Home Entreprise Top 9 des attitudes écoresponsables à adopter en entreprise

Top 9 des attitudes écoresponsables à adopter en entreprise

by Kévin

L’actualité environnementale de ces dernières années ne cesse de nous alerter sur les dangers auxquels nous exposons notre planète, la terre. Plus que jamais, la question de la protection de l’environnement est au cœur des esprits et il est de bon ton, de se demander comment intégrer une attitude écoresponsable à ses habitudes en entreprise.

Nous avons réfléchi à la question pour vous et nous vous proposons neuf (9) idées pour rendre votre entreprise plus verte et plus soucieuse de l’environnement. Mais, avant de les aborder, découvrons d’abord ce que suggère la notion d’écoresponsable en entreprise.

Être écoresponsable en entreprise : qu’est-ce que c’est ?

Le mot écoresponsable vient de la fusion de deux mots : écologie et responsable. Ce néologisme permet d’exprimer la responsabilité qui est la nôtre, dans la gestion rationnelle des ressources, dont nous disposons dans la nature. De façon factuelle, cette philosophie nous invite à éviter le gaspillage ; privilégier le recyclage ; préserver les ressources naturelles, etc.

Ainsi, être écoresponsable en entreprise, c’est faire une gestion minutieuse des ressources nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise. L’objectif ici aussi est la réduction de l’impact environnemental. Il s’agit d’une veille permanente, qui lorsqu’elle devient une habitude a non seulement des avantages sur l’entreprise, mais encore et surtout sur la nature.

Cela vous permettra par exemple de faire des économies d’eau et d’énergie, de réduire les dépenses de fonctionnement, participer à la diffusion des idées positives, des habitudes vertes et par ricochet de préserver l’environnement. Quelles sont alors ces attitudes à avoir pour préserver la nature en entreprise ?

Conseil n°1 : Utiliser rationnellement le papier

Le saviez-vous ? Il faut au minimum 10 litres d’eau pour faire une feuille de papier. Rationaliser l’utilisation de cette ressource est donc un objectif prioritaire. De même, plus on utilise du papier, plus on produit des déchets et seulement 35 % des 75 % de déchets papier produits en entreprise sont recyclés. Pour une utilisation intelligente du papier, il faudra mettre en place quelques gestes à savoir : opter pour des impressions recto verso ; se désabonner des magazines non lus ; optimiser la mise en page des contenus pour utiliser moins de papier ; limiter la communication papier, au profit des réseaux sociaux ; utiliser le verso des feuilles usagers pour en faire des brouillons ; opter pour les présentations numériques pendant les réunions et les formations à l’interne.

Conseil n°2 : Réduire la surconsommation des fournitures de bureau

Lorsque nous sommes au bureau, nous avons besoin d’utiliser un certain nombre de fournitures. Mais, il faut également faire attention. Afin de préserver une attitude écoresponsable, nous n’avons pas besoin de 8 stylos et 3 cahiers au quotidien. Il est plutôt recommandé de traquer le gaspillage.

Nous sommes souvent négligents et nous égarons les fournitures. Ce qui constitue non seulement un gaspillage pour nos entreprises, mais encore une façon de polluer l’environnement. Du coup, l’entreprise est obligée de faire de nouvelles commandes (perte d’argent), qui seront certainement livrées par véhicules motorisés, des moyens de transports polluants.

Conseil n°3 : Régler raisonnablement le chauffage et la climatisation

En hiver, nous n’avons pas besoin de créer une température d’été pour être agréablement au chaud. Le constat est qu’en entreprise on exagère en augmentant inutilement le chauffage. Conséquence : la facture énergétique grimpe rapidement, ce qui augmente l’impact environnemental.  

Selon l’EDF, « un degré en moins de chauffage équivaut à 7% d’économie sur la facture énergétique ». Adopter une attitude écoresponsable équivaudrait alors à investir dans l’isolation des bâtiments ; utiliser des ventilateurs en soutien aux climatiseurs dans les petites pièces ; opter pour les pulls et un chauffage raisonnables, etc.

Par ailleurs, réduire sa consommation énergétique commence depuis le choix de son contrat. Il est primordial de négocier avec minutie son contrat, afin de faire le choix qui répondrait le mieux à ses habitudes de consommation.

Conseil n°4 : Faire des campagnes publicitaires vertes

Nul n’ignore qu’une bonne partie du budget de toute entreprise qui se respecte est la communication. Faire de la communication verte pourrait vous distinguer de vos concurrents. L’objectif ici serait d’offrir des objets publicitaires écoresponsables à vos clients ou votre cible.

Cela contribuera non seulement à diffuser des idées positives, mais encore contribuerait à fidéliser vos clients ayant à cœur la préservation de la nature. Vous pourrez donc être sûr qu’en le faisant, vous vous faites de la publicité positivement, mais vous faisiez également la promotion d’un environnement moins pollué.  

Toujours pour adopter une attitude écoresponsable, veillez toutefois à ce que vos services soient les plus verts possible. Le message que vous diffusez doit être en harmonie avec ce que vous faites.

Conseil n°5 : Réduire les déplacements inutiles

Être écoresponsable, c’est aussi se déplacer de façon intelligente. Selon plusieurs études, les employés de chaque société parcourent environ 15 km par jour pour se rendre au travail. Après un petit calcul, on se rend compte que cela fait environ 6600 km parcourus chaque année.

Supposons que chacun des employés vienne au travail en voiture. Imaginez-vous à présent l’impact environnemental. Vous découvrirez qu’il est colossal et l’on pourrait faire une action positive dans ce sens.

L’attitude la plus indiquée pour réduire cette grosse pollution est le déplacement vert (vélo, marche, engins innovants…) ; le covoiturage ; les transports en commun ; le télétravail, etc.

Conseil n°6 : Donner une seconde vie au parc informatique

L’une des choses qu’on retrouve le plus en entreprise, c’est le matériel informatique et téléphonique (ordinateurs, imprimantes, téléphones fixes et mobiles…). Malheureusement, lorsque le parc informatique doit être changé, les ordinateurs vétustes finissent leur vie au dépotoir, en Afrique ou dans des décharges, exposant l’environnement à de graves conséquences.

Adopter une attitude responsable de l’environnement consisterait à envoyer les ordinateurs trop vieux ou inutilisables à une association, une école ou une entreprise de reconditionnement pour leur donner une seconde vie.

L’objectif serait alors d’éviter que ces objets électroniques ne deviennent des déchets toxiques pour l’environnement. Ce serait également une bonne façon de faire une œuvre sociale, vis-à-vis de la société.

Conseil n°7 : Faire des partenariats basés sur l’écoresponsabilité

Pour que votre action ait un véritable impact sur l’environnement, il est important de mutualiser les efforts. Ceci suggère d’une part de faire des affaires avec des entreprises écoresponsables et d’autre part, de récompenser les clients faisant des efforts pour être plus verts.

Autrement dit, vous pourrez par exemple pour vos livraisons, privilégier les entreprises dont les livreurs utilisent des vélos ou sont à pied. Cela permettra de réduire l’impact écologique, tout en valorisant le travail humain.

De même, il vous faudra faire affaire avec des entreprises qui comprennent votre vision des choses, tout en incitant vos partenaires à faire pareil. Veillez également à ne pas mettre beaucoup de pressions sur vos employés, afin de leur permettre de vivre dans un environnement moins stressant.

Conseil n°8 : Faire de l’écoresponsabilité une question philosophique

Être écoresponsable doit être une question de tous les instants. Vous devez rapprocher cette façon de penser à toutes vos tâches en entreprise. Pour y arriver, il faut toujours se poser la question suivante : quelles sont les conséquences de mon action sur l’environnement ?

Cela devrait déboucher sur un mode de vie plus vert. Vous adopterez ainsi des gestes simples qui vous rendront rapidement écoresponsable au bureau. Mais, il ne faut pas s’arrêter au travail. Il faut continuer la veille et savoir préserver l’environnement partout où l’on se trouve.

Cela suggère d’amener le concept de l’écoresponsabilité à la maison et partout dans la société. Ainsi, vous contribuerez à un changement véritable des mentalités, sur les questions relatives à l’environnement.

Conseil n°9 : Être raisonnable et compréhensif

Les règles dont nous avons parlé jusqu’ici nécessitent un temps d’adaptations. Il faut donc accepter que les employés ne se mettent pas à jour tout de suite. Vous devez être compréhensif, puisque les vieilles habitudes ont la tête dure.

De même, il faut être patient et raisonnable dans la transformation de votre entreprise en société verte. Il ne faut pas au nom de l’écoresponsabilité éviter par exemple d’allumer le chauffage, la climatisation ou ne pas acheter assez du papier.

Le maitre mot est de trouver un bon compromis entre la très belle vie de gaspillage et celle où il faut réduire son emprunte environnementale. Ce qu’on demande en résumé, c’est d’avoir des comportements écologiques à savoir : éteindre les lumières en partant du bureau, opter pour la vidéoconférence et privilégier le télétravail, profiter de la lumière du jour, recycler les lampes usagées, utiliser une tasse lavable pendant la pause-café.

related posts