Home Finance Choix d’un conseiller financier en ligne : Étapes à suivre et précautions prendre

Choix d’un conseiller financier en ligne : Étapes à suivre et précautions prendre

by Kévin

Vous pouvez faire des profits en réalisant des investissements financiers. Vous pouvez faire des placements en bourse. Toutes ces activités comportent des risques. Si vous voulez prendre de sages décisions, vous devez consulter un conseiller financier. De nos jours, ce service est disponible en ligne. Il ne suffit pas de choisir le premier que vous rencontrerez. Vous devez définir vos critères. Découvrez alors, dans cet article, les étapes à suivre pour faire un bon choix.

Ce que vous attendez d’un conseiller financier

Dans un premier temps, vous devez faire la différence entre un conseiller financier et un planificateur financier.

  • Un conseiller financier : c’est une personne qui est aguerrie pour vous aider à gérer vos finances personnelles. Par exemple, le conseiller de votre institution financière peut jouer ce rôle. C’est un métier qui demande de la réflexion et de l’analyse. Malgré la digitalisation du monde, ce métier garde sa place pour accompagner chaque travailleur.
  • Un planificateur financier : c’est un professionnel des finances personnelles qui peut vous aider à réaliser un plan financier personnalisé. Il tiendra compte de votre situation financière actuelle pour déterminer vos objectifs et vos besoins financiers. Il peut vous aider à établir votre budget et à planifier votre retraite.

Pourquoi rechercher un service en ligne ?

Les avantages d’un service en ligne sont les suivants :

  • Le service est disponible ;
  • Le coût est très accessible ;
  • Vous allez payer selon la valeur de la réponse reçue ;
  • Le taux de satisfaction est important ; 
  • Le facteur temps est moins dérangeant, etc.

Vous n’avez pas besoin d’organiser un rendez-vous avant d’obtenir de l’aide. Il vous suffit d’appeler. Un des atouts du service en ligne est la facilité de trouver le conseiller qu’il vous faut. Si celui que vous avez contacté n’a pas la bonne réponse à votre préoccupation, vous aurez un éventail d’autres conseillers que vous pourrez joindre. Généralement, les sites internet regroupent un répertoire important de conseillers financiers. Ces derniers ont des expériences variées et différents types de compétences. Vous y trouverez le modèle qui vous convient. Préférez alors un conseiller financier en ligne. Si vous êtes convaincu de ces avantages, passez alors à la prochaine étape.

Votre niveau d’autonomie

Avant de joindre un conseiller financier, vous devez définir votre niveau d’autonomie. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous.

  • Première option : Vous voulez être impliqué dans le processus de planification et vous allez vous charger de certaines parties de votre plan.
  • Seconde option : Vous préférez déléguer à une autre personne vos prises de décisions.
    Avec la première option, le service en ligne vous convient le mieux. Vous êtes un client qui préfère travailler tout seul. Vous serez avantagé, si vous contactez un conseiller dont les services seront payés à l’heure ou par projet.
    Si vous préférez déléguer, cela veut dire que vous êtes une personne très chargée. Dans ce cas, votre conseiller devra être payé, par exemple, en fonction de vos actifs ou suivant des honoraires fixes.

    Identification de la spécialité de votre conseiller

    Vous allez rencontrer plusieurs conseillers en ligne. Tous n’ont pas le même profil. Certains sont excellents dans un domaine, et d’autres cumulent plusieurs forces. Si vous recherchez celui qui va vous aider à planifier votre retraite, il serait utile de vous orienter vers un conseiller qui a de l’expérience dans ce domaine. Si par contre, vous vous retrouvez dans une situation fiscale inconfortable, votre choix doit se tourner vers un conseiller qui maitrise la planification fiscale. Vous ne devez pas être complexés pour savoir le domaine favori de celui qui pourrait être votre choix.

    Les années d’expérience professionnelle

    Le point suivant à identifier est le nombre d’années d’expérience qu’il a à son actif. Il est important de le savoir, cela permettra d’avoir une idée sur ses antécédents. Avez-vous affaire à un débutant ? Cette information doit déterminer si vous pouvez l’embaucher comme votre conseiller. Cherchez à savoir si ses clients sont satisfaits de ses prestations. Si oui, demandez-lui les références de quelques clients à lui. Ses réponses seront importantes pour vous décider.

    Les titres professionnels

    Vous devez chercher à savoir comment votre conseiller sera rémunéré. Vous rencontrerez généralement deux modèles. Certains sont payés par commissions et d’autres perçoivent des honoraires.

    • La commission : c’est un moyen de rémunération flottant qui vient s’ajouter au salaire de base. Elle est basée sur les performances du salarié. Le dirigeant établit un pourcentage de chiffre d’affaires confié au commercial à chaque affaire nouvellement conclue. Elle peut être plafonnée ou non. Elle représente un moyen de rémunération qui renferme une incertitude dans l’ensemble du salaire du travailleur.
    • Les honoraires : ce mode de paiement concerne les travailleurs qui exercent une fonction libérale. Dans certains corps, les honoraires sont plafonnés par l’État, c’est le cas chez les médecins généralistes. Dans d’autres corps, le coût des honoraires est appliqué librement, c’est le cas des cabinets d’avocats.

    Votre type de conseiller

    Quel est le conseiller financier typique qu’il vous faut ? Vous pouvez vous référer à vos collègues, aux membres de votre famille ou à vos proches pour obtenir des adresses sur internet pour démarrer. Vous allez ainsi, opérer votre choix parmi ces orientations. Vous allez aussi rencontrer des conseillers qui se spécialisent ou se concentrent sur un secteur bien défini. Ainsi, selon votre secteur, vous pouvez avoir affaire à des spécialistes des retraités, des propriétaires de petites entreprises, des propriétaires de petites et moyennes industries, etc.

    Procédure de travail

    À cette étape, vous devez chercher à savoir comment votre conseiller travaille. A-t-il recours à des structures d’équipe ? Certains conseillers financiers utilisent des méthodes prédéfinies qui permettent d’offrir un excellent service. Un conseiller doit prendre le temps d’écouter son client. Il doit ensuite regrouper des informations. Il doit analyser le contexte financier global. Et ce sont les fruits de ces analyses qu’il utilise pour faire des recommandations. Vous devez alors avoir une description claire des processus qu’il utilisera avec vous. Ne vous limitez pas aux recommandations de votre entourage. En plus de cela, cherchez à découvrir sa méthodologie de travail.

    Le temps de travail

    Il est aussi important de savoir le temps que vous accordera votre conseiller. C’est une information à savoir lors de votre choix. Certains conseillers sont parfois dans l’embarras. Ils ne savent pas à qui accorder plus de leur temps : plus servir les anciens clients ou offrir plus de temps aux nouveaux clients. Si vous définissez vos attentes, vous saurez s’il privilégie les clients qui ont de grands comptes ou ceux qui en ont de petits. Vous devez alors, vous entendre sur votre fréquence et sur les sujets de discussions. Insistez sur ces points dès le départ. Si vous ne le faites pas, vous allez vous exposer à des déceptions, des frustrations et des malentendus.

    La philosophie du conseiller

    L’étape suivante consiste à comprendre la philosophie d’investissement de votre coach financier. Certains conseillers en gestion de patrimoine préfèrent orienter leurs clients vers une stratégie de répartition d’actifs (autonome, à long terme, etc.). Il est possible que vous ayez développé des convictions autour des placements financiers. C’est l’occasion de les comparer aux méthodes de votre conseiller. Si vous souhaitez qu’il développe une approche particulière, vous devez en parler dès maintenant.
    Certains parmi eux offrent plusieurs options d’investissement. Si votre interlocuteur est dans cette démarche, cherchez à le savoir. D’autres ont un nombre défini d’approches. Si vous avez affaire à un tel conseiller, veillez à les connaitre. Vérifiez que ses orientations vous conviendront. Il existe des conseillers qui adoptent une approche plus tactique. Ils ajustent leurs démarches. Ils se mettent au niveau des besoins de leurs clients. Vous devez réfléchir à vos convictions. Faites-les comprendre à votre conseiller. Votre adhésion à la stratégie et à la philosophie de votre conseiller vous aidera à avancer ensemble sans déception.
    Avec les progrès technologiques, certains conseillers utilisent les avantages que donne l’intelligence artificielle pour vous concocter le meilleur de l’investissement. Ainsi, pourront-ils vous faire des simulations personnalisées.

    Les services du conseiller financier en ligne sont très utiles pourvu que le spécialiste soit doté d’outils performants.

    Le coût du service

    Il est important de connaître le mode de rémunération, mais le plus important c’est le coût du service. Vous devez vous renseigner pour avoir différents coûts provenant de différentes sources en ligne. Selon votre exigence, veillez à obtenir le meilleur tarif. Après avoir résumé le profil de l’interlocuteur qu’il vous faut, vous devez rechercher celui qui vous reviendra moins cher. Certains sites internet vous proposent un devis gratuit. Profitez-en pour analyser et comparer la qualité et le montant des services.
     
    Vous disposez désormais des différentes étapes pour bien choisir votre conseiller financier en ligne. Ce dernier sera votre interlocuteur pour vous orienter, vous conseiller sur tout ce qui concerne votre patrimoine et vos placements. Vous devez suivre toutes ces différentes étapes pour être sûr d’opérer un choix satisfaisant. Ce professionnel vous accompagnera durant une partie de votre vie, alors prenez du temps pour opérer votre choix. Votre conseiller doit vous comprendre. De même, vous devez comprendre ses méthodes et ses stratégies. Veillez à ce que votre interlocuteur ait les outils convenables pour vous satisfaire.

related posts

Leave a Comment