Home Entreprise Comment protéger l’envoi de vos marchandises ?

Comment protéger l’envoi de vos marchandises ?

by Kévin

Que ce soit par la voie aérienne, par la voie maritime ou par la voie terrestre, de nombreuses personnes envoient constamment des colis un peu partout dans le monde. Ce transport soumet généralement les produits envoyés à de nombreux risques tels que le déchirement, la casse, ou même l’ouverture. Pour assurer la bonne réception de ces colis, il est important de se servir des moyens de protection les plus adaptés. Du choix du papier bulle à celui du carton, il existe plusieurs critères à prendre en compte qui créent généralement la confusion auprès des utilisateurs. Vous devez envoyer un paquet, voici les éléments de précaution à utiliser.

Les types de protection les plus utilisés

Dans l’industrie du transport des colis, il existe en général deux types de protections qui interviennent dans le conditionnement des paquets.

Le papier bulle

Également appelé film bulle, il s’agit d’un film de protection en plastique. Sa particularité réside en sa surface recouverte par des milliers de bulles d’air. Sa fonction principale consiste à emballer les colis et à leur offrir une bonne protection contre les chocs. Le papier bulle est disponible dans le commerce sous diverses épaisseurs, avec des films de qualités différentes. Pourquoi donc acheter du papier bulle ?

Il s’agit d’un produit antichoc qui est utilisé pour la protection de nombreux produits. Il est donc énormément utilisé pour :

  • Faire les déménagements tout en minimisant les pertes ;
  • Transporter les produits fragiles ou cassables tels que la verrerie, les produits électroniques ou encore la vaisselle ;
  • Maintenir les objets dans les cartons et les empêcher de bouger lors du transport.

Le film bulle offre à ses utilisateurs plusieurs avantages dont celui de la légèreté et celui de la protection. Il peut donc être utilisé pour combler les vides dans les cartons sans augmenter le poids du paquet, il peut également jouer son rôle principal qui est celui du film de protection.

Vous voulez tout savoir sur le papier bulle, il suffit de vous rendre sur la plateforme https://fr.wikipedia.org/wiki/Papier_bulle.

Le papier Kraft

Il s’agit d’un type de papier résistant utilisé dans l’industrie de l’emballage. Entièrement naturel, ce produit est biodégradable et recyclable. Les nombreux avantages qu’il apporte sur le plan écologique et sa solidité font qu’il est très apprécié. Il permet en effet la confection de boite résistant contre les déchirures ou les éclatements. Grâce à ses multiples propriétés avantageuses expliquées sur la plateforme https://fr.wikipedia.org/wiki/Papier_kraft, le papier Kraft est utilisé dans :

  • La protection des produits ;
  • L’emballage des produits ;
  • Le calage des objets dans leur emballage.

Avant de passer à l’achat de votre papier Kraft, il est nécessaire d’observer certains critères importants, dont le grammage du papier. Ce dernier doit en effet être adapté au poids de l’objet à couvrir pour optimiser sa protection. Il faut donc prévoir :

  • Un grammage de 70 g/m pour la protection des produits légers ;
  • Un grammage de 90 g/m pour couvrir les objets plus lourds.

Quels sont les critères à observer pour la protection des paquets ?

Lorsque l’on expédie un colis, il est important qu’il arrive à destination dans de bonnes conditions. Pour ce faire, il existe plusieurs conditions importantes à respecter.

Le choix du carton

Il faut savoir que lorsque le carton est mal choisi, il peut être la cause d’une multitude de risques courus par le paquet. Il est donc important de faire attention au type de produit qui sera emballé. En effet, lorsque le choix du carton est mal fait, le colis pourra au cours du transport subir de multiples dommages qui peuvent l’endommager.

Le carton représente donc le premier rempart qui protège l’objet à convoyer. Il doit donc être maniable et adaptable, solide tout en restant léger. S’il est choisi en conformité à son contenu, il court peu de risque d’être enfoncé ou abimé.

Le carton qui joue le rôle de protection, mais également de contenant existe sur le marché sous différentes formes qui sont déterminées par le poids et le type de contenu. Ainsi, le carton à cannelure simple sera adapté pour le conditionnement et le transport des produits peu fragiles et légers. Pour le convoyage des articles légers et fragiles, le carton à double cannelure sera plus indiqué, avec sa capacité de supporter les charges jusqu’à 40 kg. Enfin, pour les articles de grande valeur et pour le transport des produits solides et lourds, le type de carton le plus adapté est le carton à triple cannelure. Elle conviendra au transport des charges pesant jusqu’à 500 kg.

Le type de calage et l’adhésif

Si le carton est le premier rempart des objets lorsqu’ils sont convoyés, il faut savoir que choisir un contenant adapté à la taille du produit ne couvre pas entièrement les risques. Il faut en effet associer à cette caractéristique un système de rembourrage ou de calage qui est destiné à isoler les marchandises des chocs et des coups subis lors du transport.

Le processus du calage permet de verrouiller la position de l’objet à l’intérieur du carton, et d’interdire ainsi tous les mouvements. Surtout pour les objets fragiles, cette protection permet d’assurer leur stabilité au cours du transport. Pour réaliser cette opération, il existe plusieurs types de matériaux qui sont utilisés. Il s’agit entre autres :

  • Du papier ;
  • De la mousse ;
  • Des coussins, d’air, etc.

Le choix de ces matériaux se fait en fonction de la fragilité de l‘élément à sécuriser. Une fois cette condition remplie, il faut ensuite penser à la fermeture du colis à l’aide d’un ruban adhésif. Ce dernier permet donc de réduire les risques d’une ouverture accidentelle du paquet, mais également de tenir à l’écart, les gens mal intentionnés.

Pour bénéficier d’une protection accrue, certaines personnes n’hésitent pas à se servir d’un adhésif personnalisé antieffraction.

L’étiquetage des colis

Le transport d’un colis est soumis à plusieurs étapes de manutention au cours desquelles les agents sont souvent appelés à les manipuler. La solution la plus simple pour prévenir les dégâts causés par de mauvaises manipulations, ou un conditionnement inadéquat consiste à effectuer un étiquetage en bonne et due forme. Il permet d’informer le transporteur à propos des contenus des cartons, mais également de prévenir d’éventuels conflits juridiques liés aux dommages. Le rôle des étiquettes consiste donc à prouver que des précautions précises ont été exigées pour les colis. Les termes les plus souvent rencontrés sont :

  • Ne pas renverser ;
  • Haut, bas ;
  • Produit dangereux ;
  • Attention ! Produit fragile, etc.

Il s’agit donc d’une fiche d’identité qui indique généralement le nom du produit, sa désignation, sa quantité et de nombreuses autres indications. Elle indique également le sens dans lequel le paquet devra être posé, surtout pour les bocaux contenant des produits qui peuvent se renverser.

Il est donc recommandé de coller cette étiquette avec soin sur le haut du colis pour qu’elle reste parfaitement visible. Ces astuces permettent ainsi de réduire de façon considérable les risques de dégradation des produits emballés au cours de leur transport. Elles permettent de s’assurer de la satisfaction des destinataires, mais également de rester à l’abri de plusieurs ennuis de logistique.

Envoi de marchandise, ce qu’il faut retenir

Pour convoyer des objets, les éléments de protection élémentaires sont le carton, le papier Kraft et enfin le papier bulle. Leur rôle consiste à protéger les produits, à les maintenir dans leur contenant, mais également à diminuer les risques de dommages. Toutefois, il est important de choisir ces objets de protection selon les caractéristiques de l’objet à envoyer.

Parce que deux précautions valent mieux qu’une, il est également important d’accorder un soin particulier au travail d’étiquetage des colis.

related posts

Leave a Comment