Home Finance L’impact du Covid dans le domaine du rachat de crédit

L’impact du Covid dans le domaine du rachat de crédit

by Kévin

Encore appelé regroupement de crédits ou consolidation de dettes, le rachat de crédit est une option bancaire qui profite aux débiteurs. Il consiste à racheter l’ensemble de vos dettes grâce à une opération de fusion qui permettra de bénéficier d’une mensualité unique. Avec l’apparition du Coronavirus (covid-19), de nombreuses pertes en vie humaine ont été enregistrées dans le monde entier et plus précisément en France. Face à cette situation, le Gouvernement a lancé l’état de confinement qui a eu des impacts sur plusieurs secteurs d’activités. Quel est alors l’impact du Covid-19 dans le domaine du rachat de crédit ?

Le rachat de crédits est-il toujours possible avec covid-19 ?

Pour limiter la propagation du Covid-19, des mesures restrictives ont été prises par le gouvernement en vue de protéger la population. Ces différentes mesures ont provoqué de nombreux chamboulements tels que le chômage partiel, la perte d’emploi, les difficultés à trouver un emploi, etc.  Par la suite, des difficultés économiques ont été notées chez la majorité des Français. À titre d’exemple, quelques start-ups spécialisés dans le domaine financer ont lancé une étude en septembre 2020 afin d’avoir une idée sur le remboursement des prêts immobilier. Cette étude a révélé que les bailleurs (environ 32 %) n’arrivaient pas à honorer les échéances de paiement de leur prêt immobilier. Par conséquent, le rachat de crédit au cours de cette période a connu une hausse au niveau des banques françaises. En effet, vos revenus peuvent chuter lorsque vous êtes en chômage partiel ou limité dans vos activités à cause du confinement. 

Vous avez donc la possibilité d’opter pour le rachat de crédit afin de réduire vos mensualités d’une part et équilibrer votre budget d’autre part. N’hésitez pas à consulter ce type de site de rachat de crédits pour avoir plus d’informations sur les avantages liés à cette option bancaire. En outre, il faut retenir que l’accumulation de vos crédits peut avoir des répercussions sur votre situation financière. Pour cela, il faut souscrire à un rachat de crédit en vue de limiter les dépenses. Pour jouir d’un rachat de crédit, il faut se faire accompagner par un courtier qui représente l’intermédiaire entre les institutions financières et vous. Celui-ci vous accompagnera tout au long du processus afin de vous permettre de bénéficier d’un crédit unique qui regroupera l’ensemble de vos dettes. Par ailleurs, avant de démarrer le processus il faut prendre en compte quelques démarches essentielles. Ces dernières consistent à :

  • Constituer un dossier dans lequel il sera mentionné l’ensemble de vos dettes en cours
  • Faire le point sur vos revenus d’une part et sur vos dépenses mensuelles d’autre part
  • Remettre votre dossier au courtier qui se chargera de tout faire à votre place

Le respect de ces démarches permettra d’aboutir à de bons résultats.

Qu’en est-il des taux de rachat de crédit ?

Le rachat de crédit regroupe l’ensemble de vos dettes sous une même mensualité. À ces dettes s’appliquent un taux de rachat de crédit unique qui peut être fixe ou variable. Avant de faire une demande de prêt, la plupart des clients portent une attention particulière sur le taux d’intérêt. C’est l’un des paramètres qui permet à un débiteur de mieux comparer les offres qui lui sont proposées afin de faire un meilleur choix. Ceci est également possible dans le cas du taux de rachat de crédit. Après l’apparition de la Covid-19, les autorités ainsi que les banques centrales ont pris des dispositions favorables à l’économie. Il s’agit entre autres des mesures sociales pour les particuliers, des aides aux entreprises, des injections de liquidités sur le marché, etc. Ces mesures sociales permettent d’assurer la stabilité du système bancaire. Ce faisant, les ménages ainsi que les entreprises peuvent toujours bénéficier des prêts auprès des banques.

Toutefois, le taux d’intérêt tout comme le taux de rachat de crédit ont connu une légère variation. D’après les statistiques de la banque de France, en février 2020 et avant le premier confinement ce taux était fixé à 1,19 %. Par la suite, on note une hausse de ce taux en avril 2020 (1,31 %). Ce dernier est resté constant depuis octobre 2020 avec un pourcentage de 1,29 %.

Les crédits en cours sont-ils impactés ?

Depuis le premier confinement, les délais de traitement des demandes de crédits en cours ont été prolongés. À la fin du premier confinement, les banques ont mis en place un système d’organisation performant afin de mieux satisfaire la clientèle. Toutefois, lors de leur fonctionnement on note des ralentissements dans le déroulement de leurs activités. Il faudra quand même noter que les dossiers en cours de traitement seront prioritaires. Cette situation oblige les débiteurs qui désirent se lancer dans un projet de rachat de crédit à faire preuve de patience afin d’obtenir un retour favorable.

related posts

Leave a Comment