Home Entreprise Le développement du coworking dans les zones rurales

Le développement du coworking dans les zones rurales

by Kévin

Dans les grandes villes, le développement du concept de coworking (méthode d’organisation du travail regroupant un espace de travail partagé, ou des bureaux partagés et un réseau de travailleurs pratiquant l’échange et l’ouverture.) n’est pas à prouver. Néanmoins, nous pouvons constater que ce développement se concentre principalement sur le centre. En zone rurale, le concept de coworking peine à se développer et certains prestataires ont dû fermer leur porte dans les campagnes. Ces difficultés peuvent être expliquées par plusieurs raisons.

 

Comment expliquer les difficultés du coworking dans les zones rurales ?

Depuis plusieurs années maintenant, les entrepreneurs, les travailleurs indépendants, les start-up et les entreprises ont la possibilité de louer des bureaux pour une durée déterminée (allant d’une journée à un an). Il s’agit donc du concept de coworking qui fonctionne très bien dans le centre des grandes villes. Pour louer ces locaux, les clients doivent faire appel à un prestataire spécialisé comme morning-coworking.com.

 

Néanmoins, il est important de noter que le coworking n’est pas encore le choix principal dans les zones rurales. À Lyon par exemple, 82 % des espaces de coworking sont concentrés dans le centre. De ce fait, les 18 % restants se trouvent en zone périurbaine et rurale. Mais comment expliquer cette inégalité ?

 

Le modèle économique

Pour pouvoir fonctionner, un espace de coworking doit recevoir des travailleurs ou des entrepreneurs de manière régulière. C’est le principal modèle économique pour les prestataires. Sans cela, il est donc compliqué de monter un projet pour la location d’espaces de coworking.

 

Lorsqu’il n’y a pas assez de personnes qui louent les bureaux, le projet ne peut donc pas perdurer et doit fermer ses portes. C’est le cas de plusieurs prestataires en zone rurale qui ont tenté le coup, mais qui ont dû abandonner assez rapidement en France.

 

Les travailleurs en télétravail

En zone rurale, tous les travailleurs n’ont pas la capacité financière de louer des bureaux à l’heure ou à la journée. La plupart d’entre eux préfèrent travailler à domicile pour gagner plus d’argent. Le télétravail est donc un frein au développement du coworking dans les zones rurales.

 

Pas la meilleure solution pour les grands groupes

Aujourd’hui, les grands groupes privilégient la location d’un espace de coworking à Paris par exemple. Ils ne vont pas forcément chercher à louer des bureaux en zone rurale, même si les tarifs sont plus abordables. De ce fait, les prestataires ne peuvent pas bénéficier du loyer important que représente un grand groupe qui loue des espaces de coworking.

 

Un espace de coworking pour les personnes qui habitent en périphérie

Aujourd’hui, les personnes qui vivent en périphérie doivent consacrer une heure de trajet (aller et retour) si elles travaillent en centre-ville. La location d’un espace de coworking s’apparente comme une solution intéressante pour ces personnes.

 

En zone rurale, les prestataires proposent le même type de services que ceux qui se trouvent en centre-ville :

 

  • Connexion internet haut débit ;
  • Espace personnel ou en open space pour les coworkers ;
  • Salle de détente ;
  • Matériels de bureautique.

 

Nous pouvons donc penser que le coworking va se développer petit à petit en zone rurale. Il est nécessaire que tous les travailleurs prennent conscience des différents avantages de ce concept.

Trouver un espace de coworking à Paris est plus facile

Lorsqu’une entreprise cherche à louer des bureaux, il est normal qu’elle se tourne vers les prestataires qui proposent des espaces de coworking à Paris.

Tout d’abord, la localisation des bureaux facilite le déplacement des collaborateurs. Aussi, le concept est déjà adopté par la majorité des Parisiens.

Il est donc évident que les entreprises privilégient les bureaux dans le centre plutôt qu’en zone rurale. Le développement du coworking dans ces zones devrait donc commencer par les travailleurs indépendants et les personnes qui font du télétravail.

 

 

Quel avenir pour les espaces de travail partagés en milieu rural ?

Le coworking émerge doucement dans le milieu urbain. Des conférences ont été organisée pour discuter du sujet. Justement, l’organisation du Coworking Europe Conférence a une session interactive pour cocréer une réponse intitulée « Can coworking become sustainable in remote areas ?» ou « L’espace de travail partagé peut-il devenir soutenable dans les zones reculées? ». Et le lendemain de cette session interactive, de vingtaines de personnes a aussi discuté sur le sujet en milieu rural dans un atelier.

 

Les problèmes que peut rencontrer le coworking dans les milieux ruraux ont été identifiés dans ces rencontres. Il paraît qu’il existe moins de pression foncière en milieu rural par rapport à ce que subissent les espaces de coworking en ville. Si en France, les bureaux de poste sont progressivement réduits et même supprimés, c’est le contraire à la campagne. Dans les milieux ruraux, on peut trouver des bâtiments abandonnés ou sous-utilisés. De plus, il faut trouver la bonne formule pour pouvoir obtenir les lieux en ville. Soit on fait partenaire avec des bailleur privés, soit avec les collectivités locales.

 

Mais le problème des coworking dans le milieu rural ne se trouve pas de ce genre de contexte mais ailleurs. Le réel problème c’est de trouver des personnes pour choisir travailler dans le coworking créer là-bas. Ce n’est pas toujours évident de trouver les meilleurs arguments pour inciter les professionnels à travailler à la campagne. C’est le fond du problème des coworking dans les milieux ruraux.

 

Deux approches ont alors été apportés pour résoudre au mieux le sujet. La première était de faire de l’endroit un privilège pour la session touristique. Le but c’est de permettre aux touristes et aux visiteurs de vivre des vacances tranquilles, avec ou sans la famille, tout en ayant la possibilité de travailler de n’importe où.

 

D’un autre côté, Antoine Van Den Broek de Mutinerie présente son expérience sur un projet d’espace en campagne assez différent. Il a créé une antenne dans un petit village de 500 habitants situés à Saint-Victor-de-Buthon (Eure-et-Loire). Selon Antoine, la majorité des personnes qui sont venu dans le hameau sont les coworkers parisiens.

 

Les deux approches sont fort intéressantes mais de loin de pouvoir résoudre le vrai problème du coworking dans le milieu rural. Finalement, l’avenir du coworking dans le milieu rural est encore incertain mais pas impossible.

 

 

Les avantages du coworking à la campagne

 

Pour les professionnels

Le nombre d’espace de coworking à la campagne augmente de plus en plus. Le concept est pareil comme au sein des grandes villes, l’entreprise comme les professionnels peuvent louer des bureaux partagés. Et c’est ce qui constitue un grand avantage pour une question de mobilité. Les longs trajets quotidiens sont donc effacés et les salariés n’ont plus besoin d’endurer ce passage épuisant tous les jours.

 

Le coworking présente également un avantage écologique. Justement, le coworking à la campagne réduit la pollution. En effet, il n’y a plus besoins de se déplacer vers les centres villes pour aller travailler.

 

Il est aussi possible d’améliorer la qualité de vie en optant pour le coworking rural. Travailler en ville est souvent stressant avec les bouchons et la routine de tous les jours. Or, à la campagne, ce genre de désagrément n’a pas de place. Au contraire, on peut oublier les pertes de temps inutiles et la fatigue avec le bureau situé juste à côté. De plus, le temps devient une ressource. Passer moins de temps dans les transports permet de passer plus de temps au travaille ou d’avoir plus de temps sur soi. Le coworking à la campagne rend donc indéniablement la vie plus paisible que dans les villes.

 

Comme tous les autres espaces coworking, à la campagne, il est aussi facile de faires des échanges. En effet, travailler dans les espaces partagés favorise les échanges et est généralement très bénéfique sur la vie sociale.

 

Pour l’entreprise

Louer des bureaux implanter en centre-ville peuvent être très onéreux. Dans les milieux ruraux, créer un espace coworking s’avère être moins cher. De plus, il est possible de bénéficier des réductions importante à la campagne.

 

Les caractéristiques des espaces de coworking à la campagne

Les espaces de travail partagés à la campagne sont aussi solidaires que les espaces de coworking en centre-ville. On peut rencontrer des espaces spécialisés dans différents métiers : numérique, métier à vocation culturelle ou artisanale et autres.

 

Il est également possible de trouver des espaces de coworking généralistes pour les professionnels itinérants ou les indépendants. Les étudiants peuvent également bénéficier de ces espaces.

 

Bref, cette nouvelle forme de travail va permettre aux campagnes de vivre une deuxième vie.

related posts

Leave a Comment