Home Finance Comment s’effectue le rachat de crédit à la consommation ?

Comment s’effectue le rachat de crédit à la consommation ?

by Kévin

Communément appelé « crédit conso », le crédit à la consommation est un crédit accordé à un particulier par une banque. Il permet de financer des projets d’achat de biens tels qu’un véhicule, un bien d’équipement… Comme tous les autres types de crédit, il est possible de faire le rachat d’un crédit à la consommation. Découvrez ci-dessous les conditions pour effectuer cette opération, ainsi que ses avantages et inconvénients. Mais, avant d’en arriver là, nous vous présentons d’abord les différents types de crédit à la consommation.

Les différents types de crédit à la consommation

Le crédit à la consommation sert au financement des dépenses de la vie courante et de l’achat des équipements ménagers, hormis les biens immobiliers auxquels un crédit spécial est aussi consacré par les banques et autres organismes de crédit. À partir d’un montant compris entre 200 euros et 75 000 euros, le crédit à la consommation est soumis aux règles définies par le code de la consommation. On distingue différentes catégories de crédit à la consommation :
  • Les crédits à la consommation affectés : ce sont les crédits liés à un achat spécifique. Il peut s’agir de l’achat d’un appareil électroménager, d’une voiture, etc. Ce type de crédit peut aussi permettre de financer un voyage. Toutefois, l’emprunteur n’est pas autorisé à dépenser le montant alloué dans un but autre que celui pour lequel il lui a été accordé. Il est à noter aussi que le crédit à la consommation affecté est généralement proposé sur le lieu de vente de l’objet, par une banque ou un organisme de crédit en relation avec le vendeur. Le contrat de crédit et le contrat de vente sont intimement liés et ne forment qu’une seule opération. L’un ne va pas sans l’autre. Vous ne pourrez pas effectuer d’achat (signer un contrat de vente) si vous n’avez pas obtenu au préalable le contrat de crédit et l’avez signé. Quand vous obtenez le crédit, vous ne commencez son remboursement qu’après avoir effectivement reçu le bien ou la prestation pour lequel il vous a été affecté. Le contrat de prêt est annulé si vous ne recevez pas ce pour quoi vous l’avez signé.
  • Les crédits à la consommation non affectés : comme on peut s’en douter, ce type de crédit n’est pas lié à un achat précis. L’emprunteur peut l’utiliser comme bon lui semble. Ici, il existe plusieurs sous-catégories : le prêt personnel, la Location avec Option d’Achat (LOA), les crédits renouvelables et les découverts en compte autorisés.
  • Le prêt personnel : il est accordé à un particulier dans le cadre du financement de ses besoins. L’emprunteur reçoit sur son compte en un seul versement, la somme empruntée dès la signature du contrat. Il est autorisé à l’utiliser comme bon lui semble. Il rembourse son prêt sur la base de mensualités et de taux fixes sur toute la durée de son prêt.
  • La Location avec Option d’Achat (LOA) : elle est aussi nommée « leasing ». C’est un crédit généralement utilisé pour l’achat d’un véhicule. Ici, c’est la banque qui achète le véhicule et le met à la disposition de l’emprunteur qui souhaite l’acheter ou le louer. Au terme du contrat, l’utilisateur peut devenir le propriétaire de la voiture en payant un montant déterminé à l’avance dans le contrat.
  • Le crédit renouvelable : autrefois appelé « crédit revolving », le crédit renouvelable est un crédit qui se reconstitue au fur et à mesure que l’emprunteur fait le remboursement en fonction de la limite autorisée par sa banque. Grâce à ce type de crédit à la consommation non affecté, l’emprunteur dispose d’une réserve d’argent utilisable sans contrainte. La durée du contrat est d’un an, et il peut être renouvelé chaque année. La solvabilité de l’emprunteur est ici la condition principale pour la reconduction du crédit renouvelable.
  • Le découvert autorisé : l’autorisation de découvert sur un compte est aussi une sorte de crédit à la consommation non affecté.

 

Les conditions pour effectuer un rachat de crédit à la consommation

Le rachat de crédit à la consommation permet à un emprunteur de rassembler ses crédits et ses créances telles que les dettes, les impôts, les retards de paiement ou un découvert bancaire en un seul crédit. Ceci lui permet de payer une seule mensualité au lieu de plusieurs à la fin du mois, mais sur une période plus longue. Tout le monde peut demander un rachat de crédit, qu’on soit un particulier, un salarié, un commerçant, dans une profession libérale ou si l’on est un retraité. Il suffit de remplir un certain nombre de conditions qui peuvent cependant fluctuer en fonction du statut du demandeur et du type de rachat de crédits. Pour que votre demande de rachat de crédit à la consommation soit acceptée, vous devez être en règle par rapport aux points qui suivent :
  • Avoir au minimum deux crédits à la consommation en cours (un crédit automobile et un crédit personnel par exemple) ;
  • Vos montants empruntés doivent être compris entre 5000 et 90 000 euros ;
  • Votre taux d’endettement ne doit pas dépasser les 33 % après l’intervention.

En plus de ces critères, vous devrez aussi justifier d’une situation professionnelle stable et pérenne avant de pouvoir bénéficier d’un rachat de crédit à la consommation. Ceci rassure les banques sur votre capacité de rembourser sans problème votre prêt. Si votre nom figure dans les annales de la Banque de France pour des impayés successifs, vous n’aurez aucune chance de voir votre demande aboutir dans une quelconque banque. Seuls les propriétaires fichés auront cette chance, car ils pourront en cas de besoin hypothéquer leurs biens immobiliers. Pour plus d’informations sur les conditions d’un rachat de crédit, rendez-vous sur le site Rachatducredit.com, tout sur le crédit.

Les avantages et inconvénients du rachat de crédit à la consommation

Comme toute opération bancaire et tout rachat de crédit, le rachat de crédit à la consommation dispose aussi bien d’avantages que d’inconvénients. Il faudra donc tenir compte de ces deux points avant d’en faire la demande.

Les avantages : le rachat de crédit à la consommation a pour premier avantage de soulager l’emprunteur face aux dépenses à la fin du mois. Vous ne subirez qu’un seul prélèvement par mois, et il sera adapté à vos capacités de remboursement. Grâce à cette méthode, il est possible d’anticiper une baisse de revenus et d’étaler le remboursement sur une période plus longue afin d’éviter un surendettement. Mieux, la banque ne vous exigera aucune garantie comme dans le cas d’un rachat de crédit immobilier.

Les inconvénients : le plus grand inconvénient du rachat de crédit à la consommation se trouve être son coût élevé à long terme. Même si à court terme le rachat de crédit à la consommation peut être très avantageux, car il permet de proroger ses remboursements, à long terme, il peut devenir très coûteux, car il augmente le coût global du crédit. Il faudra aussi ajouter des frais supplémentaires comme les honoraires de l’établissement bancaire, la probable garantie proposée, l’assurance éventuelle sans oublier les taux appliqués au rachat de crédit à la consommation. Ces derniers sont en général plus élevés que ceux des autres types d’emprunts.

Quelques conseils pour effectuer son rachat de crédit à la consommation

Pour faire un rachat de crédit à la consommation et bénéficier plus de ses avantages, commencez par faire le point (montants et mensualités) de l’ensemble de vos crédits en cours. Comparez ensuite les propositions et demandez des simulations écrites de rachat de crédits (on trouve aussi des outils de simulation faciles à utiliser sur le web). Vous trouverez différents avis et témoignages sur le rachat de crédits à la consommation sur des fora présents sur internet. Évitez d’introduire plusieurs dossiers. Ceci peut contribuer au blocage de votre dossier chez les banques partenaires. Si vous envisagez d’envoyer votre dossier par internet, prenez le temps de bien vous renseigner sur la société que vous avez choisie. Il existe en effet plusieurs sites arnaqueurs sur le web. Faites aussi attention aux fautes d’orthographe dans les mails, car elles peuvent constituer une piste non négligeable. Pour finir, prenez le temps de bien réfléchir avant de vous lancer dans cette « aventure ». C’est une décision qui impactera le cours de votre vie au quotidien. Il est important donc que vous vous accordiez un temps de réflexion pour faire le tour du sujet. N’oubliez pas aussi que la loi vous donne droit à un délai de 14 jours pour vous rétracter après la signature du contrat.

related posts

Leave a Comment