Home Entreprise Assurances professionnelles : lesquelles choisir pour son entreprise ?

Assurances professionnelles : lesquelles choisir pour son entreprise ?

by Kévin
Lorsqu’on est entrepreneur, on est exposé à une myriade de potentiels incidents. Un petit problème, un simple grain de sable est en mesure de mettre à mal le travail de toute une vie. Afin d’éviter ces déconvenues, choisir une assurance est plus qu’indispensable.

Plus qu’un mauvais moment à passer, un sinistre en entreprise est une véritable épreuve qu’il faut surmonter. En effet, une fois le matériel remis en état, une fois les locaux restaurés, une fois les salariés soignés, il faut des semaines, voire des mois, à l’entreprise pour retrouver son niveau de production optimal. Durant ce délai de remise sur le marché, la confiance de certains clients peut vaciller, provoquant de potentielles pertes de contrats. Bien assurer son entreprise est donc un bon moyen d’assurer ses arrières afin d’éviter les incidents imprévus.

Toutefois, choisir une assurance est loin d’être une tâche aisée. Il existe en effet une multitude d’assurances dont certaines sont obligatoires selon votre profession. En outre, parmi les offres proposées par les assureurs, il est souvent difficile de trouver la bonne affaire. Avec l’arrivée des assurances en ligne, les choses se sont encore compliquées puisque de nouveaux acteurs ont fait leur apparition sur le marché. Comment choisir la bonne assurance pour son entreprise ? Découvrez dès à présent ce que vous devez savoir sur le sujet.

Quelle assurance choisir pour son entreprise ?

Avant toute chose, il est important de savoir que les entreprises sont exposées à une multitude de risques potentiels. Ainsi, les produits d’assurance qui sont réservés aux entreprises peuvent être nombreux. En plus, il faut préciser que selon la catégorie professionnelle à laquelle vous appartenez, certaines assurances sont obligatoires.

Faut-il opter pour une ou plusieurs assurances pour son entreprise ?

Par définition, le but d’une assurance pour entreprise est de protéger l’entreprise ainsi que ses dirigeants contre les conséquences éventuelles d’incidents rencontrés. Ces incidents peuvent être inhérents à toutes les entreprises. Dans ce cas, il s’agit de risques potentiels qui sont connus. Cependant, il n’est pas rare que certaines professions encourent des risques plus grands que d’autres.

Afin de trouver le produit d’assurance compatible avec votre entreprise, il convient de passer par une phase d’évaluation. Ce processus permet de déterminer les risques liés à votre activité et de chiffrer leurs conséquences financières. Une fois la phase d’évaluation terminée, il est possible pour les dirigeants de l’entreprise de choisir parmi les différentes assurances.

Quels sont les types de contrats d’assurance proposés aux entreprises ?

Parmi les principaux contrats d’assurance disponibles pour les entreprises, on peut citer :

  •  l’assurance responsabilité civile ;
  •  l’assurance perte d’exploitation ;
  •  l’assurance-crédit ;
  •  l’assurance des locaux professionnels.

L’assurance responsabilité civile : qu’est-ce que c’est ?

La responsabilité civile d’une entreprise est l’obligation civile qu’a celle-ci de réparer les préjudices corporels, matériels et immatériels qu’elle peut causer à un tiers lors de son exploitation. Le but de l’assurance de responsabilité civile est de prendre en charge les frais occasionnés lors de la mise en cause de l’entreprise en cas d’incident. La responsabilité civile d’une entreprise peut être engagée dans de nombreux cas. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  •  la responsabilité civile contractuelle : elle entre en jeu lors d’une inexécution ou lors d’une mauvaise exécution des obligations contractuelles de l’entreprise ;
  •  la responsabilité civile après livraison : elle entre en jeu lorsque des dommages sont causés par un produit après sa mise sur le marché par une entreprise ;
  •  la responsabilité civile du fait de produits défectueux : cette responsabilité entre en ligne de compte lorsqu’un produit s’avère défectueux, et ce, dans le cadre d’une utilisation normale du produit en question ;
  •  la responsabilité civile délictuelle, quasi délictuelle ou extracontractuelle.

Lors du choix d’un contrat d’assurance, il est important de savoir qu’il n’est pas rare que les assureurs proposent des contrats personnalisés.

L’assurance perte d’exploitation : de quoi s’agit-il ?

Chaque entreprise peut voir ses activités perturbées par des sinistres pouvant occasionner des pertes financières. Le but de l’assurance perte d’exploitation est de couvrir ces risques et d’aider les entreprises. Au nombre des événements pouvant entraîner des pertes financières, on peut citer :

  •  Les ennuis de santé

En cas de maladie ou de tout autre problème de santé nécessitant un arrêt de travail, l’assurance garantit le payement des salaires, des charges fiscales, du loyer ou autre.

  •  Les sinistres

Dans le cas où un sinistre provoque une cessation des activités de l’entreprise, l’assurance perte d’exploitation permet de compenser les pertes de chiffre d’affaires en versant à l’entreprise des indemnités. De même, dans le cas où un événement entraine une perte de valeur d’un fonds de commerce, l’assurance permet de couvrir les pertes liées à la baisse du niveau de la clientèle, à la baisse de la valeur foncière des locaux ou à celle du pas de porte.

Il est important de savoir que les garanties apportées par cette assurance ne sont pas obligatoires. Pourtant, elles peuvent s’avérer capitales pour la survie des entreprises dans certains cas. C’est la raison, pour laquelle les experts considèrent que ce type d’assurance est idéal sur le long terme. Il faut d’ailleurs préciser que l’assurance perte d’exploitation est généralement incluse dans les assurances multirisques.

Qu’est-ce que l’assurance crédit ?

Peu de gens le savent, mais près d’un tiers des faillites des entreprises sont dus à des factures impayées. L’assurance-crédit offre aux sociétés des garanties contre les défauts de paiement, qu’ils surviennent pour des raisons d’insolvabilité ou pour des motifs extérieurs.

En protégeant contre les impayés et en sécurisant la trésorerie, l’assurance-crédit permet aux entreprises de valoriser leurs actifs clients. Cela offre les avantages suivants :

  •  un accès plus facile à des financements ;
  •  le renforcement de la confiance des partenaires ;
  •  la dynamisation de la croissance des entreprises ;
  •  la préservation de la rentabilité pour une société.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’assurance-crédit n’est pas uniquement réservée aux entreprises multinationales. En effet, les assureurs proposent des contrats accessibles à n’importe quelle PME du moment que celle-ci génère un chiffre d’affaires préétabli. En outre, la prime d’assurance-crédit varie en fonction d’une multitude de paramètres. Il s’agit de facteurs, comme le chiffre d’affaires assurables de l’entreprise, la zone géographique concernée, la composition de la clientèle ainsi que la durée des crédits proposés.

Assurance local professionnel

Pour les entrepreneurs, assurer les locaux est indispensable. Cela permet de se protéger en cas d’incident et de bénéficier d’aide. Parmi les assurances recommandées pour les entreprises, l’assurance local professionnel est l’une des plus importantes. Même si elle n’est pas indispensable pour les entreprises, cette assurance propose des garanties d’une grande utilité. Parmi ces options, on peut citer :

  •  La garantie contre les dégâts des eaux

Le dégât des eaux est sans doute le sinistre le plus fréquent. Il s’agit là d’un problème susceptible d’endommager les locaux d’une entreprise, les stocks ainsi que le matériel de travail. Il est donc indispensable d’être assuré en cas de problème.

  •  Les incendies

Les dégâts dus au feu sont particulièrement dévastateurs. En plus d’endommager considérablement votre local professionnel, le feu peut se propager aux bâtiments alentour. Dans ce cas, en cas de dommages subis par vos voisins par un incendie qui a démarré dans votre local, c’est à vous d’assumer. Il est donc conseillé d’avoir une excellente assurance.

  •  Le vol et le vandalisme

Pour les commerces qui travaillent avec des marchandises très prisées, la garantie contre le vol est importante. En outre, les dégâts causés par une tentative ratée de vol peuvent dans certains mettre un frein aux activités d’une entreprise. C’est la raison pour laquelle une assurance contre le vol et le vandalisme est utile.

  •  La responsabilité civile professionnelle

La responsabilité civile professionnelle vise à garantir les dommages qui peuvent être causés par votre entreprise, par votre personnel, par vos marchandises et ainsi de suite. Il faut savoir que ce type de contrat est obligatoire pour certaines professions. Il est également important de préciser que la responsabilité civile professionnelle peut être incluse dans une assurance multirisque ou faire l’objet d’un contrat à part entière.

  •  La perte d’exploitation

À la suite d’un sinistre, il n’est pas rare que le chiffre d’affaires d’une entreprise baisse voire qu’il soit gelé dans certains cas. La garantie de perte d’exploitation permet à votre entreprise d’être indemnisée et de surmonter les difficultés de trésorerie. Cependant, il est capital de préciser que ce type d’assurance n’est valable que si le sinistre en cause est lui-même assuré. Par exemple, il vous est impossible de recevoir une indemnité de perte d’exploitation pour un dégât des eaux si votre entreprise n’est pas assurée contre les dégâts des eaux.

En définitive, on constate que les entreprises ont bien souvent besoin de plusieurs types d’assurances. Afin de simplifier la tâche aux entrepreneurs, les assureurs ont eu la bonne idée de simplifier les démarches en proposant une assurance qui regroupe les contrats les plus utiles en un seul. Il s’agit de l’assurance multirisque professionnelle. Ce type d’assurance couvre la plupart des risques liés aux locaux, aux équipements et aux biens d’une entreprise.

Les assurances entreprises obligatoires : à qui sont-elles destinées ?

Afin de fournir aux entreprises un service rapide, efficace et complet, les assureurs ont mis en place les contrats d’assurance multirisque. Toutefois, dans le but de protéger les entreprises, aussi bien que les clients, le législateur a lui aussi pris quelques dispositions, notamment en ce qui concerne certaines professions.

Ainsi, certains professionnels ont l’obligation de souscrire à certaines assurances et de faire valoir une attestation sous peine d’écoper d’une interdiction d’exercer, d’une amende ou d’une peine de prison. C’est dans cette optique que l’assurance de responsabilité civile professionnelle est imposée aux professions suivantes :

  •  les opérateurs de voyage et de séjour ;
  •  les agents de sécurité ;
  •  les tatoueurs ;
  •  les professions médicales, infirmières incluses ;
  •  les agents immobiliers ;
  •  les architectes ;
  •  les avocats.

Il est important de préciser que toutes les professions dites « réglementées » doivent souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle.

Outre les exemples précédemment cités, il faut savoir que certaines professions précises doivent souscrire à des contrats d’assurance précis. C’est le cas par exemple dans les professions suivantes :

  •  les chauffeurs de VTC qui doivent souscrire à un contrat de responsabilité civile pour le transport de personnes ;
  •  les restaurateurs qui doivent être détenteurs d’une assurance de produits sous température régulée ;
  •  les professionnels du bâtiment qui doivent souscrire à une assurance responsabilité décennale.

Assurance entreprise : comment souscrire au meilleur prix ?

Choisir le meilleur produit d’assurance est loin d’être une tâche aisée. Cependant, il existe une multitude de conseils pour y arriver sans encombre et tout en profitant des meilleurs prix disponibles sur le marché. Toutefois, afin de profiter de tous ces avantages, il convient de garder en tête quelques conseils d’importance capitale.

Comment choisir avec soin son interlocuteur ?

Force est de constater que depuis plusieurs années, les traditionnels assureurs ne sont plus les seuls à proposer des produits d’assurance aux entreprises. Il existe en effet de nouveaux acteurs qui ont intégré ce marché très prometteur.

  •  Les banques

On n’y pense pas toujours, mais il s’avère que les banques constituent désormais le premier concurrent des assureurs traditionnels. Désormais, avant même qu’un entrepreneur songe à chercher un assureur, sa banque lui envoie les différents produits d’assurance qu’elle propose. Compte tenu du fait qu’un banquier est supposé tout savoir sur le cœur de métier de son client, les produits d’assurance proposés par les banques sont particulièrement dignes d’attention. En effet, il y a de grandes chances que votre banquier vous propose des produits parfaitement adaptés à vos finances.

  •  Les courtiers en assurance

Le rôle des courtiers en assurance est avant tout de faire gagner aux entrepreneurs ainsi qu’aux assureurs du temps. Pour ce faire, les courtiers comparent pour leurs clients, les offres des assureurs qui correspondent le mieux à leur besoin. Le courtier négocie avec l’assureur afin de faire bénéficier à son client du meilleur rapport qualité/prix. En sa qualité d’intermédiaire financier, le courtier en assurance est rémunéré par l’assureur finalement choisi par l’entreprise.

Qu’en est-il des assurances en ligne ?

Depuis quelques années, les assureurs en ligne séduisent de plus en plus d’entrepreneurs. Facile, rapide et entièrement informatisée, la souscription en ligne permet un gain de temps considérable aussi bien pour les clients que pour les assureurs. Cette alternative à la souscription en agence est néanmoins dans un certain sens un choix d’intermédiaire puisque plusieurs acteurs du marché ont opté pour une présence en ligne exclusive. Ces « pure players » comme on les appelle permettent d’accomplir la totalité du processus d’inscription en ligne. De la soumission des justificatifs à la signature du contrat, tout est faisable en ligne. Si vous êtes à la recherche d’une plateforme fiable, n’hésitez pas à vous rendre sur www.assurup.com pour souscrire en ligne.

En plus du gain de temps énorme offert par les souscriptions en ligne, il faut savoir que les tarifs proposés par les assureurs en ligne sont bien souvent inférieurs aux tarifs pratiqués dans les agences traditionnelles.

Conclusion

Peu importe le type d’assurance pour entreprise à laquelle vous souscrivez, il est important avant toute chose de faire preuve de bon sens. En effet, prenez le temps d’analyser les différentes offres, et renseignez-vous autant que possible sur les avantages et les inconvénients potentiels de votre contrat d’assurance. N’hésitez pas à demander un audit personnalisé afin de bénéficier de la meilleure couverture possible. Étudiez les détails du contrat concernant les délais d’indemnisation et la possibilité de mettre en place des mesures d’urgence pour assurer la continuité de votre activité en cas de sinistre. Enfin, pensez à négocier avec votre assureur afin d’obtenir le meilleur prix. Pour cela, n’hésitez pas à mettre les différents prestataires en concurrence et à demander des devis.

related posts