Home Banque Banques en ligne et portefeuilles électroniques : tout ce que vous devez savoir !

Banques en ligne et portefeuilles électroniques : tout ce que vous devez savoir !

by Kévin

Les banques online et les portefeuilles électroniques pullulent aujourd’hui sur le net. Véritables moyens de réception de monnaie et de paiement mobile, ils sont réputés simples, fiables et sans trop de formalisme comparés aux banques physiques ; ce qui a fini par faire d’eux des indispensables du quotidien de nombreuses personnes. Mais comment sont-ils nés ? Comment expliquer leur ascension ? Visent-ils de nouveaux marchés ? Les réponses à vos préoccupations sont dans cet article.

Banque en ligne et portefeuille électronique : qu’est-ce que c’est réellement ?

Une banque en ligne, encore appelée banque électronique (et moins souvent banque online) est une banque sans agence physique fournissant des services bancaires en ligne grâce à une plateforme dédiée et interactive (un navigateur web par exemple). Pour avoir accès auxdits services, il faudrait disposer soit d’un Smartphone, d’un ordinateur ou d’un assistant personnel disposant d’internet. Selon la banque, il est aussi possible d’effectuer ses opérations bancaires depuis un guichet automatique bancaire (GAB).

Le portefeuille électronique (e-wallet en anglais) est quant à lui un système capable de stocker de la monnaie sans disposer d’un quelconque compte bancaire. Encore appelé porte-monnaie électronique (PME), ce dispositif est de nos jours un puissant moyen pour effectuer instantanément des paiements sur des terminaux prévus pour.

Ascension des banques et portefeuilles électroniques

Plusieurs raisons sont à l’origine de l’ascension fulgurante des banques et des portefeuilles électroniques. On a entre autres :

  • Le prix : les banques en ligne sont 10 fois moins chères que les banques traditionnelles. Quant aux PME, ils ne prennent quasiment rien comme commission sur les transactions ;
  • La disponibilité pour le client : si les banques standards ont des horaires fixes d’ouverture et de fermeture, ce n’est pas le cas des banques en ligne qui ont une plus grande disponibilité. Les PME sont toujours disponibles, il suffit de disposer d’une connexion internet pour effectuer ses opérations ;
  • L’automatisation des commandes : virements, prélèvements, consultations… tout cela se fait en un clic, qu’il s’agisse d’un PME ou d’une banque en ligne ; adieu la paperasse.
  • La reconnaissance par la loi de la signature électronique : dans certains pays, il est possible de signer en ligne sur son Smartphone ; pratique n’est-ce pas ?

Tous ces facteurs ont favorisé l’évolution rapide de ses nouveaux moyens de paiements.

Visée de nouveaux marchés

Les banques en ligne et les PME bien ancrées dans le virement et le prélèvement de fonds pour particuliers scrutent de nouveaux marchés pour accroître leurs activités. Parmi ces marchés, il y a par exemple les casinos en ligne, les sites de paris sportifs et les start-ups de e-commerce.  

Les casinos en ligne

Certains porte-monnaie électroniques se sont alliés avec des casinos en ligne pour étendre leurs activités et accroître leur notoriété. Ils facilitent les dépôts de mises et les retraits de gains de façon sécurisée et rapide. L’usage des PME a fini par simplifier la gestion des casinos en ligne tant la liaison des comptes casinos et des PME est simple. Pour ce faire, il suffit de créer un compte PME de votre choix accepté par le site spécialisé de casino en ligne sur lequel vous comptez jouer. Une fois sur le site du casino en ligne, cliquez sur le logo correspondant à votre PME puis entrez vos données et identifiants pour créditer votre compte casino. Les PME les plus utilisés sur le marché du casino en ligne sont Neteller, Skrill et Click2pay.

Les sites de pari sportifs

Les banques en ligne et les porte-monnaie électroniques avaient déjà sondé ce marché. Mais il n’était pas encore assez développé. Aujourd’hui, avec la couverture internet plus large dans le monde et l’accès télévisé aux multiples événements sportifs, les sites de paris sportifs ont connu une expansion incroyable, avantageant ainsi les banques en ligne et les portefeuilles électroniques qui en ont profité pour s’installer durablement. Ainsi, le parieur, pour parier sur ces sites, doit disposer de moyen de paiement tel que l’inévitable PayPal, PerfectMoney, Payoneer, Neosurf, etc. Cela est aussi valable pour le retrait des gains.

Les start-ups de e-commerce

Le monde du e-commerce se développe à grande échelle. En 2011, le chiffre d’affaires de ce marché s’élevait à plus de 30 milliards d’euros (ce chiffre à doubler, voire tripler aujourd’hui). La preuve que ce marché ne cesse de s’étendre. Dans ce business, le mode de paiement standard était le paiement par carte bancaire. Mais aujourd’hui avec l’avènement des start-ups dans le milieux, les PME et les banques en ligne y ont trouvé un nouveau terrain de chasse. Petit à petit, ils ont commencé à gagner du terrain à l’image, tout d’abord, de PayPal. Pour payer ses achats, l’internaute devait obligatoirement posséder ce portefeuille. Aujourd’hui, ils sont nombreux ces PME et banques en ligne à être en partenariat avec les start-ups d’e-commerce pour servir lors des transactions.

related posts

Leave a Comment