Home Finance La bourse, un outil de financement important

La bourse, un outil de financement important

by Kévin

La Bourse est l’un des principaux outils de financement de l’économie. La capitalisation boursière mondiale, c’est-à-dire la valeur cumulée des entreprises côtées dans les bourses mondiales a atteint 88.200 milliards de dollars à la fin du premier trimestre 2018 d’après une étude de Standard & Poors. Le volume global des transactions boursières dans le monde a, lui, dépassé les 140 000 milliards de dollars en 2015 selon la Revue d’économie financière. Soit plus de 135 fois le montant du PIB mondial, qui représente la somme des richesses produites pour tous les pays du monde.

Les marchés boursiers sont considérés comme un accélérateur du phénomène de mondialisation à l’échelle planétaire. Cela se matérialise par une concentration de l’activité boursière mondiale autour de quelques places financières majeures ayant une taille critique et opérant sur tous les continents, qui constituent de faire le centre de la finance mondiale.

La mondialisation de la Bourse s’est accompagnée durant les dernières décennies d’une tendance lourde qui a transformé la nature des échanges financiers. La dématérialisation des titres, opérée depuis les années 80, a fait faire un bon qualitatif considérable aux marchés financiers. Elle consiste à passer d’une transaction analogique sous format papier à une transaction numérique. Ce qui rend les échanges beaucoup plus rapides, conduit à leur multiplication et leur assure une traçabilité sans faille, nécessaire lors de la consolidation des opérations boursières ou pour des considérations réglementaires.

A la dématérialisation de la Bourse, se rajoute la croissance des activités performantes et à haute valeur ajoutée financière de l’informatique et de la biotechnologie, qui ont fait franchir un cap supérieur au secteur financier. Plus récemment, la Bourse appuie et renforce la transformation digitale des entreprises.

A l’échelle d’une entreprise, la digitalisation se déroule grâce à la transformation des processus traditionnels de production et de management en processus pilotés par le digital. Il s’agit d’intégrer des solutions et des outils digitaux qui redéfinissent, modélisent et automatisent les processus, tout en exploitant et traitant les données qu’ils génèrent pour ensuite les optimiser. Au niveau de la Bourse, l’enjeu adressé par l’avènement du digital est d’être en mesure d’exploiter l’information, véritable carburant de la finance, qui circule dans les circuits boursiers désormais dématérialisés. Cette information doit être traitée pour prendre les meilleures décisions possibles, plus rapidement que les concurrents, c’est-à-dire les autres opérateurs boursiers, pour maximiser les résultats financiers des détenteurs de portefeuille.

C’est dire les enjeux économiques, financiers, et même politiques, considérables que représente la Bourse aujourd’hui.

Pourquoi investir en bourse ?

Aujourd’hui, nombreuses sont les raisons qui poussent les gens à investir en bourse. Citons-en quelques-uns.

· Rentabilité,

· Flexibilité,

· Diversité des marchés,

· Particicipation à l’économie.

Pour la rentabilité : un investisseur place son argent en bourse pour une raison élémentaire de rentabilité. Sur le long terme, la rentabilité financière des actifs boursiers est sans commune mesure avec des placements bancaires traditionnels ou des investissements immobiliers. Même si cette rentabilité n’est pas systématique et qu’elle est sujette à des variations des cours boursiers, elle s’élève en moyenne à 10% annuels dans une perspective de long terme. La Bourse offre ainsi une opportunité inégalée de rémunérer son capital. Et même si l’imposition des plus-values boursières est un frein aux investissements sur les marchés financiers, des niches nombreuses permettent de limiter son impact.

La flexibilité des investissements : la liquidité de la plupart des marchés boursiers représente un autre attrait pour les investissements en bourse. Car il est possible de récupérer rapidement sa mise. A la différence d’un placement dans un fond bloqué sur plusieurs années (assurance vie, pension…), la Bourse offre la possibilité de récupérer à tout moment son investissement sans perdre les bénéfices réalisés. Ce qui permet de gérer son argent en temps réel et d’adapter ses investissements à la conjoncture économique et politique, à la situation financière d’un secteur économique ou, de manière basique, à ses besoins personnels. Il est donc toujours possible de garder le contrôle sur son capital.

La diversité apportée par les marchés boursiers : la diversification de ses investissements et de ses actifs sont le corollaire des marchés financiers. En diversifiant ses placements boursiers, l’investisseur est en droit de s’attendre à une rentabilité respectable tout en couvrant la baisse d’un autre secteur. La diversité des marchés boursiers permet à l’investisseur de choisir entre la multitude des actifs financiers disponibles pour placer son capital.

La participation à la vie économique. Même avec une nature spéculative extrême du marché boursier qui s’élève à 90% des investissements, le reste représente un impact visible sur l’économie. Malgré tout, la Bourse est un moyen de choix pour appuyer les entreprises et soutenir l’économie. Par extension, les investissements boursiers permettre d’accroître les volumes de financement de l’économie par le marché financier pour offrir ainsi aux entreprises l’opportunité de financer leur expansion. Ils améliorent aussi le taux de l’épargne nationale. Et permettent de gagner la confiance des investisseurs, notamment étrangers. A travers la Bourse, l’Etat devient en mesure de financer le déficit de ses comptes. Enfin, les particuliers, grâce à la Bourse, peuvent se permettre de devenir les associés des plus grandes entreprises industrielles et financières. Ainsi que les créanciers d’entités et de collectivités publiques comme l’Etat et les grandes entreprises nationales en acquérant les obligations qu’ils émettent pour financer leurs projets.

Comment investir en bourse ?

Pour pouvoir investir en bourse, vous devrez avoir quelques informations le concernant. Le plus important sera de connaitre les principaux marchés boursiers. En fait, les marchés financiers sont organisés en plusieurs domaines distincts :

  • La dette,

  • Les devises,

  • Les actions

  • les matières premières.

Les marchés des dettes et des taux d’intérêt à court et moyen terme. C’est le marché le plus important en termes de transactions financières. Les échanges quotidiens sur ce marché s’élèvent à 8500 milliards de dollars environ. Il s’agit du marché obligataire pour les dettes de plus de 3 ans. Et du marché monétaire pour les dettes à plus court terme. Sur ce marché, les acteurs financiers peuvent investir ou financier une simple entreprise jusqu’à la dette souveraine des Etats.

Le marché des devises ou des changes (Forex pour Foreign Exchange). C’est un marché de gré à gré. Il n’est pas coté par une bourse physique et n’a pas de cours officiel. Sur ce marché s’échangent tous types de devises cotées. Il représente au quotidien dans les 2000 milliards de dollars. Plus de 60% de ce marché est constitué de produits dérivés relatifs aux échanges en devises.

Le marché des actions. Ce marché est le troisième selon les volumes échangés quotidiennement. Qui représentent plus de 500 milliards de dollars. C’est un marché régulé. Et les titres s’échangent à travers les places boursières principalement.

Le marché des matières premières ou Commodities. C’est le dernier marché en termes d’échanges. Et représente une partie minime des trois premiers marchés cités. Ce marché admet deux types de transactions : de gré à gré ou à travers des marchés organisés (bourse ou marché à terme). On y échange donc deux types de produits : des actifs financiers originaux ou des produits dérivés connexes à ces actifs.

Réduire les risques de ses investissements boursiers

Investir en bourse consiste à acheter des actions de sociétés cotées. Cela revient à acquérir des parts de propriété dans des entreprises. Chaque action représentant une part du capital de l’entreprise. Cette part est proportionnelle au nombre d’actions de cette société. En achetant une action, vous devenez actionnaire de la société, c’est-à-dire un associé de l’entreprise.

Deux raisons justifient pleinement un investissement boursier. Placer son argent c’est d’abord investir dans l’économie réelle et participer au développement des entreprises. Ensuite, c’est aussi et surtout profiter d’un rendement substantiel sur le long terme que procure ce type d’actifs.

Confier son épargne aux marchés financiers est une opération risquée. Elle peut se manifester par des pertes de capital qui peuvent être non négligeables. La raison principale en est les variations quotidiennes, parfois violentes, des actions cotées..

En général, il est conseillé aux particuliers d’investir la partie de leur épargne en surplus. C’est-à-dire celle qui n’est pas essentielle et dont ils peuvent se passer. Puis de s’accorder suffisamment de temps dans ses placements. Donc envisager un horizon de placement de cinq années au moins pour ne pas dépendre des variations spéculatives à court terme.

Pour bien investir, il faut rester informé en permanence de l’actualité économique et financière quotidienne. Cela aide à se prémunir contre les fluctuations boursières sur des marchés versatiles. Et suivre la vie des entreprises chez lesquelles on possède des actions, à travers les journaux économiques spécialisés et les sites boursiers de référence.

La lucidité doit être aussi de mise lorsqu’on investit en bourse. Et il est conseillé de se fixer des objectifs préalables de gains et un plancher maximum de pertes pour ne pas être pris au dépourvu par des placements trop ambitieux ou trop risqués.



related posts

Leave a Comment