Home Entreprise L’entretien d’embauche : Conseils pour le passer avec succès !

L’entretien d’embauche : Conseils pour le passer avec succès !

by Kévin

Pour réussir à obtenir le poste dont vous rêvez et pour lequel vous êtes parvenu à décrocher un entretien suite à une candidature spontanée ou non, il est primordial de préparer votre entretien d’embauche. Vous pourrez ainsi éliminer plus aisément le stress que génère cet exercice tout en mettant toutes les chances de votre côté pour faire bonne impression sur votre futur employeur. À travers cet exposé, vous trouverez toutes les astuces et recommandations qu’il vous faut pour être crédible et naturel lors d’un entretien de recrutement, ce qui vous permettra de convaincre facilement le recruteur sur vos diverses aptitudes et capacités.

Planifier à l’avance son trajet

Un entretien de recrutement est une situation face à laquelle l’on a généralement toutes les raisons d’être stressé. Afin de ne pas perdre ses moyens, il est préférable de se préparer en examinant par exemple avec minutie les diverses étapes du trajet à effectuer pour se rendre à l’entretien. Pour éliminer le stress qui commence à monter, vous pouvez donc prendre du temps pour planifier avec soin les détails de l’itinéraire à suivre. Pour prévenir les éventuels retards de transport susceptibles d’avoir un impact négatif sur votre entretien, il est également recommandé de prévoir au moins dix minutes d’avance.

Mieux se renseigner sur l’entreprise qui recrute

Avant de se présenter à un entretien d’embauche, il est primordial de se renseigner suffisamment sur la société dans laquelle l’on veut travailler.

Même si internet vous offre désormais la possibilité d’obtenir en ligne les détails dont vous avez besoin, l’idéal est de ne pas négliger les autres sources d’informations disponibles. Il s’agit notamment des analyses d’expert, de la presse, des témoignages des acteurs de ladite entreprise ou des interviews. Pour pouvoir être au point sur votre sujet, n’hésitez pas à recourir aux fiches mnémotechniques pour mémoriser les détails les plus importants. Il pourra être question ici :

  • Des valeurs de la société ;
  • De l’organigramme ;
  • Des dernières actualités ;
  • Des clients principaux de l’entreprise.

Outre le fait que vous serez beaucoup plus sûr de vous durant l’entretien, vous offrirez également au recruteur l’image positive d’un candidat motivé.

Analyser son CV et identifier ses atouts pour le poste

Avant de se rendre à un entretien d’embauche, il est recommandé d’évaluer avec précision ses forces et ses faiblesses. Étant donné que c’est le document que le recruteur a entre ses mains, vous devez alors revenir à votre CV et déterminer vos points forts ainsi que vos points faibles en restant objectif. Afin de ne rien oublier, n’hésitez pas à prendre des notes en vous servant d’un papier et d’un crayon. Pour une analyse objective, mettez-vous à la place du recruteur et posez-vous les questions ci-après :

  • Quels sont les points qui peuvent susciter son intérêt ?
  • Disposez-vous de la formation requise ?

Si les réponses sont affirmatives, alors il faudra les noter dans le chapitre des atouts. Dans le cas contraire, préparez-vous à mieux argumenter durant l’entretien afin de faire comprendre à votre futur employeur que vous disposez des atouts nécessaires. En ce qui concerne les expériences, vérifiez par ailleurs celles qui figurent sur votre CV et pensez à ce qu’il faudra mettre en avant face à votre interlocuteur. Pour finir, vous devez vous appesantir sur votre personnalité. Afin de susciter l’intérêt du recruteur, il faudra vous assurer que les activités extra-professionnelles qui ont été mentionnées sur le CV montrent que vous avez toutes les qualités requises pour le poste. Si tel n’est pas le cas, alors préparez-vous à mieux argumenter durant l’entretien.

Regarder en face ses faiblesses

Étant donné que le recruteur les aura lui aussi vues sur votre CV, vous devez vous poser des questions sur vos différentes faiblesses. Il vous interrogera notamment sur des sujets tels que vos périodes de chômage, votre manque d’expériences, vos échecs ou encore votre changement d’orientation. Il est par ailleurs indispensable de ne pas paniquer, puisque les personnes qui n’ont pas de faiblesses sont plutôt rares à dénicher.

Avant de vous présenter devant un recruteur, vous devez connaitre vos faiblesses et les travailler afin de pouvoir répondre avec assurance aux multiples interrogations.

Préparer son pitch et s’entrainer à la prise de parole

Dès que vous avez fini de lister tous vos atouts et vos faiblesses, vous pouvez enfin entrer en piste. Autrement dit, vous devez vous entrainer à mieux exprimer vos forces et faiblesses. Pour ce faire, il faut dans un premier temps réaliser le pitch de présentation. Il s’agira ici de dire en peu de temps qui vous êtes et de résumer les principales lignes de l’ensemble de votre parcours. Il ne faudra pas oublier de mettre en exergue vos différents atouts. Vous pourrez donc préciser par exemple que vous êtes en mesure de parler trois langues ou que vous avez occupé pendant un certain temps un poste à l’international. Reprenez par la suite votre CV et entrainez-vous à parler de vos diverses expériences (projets, stages, jobs…), car il peut arriver que le recruteur vous demande des précisions sur certains points. Pour réussir cet exercice, soyez efficace et direct. Parlez également de façon fluide et avec assurance. Pour mieux corriger vos éventuels défauts, n’hésitez pas à vous entrainer avec vos amis. Outre le fait que cela vous détendra, vous pourrez également prendre plus aisément confiance en vous.

Préparer les éventuelles questions de l’entretien

Lors d’un entretien d’embauche, les recruteurs ont l’habitude de poser des questions classiques qui se présentent comme suit :

  • Êtes-vous en mesure de me parler de vous ?
  • Quels sont donc vos qualités et défauts ?
  • Qu’est-ce que vous êtes en mesure d’apporter à notre société ?
  • De quelle manière envisagez-vous ce poste ?

Dans la mesure où la plupart des sociétés ne bousculent pas beaucoup les codes du recrutement, les entretiens d’embauche sont généralement structurés de la même manière. Vous pouvez donc à l’avance connaitre les questions qui vous seront posées. Afin de ne pas être pris au dépourvu, vous pouvez vous préparer à y répondre. Cette solution vous permettra de gérer au mieux votre stress et donc de réagir de manière plus adéquate aux questions déstabilisantes ou aux pièges éventuels. Grâce aux informations disponibles sur https://coachme.fr, vous pourrez en outre obtenir plus d’astuces pour une meilleure préparation de votre entretien d’embauche.

Préparer au mieux toutes ses affaires

Pour ne pas être en retard, vous devez prendre le soin de préparer la veille vos diverses affaires (votre tenue par exemple) ainsi que vos papiers comme :

  • La convocation que l’on vous a envoyée ;
  • Plusieurs exemplaires de votre CV, car il se peut que vous ayez à le présenter à plusieurs personnes durant l’entretien ;
  • La copie certifiée ou l’original de vos diplômes ;
  • Vos certificats de travail ou attestations de stage ;
  • Éventuellement le programme de formation de votre école afin de montrer au recruteur que vous avez toutes les connaissances requises ;
  • Vos réalisations ou vos photos si vous avez postulé pour un poste créatif ;
  • Un stylo et un papier pour pouvoir prendre note ;
  • Un agenda dans le cas où on vous fixe un nouveau rendez-vous ;
  • Le plan d’accès de l’entreprise pour éviter de se perdre et d’arriver en retard à l’entretien ;

Pour ne pas donner l’impression que vous êtes désordonné, mettez tous ces documents dans un trieur. Étudiez également à l’avance votre itinéraire tout en prévoyant une certaine marge de sécurité.

Soigner son apparence

Pour pouvoir faire bonne impression au premier abord à un recruteur, il est indispensable de porter un soin particulier à votre apparence. Vous devez notamment adapter cette dernière en fonction du domaine dans lequel vous souhaitez obtenir un poste. Il n’y a donc pas en conséquence de vêtement type à porter pour se rendre à un entretien d’embauche. Pour un choix approprié, l’idéal est de se tourner vers des tenues à la fois passe-partout et sobres. Pour pouvoir être à votre aise durant l’entretien, assurez-vous que vos vêtements sont bien à votre taille et qu’ils ne sont pas trop serrés. Ils doivent également afficher des couleurs classiques. Pour finir, prenez le soin de bien les nettoyer et les repasser avant de les enfiler.

Faire preuve de confiance en soi dès le début de l’entretien

Étant donné que vous avez pris le temps de bien vous préparer à cet échange, vous êtes déjà en mesure de bien présenter votre parcours ainsi que vos atouts. Vous n’avez donc plus de raison de stresser, alors faites-vous confiance ! Dès que vous rencontrez votre interlocuteur, n’hésitez donc pas à le saluer en lui adressant une dynamique poignée de main. N’oubliez pas d’afficher un sourire tout en le regardant droit dans les yeux. Cette belle entrée en matière constituera un véritable avantage pour la suite de l’entretien.

Faites de votre mieux pour que le recruteur puisse se souvenir de vous

Une fois que l’entretien est terminé, il est aussi recommandé d’échanger une poignée de main avec le recruteur avant de s’en aller. N’oubliez également pas de le remercier. Pour pouvoir le remercier du temps qu’il vous a accordé, l’idéal est de lui faire parvenir peu de temps après l’entretien, un mail à la fois bref et cordial. Pour être perçu de manière positive par le recruteur, remerciez-le aussi pour l’intérêt qu’il a porté à votre candidature. Pour augmenter toutes vos chances de décrocher l’emploi, réitérez-lui par ailleurs votre motivation pour ledit poste. Il ne faut en outre pas oublier qu’un entretien de recrutement ne s’effectue pas à sens unique. Le recruteur qui se trouve en face de vous devra donc lui aussi faire de son mieux pour vous faire bonne impression s’il souhaite réellement que vous intégriez son équipe.

related posts

Leave a Comment