Home Finance Comprendre le Trading : Base, fonctionnement et vocabulaire

Comprendre le Trading : Base, fonctionnement et vocabulaire

by Kévin

L’argent qui coule à flots, les femmes, l’adrénaline et le pouvoir : dans l’imaginaire commun, ce sont ces mots qui résument la vie d’un trader. Des œuvres du cinéma telles que Le Loup de Wall Street aux scandales tels que l’affaire Kerviel, le trader professionnel malgré lui a une réputation bien sulfureuse ! Mais, de plus en plus de particuliers s’intéressent à l’univers du trading. Si c’est votre cas, ce guide sera pour vous une introduction pratique sur le trading et les bases à maîtriser pour bien débuter sur les marchés financiers.

Qu’est-ce que le trading ?

L’investissement boursier sur le long terme pour obtenir des dividendes est assez familier pour de nombreuses personnes. Beaucoup achètent des parts dans des entreprises qu’ils détiennent sur des décennies afin de recevoir périodiquement des dividendes. Le trading est cependant différent de l’investissement à long terme que les anglophones appellent « Buy and Hold ». Si le trading regroupe des opérations d’achats et de ventes sur des actifs financiers (dont les actions) tout comme le Buy and Hold, il diffère de ce dernier en ce qui concerne la durée de chaque opération. Les opérations de trading ont pour particularité d’être réalisées sur de courtes durées. Pour cette raison, le trading prend souvent un caractère plus spéculatif. En résumé, le trading consiste à :

  • Acheter un actif financier en anticipant une hausse des cours puis faire un bénéfice quelque temps après en revendant l’actif après la hausse effective ;
  • Vendre un actif financier en anticipant une baisse des cours pour le racheter plus tard moins cher, réalisant ainsi un béné

Comment commencer le trading ?

Pour commencer le trading et réaliser vos premières opérations sur les marchés financiers, vous aurez besoin des services d’un broker ou courtier. Le rôle du broker est d’être un intermédiaire entre vous et le marché. Il se chargera d’exécuter vos ordres de ventes et d’achats le plus parfaitement possible. Grâce à une technologie fiable, il vous aidera à faire vos achats et ventes aux meilleurs prix. Il vous suffira donc de choisir un broker, et d’ouvrir un compte chez lui pour avoir accès à sa plateforme de négociations financières par le biais d’un logiciel. Ce dernier peut être Metatrader 4, le logiciel Metatrader 5, ProRealTime, ou un logiciel propriétaire. Il existe aussi des logiciels d’analyse technique tels que Tradingview qui peuvent être connectés à vos comptes chez différents courtiers. Vous avez le choix entre différents types de courtiers :

  • Les courtiers ECN ;
  • Les courtiers STP ;
  • Les market makers.

Le courtier ECN

La particularité avec ce type de courtier est que vos ordres de ventes et d’achats sont directement exécutés sur le marché. Le broker ECN facture des commissions pour exécuter vos ordres selon la taille de votre transaction.

Le courtier STP

Avec le courtier STP, les transactions sont informatisées et immédiatement exécutées sans que le broker intervienne. Les courtiers ECN et STP sont aussi désignés comme des brokers No Dealing Desk. Cela veut dire qu’ils n’effectuent aucune modification (recotation) des ordres avant de les exécuter.

Le market maker ou Dealing Desk

Avec ce type de courtier, le trader ne négocie pas directement avec le marché. Le courtier est en réalité la contrepartie du trader. Le market maker peut décider de (re)coter les prix des actifs financiers qu’il propose différemment des prix réels du marché. S’il faut éviter en général le courtier market maker, il existe des courtiers de renom qui ont un modèle Dealing Desk en lequel le trader peut avoir confiance.

Sur quels instruments financiers pouvez-vous spéculer ?

Le trader peut mener ses opérations sur divers types de marchés financiers. Parmi les actifs que choisissent les traders, on peut mentionner :

  • Les devises monétaires du Forex ;
  • Les cryptomonnaies ;
  • Les actions et les ETFs ;
  • Les matières premières ;
  • Les obligations d’é

Les devises sur le Forex

 

Le Forex est le marché des changes. C’est sur ce dernier que des paires de devises sont échangées l’une contre l’autre en fonction de taux de change qui varient tout le temps. Par exemple, pour des opérations financières, l’euro peut être échangé contre le dollar selon un taux qui n’est pas fixe.

Le marché du Forex est le deuxième plus grand marché financier qui existe. En avril 2016, il est estimé que le volume quotidien des transactions sur le Forex est près de 5100 milliards de dollars.

Sur ce marché, un trader peut parier sur une appréciation ou une dépréciation du Dollar face à l’Euro. Il pourra le faire avec la devise numérique nommée EURUSD ou EUR/USD. Pour chaque paire de devises, il y a une devise de base et une devise cotée. Par exemple, pour la paire EUR/USD :

  • La devise de base est l’Euro ;
  • La devise cotée est le dollar.

Lorsque la paire EUR/USD aura pour prix (cote) 1.250, cela voudra dire que vous pourrez à cet instant précis échanger 1 euro contre 1.250 dollars. Les fluctuations de la paire EUR/USD se feront selon le principe suivant :

  • Lorsque le dollar s’apprécie par rapport à l’Euro, le cours de l’EUR/USD amorcera une baisse ;
  • Lorsque le dollar se dépréciera par rapport à l’Euro, le cours de l’EUR/USD connaîtra une hausse.

Voici deux exemples pour illustrer comment un trader peut gagner de l’argent sur le Forex.

Exemple 1 : Opération de vente (Short Selling)

La paire EUR/USD est cotée à 1.230 sur le Forex. Un trader anticipant une appréciation du dollar face à l’Euro ouvre un ordre de vente. Lorsque la paire EUR/USD cote 1.165, il décide de clôturer sa position par un ordre d’achat. Il réalise un bénéfice de 650 pips (cf. Comprendre le vocabulaire du trading).

Exemple 2 : Opération d’achat (Buy Long)

La paire EUR/USD est cotée à 1.900 sur le Forex. Un trader anticipant une dépréciation du dollar face à l’Euro ouvre un ordre d’achat. Lorsque la paire EUR/USD cote 1.240, il décide de clôturer sa position par un ordre de vente. Il réalise un bénéfice de 500 pips (cf. Comprendre le vocabulaire du trading).

Sur le marché du Forex se trouvent :

  • Les particuliers ;
  • Les PME et les multinationales ;
  • Les banques commerciales et d’investissement ;
  • Les banques centrales ;
  • Les fonds d’investissement ;
  • Les institutions financières telles que le FMI et la Banque Mondiale.

Une des raisons pour lesquelles le Forex est beaucoup apprécié est que le marché ouvert 24h/24 du lundi au vendredi.

Les cryptomonnaies

Les cryptomonnaies sont des actifs financiers d’un nouveau genre. Ce sont des devises monétaires cryptographiques qui ne sont contrôlées par aucune banque centrale. Comparé au Forex, le marché des cryptomonnaies est ouvert 24h/24 et 7j/7. Les cryptomonnaies, dont le Bitcoin, l’Ethereum et le Monero, sont caractérisées par la très grande volatilité (variation) quotidienne de leurs cours.

Les actions

Une action en bourse est une petite partie du capital d’une entreprise. Lorsque vous achetez une action :

  • Vous pouvez recevoir des dividendes périodiques ;
  • Vous pouvez réaliser une plus-value en revendant l’action après une hausse de son prix.

Le trader spécule donc à court terme sur les variations des prix des actions de sociétés telles que Apple, Amazon, Sanofi, BNP Paribas, Vinci, Orange, et Vivendi.

Les matières premières et les métaux

Vous avez la possibilité de trader à la hausse ou à la baisse les cours des matières premières de diverses sortes. Ce sont principalement le pétrole, le blé, les métaux (l’or, l’argent, le cuivre), le gaz naturel, le diesel…

Les obligations

Une obligation est un actif financier qui représente la part d’un emprunt émis par un gouvernement, une autorité locale ou une entreprise. Le trading comparé aux actifs financiers précités sur les titres obligataires ne compte pas autant d’adeptes.

Les ETFs (Exchange Traded Funds)

Les ETFs sont des instruments financiers particuliers que l’on achète et vend comme des actions. Ils répliquent les performances d’indices boursiers tels que le SP500. Il existe aussi des ETFs qui reproduisent les performances économiques d’une zone géographique (un pays, une union monétaire…), d’un ensemble de devises, des matières premières…

Quels types de devises retrouve-t-on sur le Forex ?

 

Les paires de devises que l’on rencontre sur le Forex sont nombreuses. Les traders sont plus actifs sur certaines paires que d’autres. De plus, certaines paires sont plus adaptées aux débutants sur le Forex que d’autres. En somme, il y a :

  • Les paires majeures ;
  • Les paires croisées ;
  • Les paires exotiques.

Les paires majeures

Les paires majeures sont celles qui associent une devise au dollar américain. Ce sont aussi les paires les plus actives sur le Forex. Elles sont plus adaptées pour les débutants du Forex parce que leur volatilité n’est pas extrême.

L’EUR/USD est la plus tradée des paires majeures. Elle représente environ 30% du marché du Forex.

On peut citer donc comme paires majeures :

  • EUR/USD (Euro/Dollar US) ;
  • USD/JPY (Dollar US/Yen) ;
  • GBP/USD (Livre/Dollar US) ;
  • USD/CHF (Dollar US/Franc suisse) ;
  • USD/CAD (Dollar US/Dollar canadien) ;
  • AUD/USD (Dollar australien/Dollar US) ;
  • NZD/USD (Dollar néo-zélandais/Dollar US).

Les paires mineures ou paires croisées

Les paires mineures sont celles qui n’associent pas une devise au dollar américain. Ce sont entre autres :

  • EUR/CHF ;
  • EUR/GBP ;
  • EUR/JPY ;
  • EUR/CAD ;
  • EUR/AUD ;
  • EUR/NZD ;
  • GBP/JPY ;
  • CHF/JPY ;
  • CAD/JPY ;
  • AUD/JPY ;
  • NZD/JPY ;
  • AUD/NZD ;
  • GBP/CHF ;
  • GBP/CAD.

Les paires exotiques

Ces paires associent une devise majeure (l’Euro et le dollar) à une devise d’une économie émergente. Elles sont en général très volatiles. On peut citer :

  • EUR/TRY (Euro/Livre turque)
  • USD/SEK (Dollar US/Couronne suédoise) ;
  • USD/NOK (Dollar US/ Couronne norvégienne) ;
  • USD/DKK (Dollar US/Couronne danoise) ;
  • USD/ZAR (Dollar US/Rand sud-africain) ;
  • USD/HKD (Dollar US/Dollar de Hong Kong) ;
  • USD/SGD (Dollar US/Dollar du Singapour).

Quels sont les différents styles de trading ?

En fonction de sa personnalité et de sa disponibilité en temps, un trader pour choisir différents styles de trading. Il s’agit principalement du :

  • Scalping;
  • Day-trading;
  • Swing trading;
  • Trading de position (positional trading).

Le scalping est un style de spéculation avec laquelle les positions ouvertes sont fermées après quelques minutes. Le scalper cherche à faire de petits gains répétitifs dans la même journée. Le day-trading implique des durées plus longues pour les positions. Cependant, les positions d’un day-trader sont fermées le même jour où elles ont été ouvertes et elles ne sont pas laissées ouvertes durant la nuit. Les positions en swing trading sont laissées ouvertes sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Enfin, le trading de position concerne les positions que le trader laisse courir sur plusieurs mois.

Quelles sont les différentes stratégies d’analyse du marché ?

Pour prendre position sur les marchés financiers, un trader peut choisir :

  • L’analyse fondamentale ;
  • L’analyse technique et l’analyse graphique.

L’analyse fondamentale

Sur le Forex, avec l’analyse fondamentale, un trader se base sur la situation économique d’un pays, sa croissance, la politique monétaire des banques centrales et d’autres indicateurs financiers de l’économie globale.

L’analyse technique et l’analyse graphique

Par l’analyse technique, le trader étudie les représentations graphiques des cours des actifs financiers. Par l’analyse de l’historique des prix et l’utilisation d’indicateurs techniques, un trader peut choisir le meilleur moment pour acheter ou vendre un instrument financier. Les indicateurs techniques qui sont les plus utilisés sont entre autres :

  • Les moyennes mobiles ;
  • Le stochastique ;
  • Le MACD.

Les représentations graphiques des prix d’un actif financier peuvent être faites avec :

  • Des chandeliers (ou bougies) japonais ;
  • Des graphiques en barres ;
  • Graphique en ligne.

Aujourd’hui, les bougies japonaises sont les plus utilisées. Une seule bougie montre le prix d’ouverture, le prix de clôture et les variations du prix d’un actif sur une période de temps donnée. Cette dernière peut être d’une minute, de 15 minutes, d’une heure (1H), de quatre heures (4H), journalière (D), hebdomadaire (W)…

Comprendre le vocabulaire du trading

Pour bien débuter dans le trading, voici quelques notions importantes à connaître.

Les Pips

Le Pip est une unité de mesure utilisée sur le Forex pour quantifier la variation du prix d’une paire de devises. Par exemple, si la paire EUR/USD montre de 1.2451 à 1.2452, elle aura subi une variation d’un pip. La valeur d’un pip dépend de la taille de votre transaction. Pour calculer cette valeur, l’on suit les formules suivantes :

  • Pour toutes les paires sauf les paires qui contiennent le Yen, Valeur du pip = 0.0001 × montant de l’investissement (en euros) / taux de change ;
  • Pour les paires qui contiennent le Yen, Valeur du pip = 0.01 × montant de l’investissement (en euros) / taux de change.

Qu’est-ce que le spread ?

Le Spread est la différence entre le prix d’achat et de vente. Il est exprimé en Pip. Par exemple, si l’EUR/USD cote 1.5783 à l’achat et 1.5781 à la vente, le spread est de 2 pips (soit 1.5783-1.5781=0.0002).

Qu’est-ce que le swap et le rollover ?

Le rollover est le moment de la journée où les positions en cours sont reportées pour la journée suivante. Lors de cette opération, les Swaps (intérêts liés aux positions ouvertes) sont débités ou crédités sur le compte du trader.

Qu’est-ce que le levier ?

Le levier permet au trader d’investir une somme qui dépasse son capital. Le courtier peut permettre par exemple au trader d’ouvrir une position dont la taille est 100 fois supérieure à son capital. Les brokers proposent des leviers de 50, 100, 200 ou plus aux traders.

Équité, balance, marge et appel de marge

La balance est le montant que vous avez dans votre compte si aucune position n’est ouverte. L’équité de votre compte de trading est le montant total lorsque l’on additionne la balance aux gains et pertes des positions encore ouvertes. La marge initiale est le montant dont vous avez besoin pour ouvrir une position. La marge disponible est la différence entre l’équité et la marge requise. L’appel de marge est la clôture d’une partie ou de toutes vos positions. Il intervient lorsque votre compte n’a plus assez de capital pour tenir toutes les positions ouvertes.

 

Le trading est passionnant. Réalisé avec discipline, il peut vous permettre d’avoir un revenu secondaire ou même un revenu principal si vous y mettez le capital qu’il faut. Cependant, il faut de la rigueur et une bonne éducation sur les analyses de marché pour ne pas décimer son compte de trading par des pertes successives.

related posts

Leave a Comment