Home Management 3 conseils pour préserver la santé des employés manutentionnaires

3 conseils pour préserver la santé des employés manutentionnaires

by Kévin

La santé d’une entreprise logistique ne dépend pas uniquement de ses ventes. Elle dépend aussi de la santé et du bien-être de ses collaborateurs. Des réceptionnaires aux préparateurs, en passant par les chargeurs et les caristes, les employés constituent la colonne vertébrale de l’entreprise. Si vous dirigez une entreprise logistique, les conseils suivants vous seront sans doute bénéfiques pour préserver la santé de vos employés.

Vérifier la conformité de vos équipements

Vous devez pour commencer être à jour de vos Vérifications Générales Périodiques (VGP). Encouragez vos salariés à passer leur Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (CACES).

Quant à vos équipements, ils devront être en bon état de fonctionnement, surtout les roues des chariots de manutention. Les racks, les rayonnages et les palettes devront tous être conformes aux normes en vigueur.

Prévoyez fréquemment des maintenances préventives pour garantir leur fonctionnalité. Le contrôle technique des rayonnages industriels est obligatoire à raison de une fois par an minimum. Le Code du Travail est très spécifique sur la responsabilité des entreprises quant à la sécurité des employés des entrepôts logistiques.

Les risques liés aux palettes et aux racks de rangement sont nombreux et ne doivent pas être pris à la légère. Les accidents les plus fréquents sont l’effondrement d’un rayonnage, la collision d’un chariot élévateur avec un piéton, la chute d’articles à l’arrière des rayonnages quand ils ne sont pas équipés de grilles, les chutes de palettes en raison de vibrations du sol (parfois imperceptibles).

Prévenir les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) pour vos équipes

Les TMS trouvent leurs origines dans les vibrations des machines, la manipulation des charges lourdes, les postures de travail contraignants et les gestes répétitifs. Ces maladies sont extrêmement douloureuses et peuvent conduire à l’invalidité permanente.

Pour les éviter, vous pouvez améliorer l’ergonomie de vos postes de travail. Il faudra de ce fait :

  • Analyser chaque poste de travail
  • Étudier la posture requise par l’employé
  • Optimiser les mouvements et déplacements parasites

À partir de ce constat, vous pouvez organiser des ateliers d’ergonomie et de conception de poste de travail. Ceci devra se faire en étroite collaboration avec des professionnels du système de santé.

Lors de ces ateliers, on peut par exemple adapter la hauteur des sièges en fonction du travailleur. Objectif : réduire les gestes inutiles, les postures sources de stress musculaire ou nerveux.

La deuxième solution consiste à créer de la rotation au sein de votre personnel. Ainsi, chaque employé n’aura pas à assumer la même fonction jusqu’au soir de sa vie. En lui changeant régulièrement de poste, vous l’amenez à exercer des gestes plus variés en lieu et place des gestes répétitifs.

Pour tout clore, n’hésitez pas à investir dans la technologie dans votre entreprise pour réduire la pénibilité et l’effort physique. Cela constitue en outre un gain de temps, d’argent et de productivité. Aujourd’hui, il existe des équipements robotisés comme les convoyeurs à palettes, les tables élévatrices, les trans-stockeurs et les exos-squelettes. Ils optimiseront le flux tout en allégeant la tâche à vos collaborateurs.

Mettre en place des mesures pour améliorer le bien-être des employés

La préservation de la santé de vos employés passe aussi par une bonne qualité de vie au travail. Le stress s’installe très facilement dans une entreprise avec des cadences élevées de travail et des sollicitations fréquentes. Vous pouvez à cet effet, instaurer des groupes de réflexion et de travail sur la prévention du stress autour du travail.

Outre cette mesure, il faudra aussi mettre en place, un management bienveillant. Créer les conditions pour que vos salariés soient épanouis et motivés, les rendra plus productifs.

Assurez-vous que vos managers sont à l’écoute des problématiques de travail, et qu’ils privilégient l’équilibre entre les performances opérationnelles et le bien des employés. En procédant ainsi, vous manifestez de la reconnaissance et du respect vis-à-vis de leur personne. C’est à cœur joie, qu’ils se donneront davantage à leur travail pour vous satisfaire.

En entrepôt, 38% des accidents du travail graves sont une conséquence indirecte d’une fatigue oculaire de l’employé blessé. Un rythme de travail trop élevé et le manque de pause est largement contre-productif. Le gain de productivité à court terme est impacté négativement à moyen terme par une hausse des accidents, des ruptures de chaîne de production et in fine, une baisse de productivité.

related posts

Leave a Comment