dans l’ancienne banque sera clôturé ou pas. Dans l’affirmative, vous devrez aussi indiquer la date voulue pour cette opération. Avant la clôture de l’ancien compte, vérifiez bien que des opérations bancaires ne transitent plus par lui. L’idéal serait de laisser une certaine provision pour éviter les mauvaises surprises.

Un chèque émis pourrait se présenter sur le compte, alors que ce dernier n’est pas suffisamment provisionné. Son rejet au paiement peut alors entrainer une interdiction d’émission de chèques sur le nouveau compte. La banque choisit le plus souvent cette option pour éviter de tels incidents. La validité d’un chèque est d’une année et huit jours à partir de son émission. Un chèque encore valide peut se présenter au paiement dans les 13 mois après la clôture du compte. Que se passe-t-il alors ?

L’ancienne banque a l’obligation de vous informer par tout moyen approprié. Vous prendrez ainsi connaissance de l’obligation qu’a la banque de refuser le paiement de ce chèque, et des déconvenues.

related posts