Home Entreprise Faire connaitre son entreprise : 10 idées pour une carte de visite réussie !

Faire connaitre son entreprise : 10 idées pour une carte de visite réussie !

by Kévin

Dans le monde professionnel, se faire connaitre est une chose très importante. Avec le grand nombre de concurrences, c’est une étape qui s’avère cruciale pour se démarquer. Il existe effectivement plusieurs manières de faire connaitre son entreprise. La publicité peut toujours se faire de plusieurs façons. Et l’une d’entre elles consiste à faire usage de la carte de visite. Cette dernière est en effet une sorte de carte d’identité de l’entreprise. Ce document de petit format regroupe des informations nécessaires qu’il faut connaitre sur l’entreprise en question, ainsi que des coordonnées essentielles. La carte de visite existait déjà depuis les XVIIe siècles, servant alors d’outil de communication. De nos jours, l’utilisation de ce document est universelle. Et dorénavant, la carte de visite est essentiellement employée à but professionnel. Sur la carte de visite, on peut trouver le logo et le nom de l’entreprise de son détenteur, ainsi que la fonction occupée par ce dernier.

Utilité de la carte de visite

Dans la majorité des cas, ce sont surtout les cadres et les dirigeants qui détiennent une carte de visite sur Corep pour représenter l’entreprise. Et pour ces personnes, la carte de visite est un outil de communication indispensable. Autrefois, elle n’était imprimée que sur le recto. Aujourd’hui, elle comporte encore plus d’informations et peut remplir le recto ainsi que le verso. Toutefois, la carte de visite ne doit pas se faire n’importe comment. Elle est régie par des règles de lisibilité.

La carte devra apparaitre sobre et conçue avec un support clair et non glacé. Ce dernier est essentiel afin que l’on puisse écrire dessus, si jamais on souhaite ajouter une information supplémentaire. Cette carte, outil de communication essentiel pour une entreprise, doit pouvoir représenter de manière efficace l’image de son détenteur et celle de l’entreprise. La carte de visite est également essentielle pour les personnes qui font partie de différentes organisations. Tel est le cas par exemple des membres du Cersa, une unité de recherche en science administrative.

Pour ce qui est des formats, ceux de la carte de visite ne sont pas imposés. Néanmoins, ce serait beaucoup mieux s’il était possible de ranger le vôtre dans un portefeuille ou un étui. Les cartes de visite sont aujourd’hui disponibles avec photographies. Cela permet ainsi d’identifier la personne dont elle porte le nom de manière visuelle. Ce type de carte de visite met en valeur la personne physique ainsi que la personne morale. Cette dernière est souvent identifiée par un logo.

Réussir la conception de sa carte de visite

La première chose à prendre en compte lorsqu’on souhaite réaliser une carte de visite est la lisibilité. Avant de remplir les informations nécessaires, il est essentiel de penser à la lisibilité de la carte. Pour cela, il faut choisir une police d’écriture simple et sobre telle que :

  • Times New Roman ;
  • Calibri ;
  • ou encore Arial.

Évitez d’utiliser plus de deux polices différentes sur une même carte. Afin de hiérarchiser les informations, il est possible de ne pas mettre les textes à la même hauteur. La taille minimale requise est de 7,5 pt. Les styles gras et italique permettent de se démarquer, et pour les informations importantes, il serait mieux d’utiliser les polices les plus grosses. Pour une carte de visite réussie, les informations à insérer doivent être les bonnes.

Les informations à inscrire dans la carte de visite

Beaucoup se posent certainement des questions sur les informations indispensables à mettre sur une carte de visite. Le premier élément important qu’il faut à tout prix transcrire est le logo. C’est lui qui va représenter l’image des prospects de l’entreprise concernée. Puis, il faut transcrire les coordonnées de la société : nom, adresse, contact.

Ces coordonnées doivent également inclure le nom du client, la fonction qu’il occupe dans l’entreprise, ainsi que ses coordonnées téléphoniques et/ou électroniques. Avec toutes ces informations, ceux qui vont recevoir la carte de visite n’auront plus à se poser des questions. En effet, par principe, l’outil de communication doit être élaboré de manière à répondre à toutes les demandes de chacun.

Le format idéal pour une carte de visite réussie

Pour les entreprises qui disposent d’une charte graphique, il est recommandé de l’appliquer afin de mettre en évidence une certaine cohérence visuelle.

C’est toujours une bonne idée d’utiliser des couleurs, mais avec modération. Adoptez celle dont le fond est porteur de sens et fait penser directement au secteur d’activités. Par exemple, on peut adopter le vert pour les paysagistes, le gris pour le bâtiment, le jaune pour les boulangers, etc. Avec ce genre d’ambiance, le destinataire aura du plaisir à consulter la carte de visite.

Le format, lui aussi, est une chose importante à absolument tenir en compte dans la conception d’une carte de visite. On a souvent tendance à choisir les formats originaux lors des impressions dans le but d’attirer rapidement l’attention des clients tout en marquant leur esprit. Toutefois, il est recommandé de toujours rester dans le format classique pour ce qui est de l’aspect de la carte de visite. C’est essentiellement pour une question de praticité ! En effet, avec plusieurs cartes de visite à récupérer par exemple, il arrive que les formats originaux dépassent des lots de cartes et finissent à la poubelle. Le format idéal pour une carte de visite est une coupe droite de 8,5 X 5.4 cm. Sinon, il est toujours possible d’imprimer la carte de manière originale comme le rond par exemple.

Pour une carte de visite bien conçue, il faut aussi choisir son orientation. Le principe est simple : il ne faut jamais sortir de l’habitude des consommateurs et opter pour quelque chose de classique. C’est pourquoi il est conseillé de choisir une orientation paysage pour la carte de visite. Certes, le format vertical peut se montrer design et original, mais la majorité des personnes n’ont pas l’habitude de lire des informations sur ce genre de carte. Il se peut alors qu’elles ne le lisent pas.

Rester dans la simplicité

Attention à ne pas trop charger la carte de visite ! Cela risque de ne pas attirer l’attention des destinataires. La carte de visite doit être imprimée de manière à transmettre des informations précises aux clients et prospects de l’entreprise. C’est la raison qui fait qu’elle doit rester simple pour être bien lisible. Les informations qui y sont inscrites doivent être directement comprises. Si jamais il y a trop d’informations sur la création graphique de la carte, les clients risquent de porter moins d’attention sur les informations nécessaires. Par contre, cela ne signifie en aucun cas qu’il faut rester dans le trop simple. Il est vrai qu’on a souvent du mal à choisir entre le moins simple et le trop simple, mais ce serait beaucoup plus facile si l’on jongle entre deux polices et le choix d’une couleur sobre dominante.

Simple, mais utile : c’est ce que doit être le reflet d’une carte de visite. À part le fait qu’elle a pour rôle de communicant, la carte de visite peut aussi servir à autre chose. Ainsi, elle va remplir une deuxième fonction. Comme quoi, il est possible de dédier un espace au verso par exemple, pour y inscrire les promotions que propose l’entreprise. Il faut tout de même faire très attention au sujet des cartes à « tamponner ». Il ne faut pas employer de pelliculage pour que l’encre puisse bien adhérer.

Un bon choix du papier, du grammage ainsi que du pelliculage

Pour réaliser une carte de visite, il faut passer par plusieurs étapes, notamment les choix d’impression. Ceux-ci incluent le support, le pelliculage ou encore les options d’impression. Le grammage doit toujours aller de pair avec le papier. C’est pourquoi le choix de papier adéquat s’impose. Il faut ainsi choisir entre des supports classiques ou encore des papiers originaux de création. Entre autres, cela va dépendre de l’activité qui sera représentée sur la carte de visite.

Néanmoins, le choix du support conseillé est celui de 350 g/m2. Ce format pourra facilement donner un aspect plus qualitatif, ce qui offrira un impact positif sur l’image de l’entreprise représentée. Puis arrive le choix du pelliculage : il est important que celui-ci soit en harmonie avec le support ainsi que les teintes de la carte de visite. Pour une carte de visite aux teintes foncées par exemple, mieux vaut éviter le pelliculage soft touch. Pour une carte élégante, choisissez le pelliculage mat au lieu de prendre celui qui est brillant.

Un aspect d’ensemble attirant

Pour certains modèles de cartes, il est possible d’inscrire des informations sur le recto comme sur le verso. Mais, est-ce que cela convient-il toujours ? Comment savoir si oui ou non cela est convenable ? Pour avoir une réponse, il est bon de commencer par énumérer les informations qui doivent figurer sur la carte de visite de l’entreprise en question. En général, le recto de la carte est amplement suffisant pour inscrire les informations utiles de l’entreprise, ainsi que du titulaire de la carte. Sur le verso par contre, il est possible d’ajouter des informations supplémentaires comme les tarifs, les produits particuliers mis en vente, ou encore les activités de l’entreprise, etc.

Toutefois, il faut toujours garder à l’esprit que l’interlocuteur utilise souvent le dos de la carte pour inscrire quelques notes. C’est donc dans le grand nécessaire qu’il faut ajouter des informations au verso de la carte.

Il ne faut pas non plus que le texte soit trop proche des bords de la carte. Avec une certaine marge, celle-ci sera beaucoup plus élégante.

Une carte de visite réalisée avec du papier de qualité


Pour une carte qui va certainement attirer les potentiels clients, mieux vaut préférer un papier de qualité avec un toucher agréable. C’est d’une grande importance, surtout pour donner une meilleure image de l’entreprise ainsi que celle du détenteur de la carte de visite. L’idéal est de choisir un papier mat ou brillant. Le vernis des cartes de visite leur offre un aspect plutôt haut de gamme. Il est également à noter qu’il y a possibilité d’utiliser du vernis sélectif. Ce dernier peut être appliqué sur certains éléments inscrits sur la carte que l’on souhaite mettre en évidence.

Certains sites web, adeptes de l’originalité, peuvent proposer d’autres matières telles que le cuir ou le caoutchouc. C’est pour faire paraitre différents points de vue visuels. Toutefois, il faut faire attention à ne pas tomber dans le « vouloir en faire trop ». À la fin, la carte ne va plus être une carte de visite, mais plutôt un objet de publicité. Au lieu de choisir l’encombrant, il faut préférer le traditionnel qui rime avec rationnel. Ce n’est plus la peine d’opter pour l’impression et le découpage « maison » ou encore le papier trop fin. C’est un signe de bas de gamme.

Se démarquer des autres avec une carte personnalisée

La carte de visite peut aussi recevoir des images. Si l’entreprise possède un logo, il faut le faire figurer sur la carte. Ce logo représentera un élément visuel qui va aider l’interlocuteur à se souvenir de l’entreprise en un coup d’œil. Si l’entreprise ne possède pas de logo, il est toujours possible de choisir un élément graphique disponible dans la base de données des sites web. Ce n’est pas pour autant qu’il faut tomber dans le cliché de la truelle pour représenter le bâtiment par exemple. Cela ne va pas se montrer très original. Ce serait beaucoup mieux si l’on ajoutait une photo qu’on a prise et qui peut parfaitement refléter l’entreprise. Pour une carte de visite dans le domaine du bâtiment, on peut opter pour une photo de bâtisse en cours de construction. La taille de l’image ou du logo doit être adaptée avec soin afin de ne pas écraser le texte pour une bonne lisibilité.

Il ne faut pas non plus oublier qu’il est possible d’opter pour une carte de visite unique en la personnalisant. Pour cela, il est conseillé de faire plusieurs cartes. Celles-ci vont contenir des informations variées en fonction des destinataires cibles (client, investisseur, etc.). Ce n’est pas la peine de faire une carte passe-partout. Pour un client par exemple, il est possible de mettre en évidence les produits à vendre, etc. Et pour un investisseur, on peut ajouter des informations sur l’entrepreneur ou encore sur le projet.

La conception de la carte de visite devient de plus en plus avancée de nos jours grâce au fait que la communication passe beaucoup par le numérique. Pour ceux qui sont adeptes des nouvelles technologies, ils peuvent enrichir la carte de visite avec un QR code. Ce dernier va directement permettre à l’intéressé d’accéder au site web de l’entreprise depuis un smartphone ou une tablette.

Les erreurs à absolument éviter pour une carte de visite réussie

Ce n’est pas très conseillé d’utiliser du papier de bas de gamme, car une carte de visite doit pouvoir être bien tenue en main. Comme il s’agit d’un outil de communication qui sera passé de mains en mains, il faut que le support choisi soit résistant. Au moment de la création de la carte de visite, il existe également un grand nombre de possibilités à portée de main. Il ne faut jamais en faire trop. Une bonne finition permet un meilleur rendu à la carte de visite.

related posts

Leave a Comment