Home Entreprise Social learning : Présentation et avantages pour une entreprise !

Social learning : Présentation et avantages pour une entreprise !

by Kévin

Pour pouvoir maintenir leur employabilité, il est désormais inévitable pour les salariés de s’adapter aux nouveaux « enjeux business » ainsi qu’aux nouveaux métiers qui font leur apparition. Bien évidemment, l’une des plus grosses évolutions auxquelles nous avons pu assister durant ces dernières années demeure la démocratisation du digital. Cela a par la suite engendré de nouvelles habitudes de partage, de collaboration et de consommation. Ladite démocratisation a par ailleurs été appliquée au secteur de la formation avec l’émergence au sein de multiples entreprises, du social learning. Cette méthode d’apprentissage qui a bien évidemment fait ses preuves est de plus en plus plébiscité par de nombreuses structures. Découvrez dans cet article, les spécificités et atouts du social learning.

Le social learning : qu’est-ce que c’est ?

À la différence de l’apprentissage classique qui est à la fois non sociabilisé et descendant, le social learning encourage plutôt les apprenants à la participation ainsi qu’à l’interaction. La formation devient alors de ce fait beaucoup plus dynamique, car l’apprenant s’avère désormais être l’acteur principal de sa formation. Pour acquérir de nouvelles compétences et connaissances, il est donc tenu d’échanger avec les autres.

Bien que très surprenante au premier abord, cette méthode d’apprentissage est très efficace, dans la mesure où elle permet l’engagement de tous les membres du groupe tout en favorisant les travaux en équipe. Puisqu’il se base en outre sur l’entraide, ce type de formation contribue aussi au développement d’un sentiment d’appartenance à un groupe. Grâce à la synergie qui se créera alors entre les différents apprenants, ces derniers pourront très aisément améliorer leurs performances globales et donc mieux assimiler les différentes notions.

On pourra donc retenir que le social learning est en réalité une méthode d’apprentissage qui permet aux apprenants de profiter des compétences des autres tout en apportant eux aussi leur pierre à l’édifice.

Enjeu du social learning

Le digital a longtemps été considéré comme un élément qui entraine l’isolement. Cela s’explique par le fait que chaque utilisateur se cache derrière son smartphone et procède ensuite individuellement à la consommation de différents types de contenus. La méthode d’apprentissage dont il est question change désormais cette perception. Et si vous décidiez plutôt de percevoir le social learning comme une alternative pour pouvoir travailler et réaliser des progrès en groupe ?

C’est en réalité là que se trouve le véritable enjeu de ce type d’apprentissage. Pour ce faire, il faudra suivre les étapes ci-après :

  • Observer dans un premier temps les autres afin de reproduire plus tard les bonnes pratiques ;
  • Grâce à un efficace module de formation, assimiler par la suite les compétences qui vous manquent ;
  • Pour finir, exploiter aisément et rapidement les compétences acquises sur le terrain.

Si vous avez choisi de faire suivre une telle formation aux collaborateurs de votre entreprise, alors assurez-vous au préalable qu’ils ont tous reçu les informations indispensables sur cette méthode collaborative. Cela passe alors en amont par une phase d’acculturation et de sensibilisation. Les collaborateurs concernés auront ainsi le temps de prendre conscience en interne de l’importance d’une telle pratique. Ils devront par ailleurs y voir l’ensemble de leurs intérêts comblés, ce qui les conduira à mieux s’investir dans la formation et donc à acquérir le maximum de connaissances/compétences.

Puisqu’il peut désormais se transmettre et se partager, l’apprentissage n’est de toute évidence plus cloisonné. Chaque participant aura d’une façon ou d’une autre une ressource à apporter. Outre le fait que toutes les contributions pourront être valorisées, chacun des apprenants aura aussi l’opportunité de passer à tour de rôle du statut d’apprenant à celui d’enseignant. Souhaitez en savoir plus le social learning ? Parcourez alors les informations que ce guide met à votre disposition.

Sa valeur ajoutée

Selon des études réalisées sur le sujet, le travail en groupe est un véritable facteur de réussite. Le social learning permettra notamment aux apprenants de réussir à se connecter entre eux, ce qui rendra plus important le développement des connaissances. Tout en partageant les connaissances qu’on a déjà acquises, on parvient aussi à apprendre des autres. Cette mutualisation est principalement basée sur les multiples occasions qui se présentent et qui favorisent la co-construction, les échanges et la progression en communauté.

Cela constitue également un levier de motivation pour les apprenants qui ne perçoivent alors plus les séances de formation comme une perte de temps ou une contrainte, mais plutôt comme des moments uniques d’apprentissage. Il y a aura bien entendu, à certains moments, des phases individuelles. Ces dernières seront toutefois rythmées par différentes phases collectives afin de mieux stimuler le déploiement et la mise en pratique des compétences.

Quelques outils vecteurs

Pour une efficace émergence du social learning, il est primordial de disposer d’outils qui rendent aisés la communication, la co-construction et le partage des informations. Les outils en question devront aussi faciliter les interactions entre apprenants. Le social learning n’est en réalité pas une méthode nouvelle, puisqu’on connait déjà depuis bien longtemps des outils traditionnels tels que :

  • Les workshops ;
  • Les conférences ;
  • Les cours groupés.

L’influence du digital permet toutefois de faire évoluer les pratiques, ce qui offre alors la possibilité aux adeptes de ce type de formation de réaliser des regroupements collaboratifs en ligne. Grâce à la démocratisation des médias sociaux privés, il est désormais plus simple d’apporter sur le lieu de travail ce type d’outils. Les salariés, surtout ceux qui font partie de la nouvelle génération maitrisent au mieux leur fonctionnement. L’adhésion en interne est ainsi facilitée dans ce cas par :

  • Le partage de post ;
  • Le snack de contenu ;
  • Le like ;
  • La messagerie instantanée ;
  • Le commentaire.

Afin d’engager et de motiver les collaborateurs à se former, il est de ce fait possible de procéder à la création virtuelle d’une communauté d’apprenants. Chacun des membres de cette communauté pourra alors s’impliquer, participer et également alimenter l’outil créé. Vous pourrez par exemple :

  • Initier diverses conversations portant sur des thématiques précises afin que chaque apprenant puisse partager ses expériences et idées ;
  • Créer avec les équipes, des groupes de travail constitués de collaborateurs ayant les mêmes besoins en matière de formation ;
  • Offrir l’occasion aux collaborateurs de partager entre eux des contenus utiles au développement de leur savoir-faire.

Attention :

Il ne faut toutefois pas regrouper l’ensemble des apprenants sur des outils digitaux et s’attendre à ce qu’ils décident eux-mêmes de collaborer. L’idéal serait plutôt d’initier et de structurer par la suite les échanges. Il ne faudra également pas oublier que les supports digitaux sont simplement des accélérateurs de diffusion et de partage. Ils seront donc inefficaces s’ils ne sont pas correctement encadrés ou même utilisés à bon escient. À condition de procéder avec soin à la sélection des outils et d’assurer un suivi adéquat du déroulement des interactions, le social learning offre des opportunités infinies.

Atouts pour l’entreprise d’une telle formation

En optant pour un tel mode de formation pour ses collaborateurs, l’entreprise peut bénéficier de divers avantages tels que :

  • La réduction du coût de formation ;
  • L’amélioration des compétences ;
  • L’engagement et la satisfaction des collaborateurs formés.

La réduction du coût de formation

À la différence d’une formation traditionnelle qui requiert souvent un important investissement, le social learning permet plutôt à une entreprise qui veut faire former ses collaborateurs de réaliser de substantielles économies. Cela s’explique par exemple par le fait que l’entreprise peut décider de capitaliser sur l’expérience et le savoir dont disposent déjà certains de ses employés plutôt que de recourir à l’expertise d’intervenants extérieurs. Le recours à ces derniers étant généralement couteux, l’entreprise fait alors des économies tout en offrant à ses collaborateurs la formation dont ils ont besoin.

L’amélioration des compétences des salariés

Comme indiqué plus haut, le social learning est une méthode d’apprentissage beaucoup plus efficace que les méthodes classiques. La mutualisation des savoirs qu’il engendre est en effet bénéfique à tous. De même, la motivation de tous les apprenants étant optimale, ces derniers assimilent assez rapidement les connaissances qui leur sont inculqués. Au final, les collaborateurs ayant profité d’une telle formation parviennent à améliorer leurs compétences, ce qui est bien évidemment un plus pour l’entreprise qui parviendra alors à mieux se développer.

L’engagement et la satisfaction des collaborateurs

Dans les secteurs d’activité où la concurrence est généralement assez rude, le recours au social learning peut permettre de retenir au sein de l’entreprise les meilleurs talents, car :

  • Ce type de formation aide à stimuler dans de nombreux cas, l’engagement des salariés ;
  • Il favorise les interactions et le travail d’équipe ;
  • Les salariés ont généralement une préférence pour les structures qui offrent des opportunités de développement des compétences.

En somme, le social learning peut être considéré comme le reflet de l’évolution des diverses méthodes d’apprentissage. Désormais, il ne sera alors plus question d’acquérir passivement des connaissances, mais plutôt de co-construire, collaborer et partager son expertise et son savoir-faire avec les autres apprenants. De même, puisque chaque apprenant sera alors tenu de capitaliser sur la mutualisation de l’ensemble des connaissances, l’apprenant s’avère alors être à la fois un acteur et un contributeur de son apprentissage. Outre ses atouts indéniables, ce type de formation constitue une aubaine pour les entreprises, car elle leur offre la garantie que leurs collaborateurs formés disposent des compétences escomptées.

related posts

Leave a Comment