Home Management A quoi servent les certifications ISO et comment démarrer une démarche qualité ?

A quoi servent les certifications ISO et comment démarrer une démarche qualité ?

by Kévin

ISO est une Organisation Internationale de normalisation. Elle est la plus grande productrice et éditrice mondiale de normes internationale.
Les membres de ce réseau sont des pays développés et en développement. Elle contient 19 000 normes Internationales dont le programme de travail qui s’étend aux activités de l’agriculture, la construction, le transport, des dispositifs médicaux, de la technologie de l’information.

Le rôle des normes est :

  • de faciliter le commerce entre les pays,
  • d’assurer le partage des avancées techniques,
  • de contribuer à diffuser l’innovation,
  • de simplifier la vie et apporter des solutions.

Comment entamer une démarche qualité ?

ISO met en place des modules d’assistance technique et de formation adapté aux besoins des membres. Ces modules vous pouvez les trouver dans le catalogue des programmes, sur le site officiel de l’organisation.

Le service de formation sert à améliorer la participation à la normalisation Internationale et d’obtenir une bonne pratique de normalisation et d’avoir une procédure pour les secrétaires de l’ISO.

On peut aussi faire appel à un consultant ISO, afin de vous aider dans votre formation et de vous garantir une organisation et une compétence nécessaire aux prestations.
En effet, le consultant vous garantit une écoute et s’adapte aux besoins spécifiques des entreprises.

La norme ISO 9001 peut servir de base à une certification parce qu’elle contient des exigences.

Effectivement, les quatre grands domaines traités sont :

  • la responsabilité de la direction,
  • le système qualité qui a une exigence administrative afin de sauvegarder les acquis,
  • le processus qui a une exigence à l’identification et à la gestion des processus,
  • l’amélioration continue qui exige l’évaluation et l’engagement en matière d’actions, efficace tournée vers le progrès

La surveillance, un élément stratégique

La norme ISO 9001 version 2015 demande à ce que l’on surveille son SMQ (Système de Management de la Qualité).

Chaque responsable qualité sait cela et les éléments de contrôles et d’amélioration sont là pour effectuer un maillage serré pour éviter toutes les possibilités d’erreurs.

Éviter ? On dit souvent cela, pourtant comme tout ce qui tourne autour de la maîtrise du risque, nous serions plus précis si nous disions  « réduire la probabilité de survenance ».

Parmi les surveillances nous trouvons du plus fréquents au moins fréquent:

  • Réunions de non conformités
  • (Revues de processus, pas obligatoires)
  • Audits internes
  • Revue de Direction
  • Audit blanc

Documentez et enregistrez chaque élément comme un bien précieux qui une fois analysé fournira à votre réflexion des plans d’actions concrets pour l’amélioration continue.

N’oubliez pas de documenter la planification de votre SMQ, même de façon très légère, cela aidera vos équipiers à se situer.

Normes ISO, par laquelle commencer ?

Lorsqu’un chef d’entreprise se plonge dans l’océan des possibilités données par la liste quasi infinie des normes iso à sa disposition il s’y noie.

Les plus perspicaces arrivent à dégager les normes les plus en vue : ISO 45001, ISO 14001,  ISO 9001, mais après ?

Pour les conseiller, utilisons une image: les normes sont comme des poupées russes que l’on peut empiler à l’infini.

La  plus volumineuse d’entre elle étant la norme ISO 9001:2015 dont on peut se servir pour contenir les autres. En commençant par cette norme, vous ferez une partie du travail des autres normes à venir. En effet, elles possèdent pour la plupart un tronc commun avec la 9001. Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour la mise en place de la démarche de certification sur ce guide.

Cela signifie que lorsque vous souhaiterez vous tourner vers le volet de la sécurité (45001) ou de l’environnement (14001) la structure d’un management de la qualité sera déjà en place. Il vous suffira d’intégrer ces nouvelles normes spécifiques dans votre SMQ.

Commencer donc par poser les fondations de votre système de management de la qualité avec comme premier cap la certification ISO 9001, le reste suivra.

Pour conclure, entamer une démarche qualité est un grand pas en avant pour une entreprise même si elle peut apparaître comme une corvée au premier abord. Elle oblige la structure à mettre à plat toute son organisation : processus, procédés, responsabilités, méthode de contrôle, satisfaction client…

C’est l’occasion d’optimiser au maximum son fonctionnement et donc d’être au final plus efficace et rentable. L’image de marque conférée par la certification est également source de débouchés commerciaux donc d’un développement de l’activité, notamment à l’international.

Pour le dirigeant de l’entreprise, c’est aussi un moyen de gagner en sérénité : les procédures étant clairement définies, les sources de problème sont réduites au minimum, les collaborateurs disposant d’un référentiel (le manuel qualité) en toutes circonstances.

related posts

Leave a Comment