Home Finance Tirage de maison actuelle : 10 conseils pour économiser de l’eau

Tirage de maison actuelle : 10 conseils pour économiser de l’eau

by Kévin

L’eau potable constitue une ressource très indispensable dans toutes les maisons. Outre son utilisation dans presque toutes les tâches ménagères (cuisine, lessive, vaisselle, bain, etc.), elle intervient aussi dans les activités du jardinage. Ceci entraine une grande consommation qui se matérialise par la facture d’eau. C’est la raison pour laquelle tout gaspillage d’eau chez vous se ressent inévitablement lors de vos paiements à la fin du mois. Pour y remédier, cet article vous propose quelques astuces pour économiser de l’eau dans votre maison.

Réparer toutes les fuites d’eau dans votre maison

Les fuites d’eau, très souvent cachées dans votre habitation, peuvent occasionner d’importantes pertes hydriques. Elles peuvent se trouver au niveau des robinets, des murs, du chauffage ou de l’évier. Pour éviter des factures exorbitantes à la fin du mois, vous devez les détecter puis procéder aux réparations. À cet effet, vous pourrez vous référer directement à une agence de plomberie pour solliciter l’intervention d’un professionnel. Cependant, vous pourrez aussi détecter la fuite d’eau sans l’aide d’un plombier en suivant quelques astuces clés. En effet, de nombreux éléments peuvent vous alerter en cas d’écoulement. Lorsque vous remarquez que la facture d’eau est exagérément plus élevée que votre consommation réelle, la première technique à essayer c’est de relever le compteur avant de vous coucher, après avoir coupé le fonctionnement de vos différents appareils électroménagers. Le lendemain matin, notez à nouveau les chiffres puis comparez les valeurs afin de comprendre l’attitude du compteur lorsque vous n’utilisez pas de l’eau. Si le nombre a évolué, cela signifie simplement qu’une fuite d’eau se trouve au niveau de votre système. Des études ont montré qu’un robinet qui goutte pourrait facilement engendrer une dépense hydrique de 4 litres par heures, ce qui vaut environ 200 €/an. De même, une chasse qui fuit occasionne approximativement une perte de 25 litres par heure, soit une facture d’eau pouvant atteindre les 1000 €/an. La réparation des écoulements représente alors un facteur important dans la minimisation des dépenses en eau.

Utiliser des appareils et équipements électroménagers économiques

Pour économiser de l’eau dans votre maison, vous devez également accorder un grand soin au choix de vos appareils électroménagers. Même si les éléments les plus importants concernent la qualité, la durée de vie ou le bruit, notez que les consommations énergétique et hydrique doivent être également privilégiées. Ainsi, nous vous recommandons d’opter pour des machines qui n’exigent pas une utilisation exagérée d’eau. Pour un lave-linge, la quantité varie généralement entre 60 et 130 litres d’eau tandis que pour un lave-vaisselle, elle est comprise entre 15 et 40 litres. Par ailleurs, vous pouvez équiper vos robinets d’aérateurs hydro économes afin de réduire vos dépenses hydriques. Selon leur modèle, ces appareils vous permettront en effet de limiter l’utilisation d’eau par minute à la cuisine, dans la salle de bain ou au niveau des lavabos. Avec les toilettes munies de chasse à double commande, vous passerez facilement d’une dépense comprise entre 10 et 12 litres à seulement 3 et 8 litres. Si cette solution ne vous intéresse pas, vous pouvez mettre en place un dispositif dans le réservoir de votre toilette pour diminuer la quantité d’eau lorsqu’elle se remplit. Vous pouvez également vous servir d’un mitigeur thermostatique pour vous épargner les pertes au cours des ajustements de température. Outre ces différentes possibilités, l’installation d’une pomme de douche ou d’un limiteur de pression vous permettrait de réduire de moitié votre consommation en eau pendant vos diverses activités ménagères. Pour économiser de l’eau, une autre astuce consiste à laisser le lave-linge se remplir totalement avant de le démarrer. Ceux qui utilisent un modèle économique peuvent simplement se passer de cette technique. Ne cherchez pas non plus à trop rincer la vaisselle avant de la mettre à la machine : cela vous permettra de réaliser des économies considérables.

Diminuer la chasse d’eau dans les toilettes

Une quantité importante d’eau va dans les toilettes après l’urine ou la selle. Pour contrôler ses dépenses hydriques, vous pouvez remplacer la chasse ou opter pour des toilettes sèches. Ces dernières ne requièrent pas d’utilisation d’eau, ce qui pourrait générer beaucoup d’économie. Si tout ceci ne vous intéresse pas, vous pouvez disposer des bouteilles en plastique dans le réservoir pour qu’elle réduise sa capacité en occupant l’espace au cours du remplissage d’eau. Ceci parviendra à limiter la quantité utilisée après vos besoins. Veuillez ne pas encombrer l’endroit également. Un ou deux récipients pourront largement suffire, tout dépend de la contenance du réservoir. Par ailleurs, vous pouvez souvent uriner sous la douche, afin de réduire les chasses d’eau. Pour économiser de l’eau, n’hésitez pas aussi à suivre l’avis de maison actuelle.

Réduire sa facture d’eau au jardin

Un jardin frais embellit non seulement votre maison, mais y apporte également de l’ombre et de l’air. Cependant, pour l’entretenir vous devez effectuer un arrosage régulier, ce qui nécessite une quantité d’eau importante. Voici quelques conseils pour réduire les dépenses hydriques occasionnées par votre pelouse :

  • Paillez fréquemment vos cultures afin de maintenir l’humidité du sol ;
  • Essayez d’installer un système de récupération d’eau de pluie que vous utiliserez ensuite au profit de votre jardin ;
  • Arrosez les plants avec un système goutte à goutte qui vous permettra de réguler la pression ainsi que la quantité d’eau et par ricochet limiter les ruissellements ;
  • Apportez de l’eau à votre pelouse les matins ou complètement dans la soirée afin d’éviter l’évaporation due à la chaleur ;
  • Privilégiez la culture des plantes qui demandent une faible consommation hydrique ;
  • Servez-vous de l’eau issue des lavages de légumes pour effectuer l’arrosage ;
  • Travaillez régulièrement le sol à travers un binage efficace : cela permet à l’eau d’atteindre rapidement la profondeur ;
  • Employez un arrosoir au lieu d’un raccord d’eau : cela facilite une bonne distribution hydrique au niveau des plants ;
  • Apportez beaucoup d’eau d’un coup plutôt que légèrement et de façon répétée ;
  • Nettoyez vos véhicules en station et non dans votre pelouse ;
  • Alternez avec les sources en utilisant l’eau de puits pour vos travaux dans le jardin : c’est un bon moyen d’économiser l’eau potable et donc de réduire la valeur de votre facture.

Prendre des douches au lieu des bains

Une grande partie de l’eau utilisée dans un ménage est consacrée au bain. Ainsi, pour parvenir à réaliser des économies, vous devez obligatoirement diminuer vos dépenses dans cet espace de la maison. Cela commence par une préférence de la douche au bain. En effet, un lavage rapide d’une durée de 5 minutes ne nécessite que 20 litres d’eau environ. Par contre, pour un bain, vous pourrez banalement atteindre une consommation de 200 litres. Puisque nous convenons tous que ce moment procure un bien-être très précieux, nous n’allons certainement pas vous demander de vous priver de ce luxe chez vous. Cependant, réduire et mieux vous habituer aux douches rapides pourrait vous permettre de minimiser les dépenses lors des paiements de factures. L’installation des machines telles que les douchettes économes, les mitigeurs thermostatiques et les WC à deux boutons peut aussi vous servir à baisser considérablement vos consommations en eau potable. De même, nous vous recommandons de prendre le soin de fermer l’eau pendant que vous vous savonnez le corps. Ce geste vous aidera à éviter des gaspillages et à réduire votre dépense en eau.

Éviter les écoulements d’eau inutiles

Plusieurs gestes anodins occasionnent des gaspillages d’eau à la maison. Pour les éviter, vous devez adopter des attitudes justes et empêcher l’écoulement inutile. Vous devez le savoir désormais, la meilleure manière d’économiser de l’eau reste de fermer le robinet chaque fois que vous ne l’utilisez pas. Alors, pour vous permettre de limiter les pertes d’eau au niveau de vos robinets et de vos appareils électroménagers, voici quelques conseils qui ne manqueront pas de vous aider :

  • Avant de mettre en marche votre lave-vaisselle, veuillez toujours la remplir : ceci éliminera l’écoulement d’eau lors du démarrage ;
  • N’utilisez pas directement le robinet lorsque vous vous brossez les dents, mais prenez d’abord la quantité d’eau nécessaire dans un récipient ;
  • Si vous devez vous raser, remplissez votre lavabo avant de commencer ;
  • Coupez le robinet lorsque vous vous savonnez le corps ou pendant que vous nettoyez la vaisselle ;
  • Pour la vaisselle à main, utilisez l’évier pour nettoyer d’un côté et rincer de l’autre, au lieu de laisser votre robinet ouvert tout le temps ;
  • Servez-vous d’un mitigeur à douchette gâchette pour réguler vos dépenses hydriques dans la douche ;
  • Coupez rapidement la distribution au cours des arrosages de plantes, lorsque vous remarquez que l’eau a atteint la profondeur requise.

Maîtriser sa consommation mensuelle

Pour limiter les gaspillages d’eau, vous devez parfaitement maîtriser vos dépenses hydriques afin de pouvoir les contrôler si cela s’impose.

Essayez donc d’avoir une idée précise de votre consommation moyenne par mois. Cela commence par l’évaluation de la quantité utilisée par chaque appareil électroménager : plusieurs avantages en découlent. Tout d’abord, vous pourrez remarquer immédiatement d’éventuelles fuites d’eau. Lorsque c’est le cas, vous les détectez au plus vite afin de les réparer. De même, connaitre le volume d’eau consommé par chaque machine vous permettra de savoir si son utilisation vous revient plus couteuse ou plus économique. Dans le premier cas, vous pourrez acheter de nouveaux appareils si nécessaire pour réduire le coût de vos factures d’eau. Pour relever les valeurs, vous devez juste consulter la notice de chaque appareil, puis évaluer le nombre de fois que vous vous en servez par mois. Dans un autre cas, vous pouvez vérifier si les débits de robinets ou de pommeau dépassent vos usages d’eau. Par exemple, pour une salle de bain, un robinet qui fournit une quantité de 7 litres d’eau par minutes est surdimensionné. C’est aussi le cas d’un pommeau qui dépense environ 10 litres d’eau par minute. Vous pouvez vous servir d’un débitmètre pour effectuer ces différents tests. C’est un appareil très efficace et maniable. Lorsque les consommations débordent, vous devez les réguler. Mais si elles se révèlent normales, pensez plutôt à minimiser vos dépenses pendant les autres activités.

Habituer les membres de votre famille à économiser de l’eau

Pour un résultat beaucoup plus efficace, vous devez apprendre à vos enfants à adopter les mêmes attitudes économiques que vous. Ils doivent savoir que l’eau potable devrait s’utiliser de manière disciplinée même si elle constitue une ressource naturelle disponible. Impliquez-les dans toutes vos petites routines d’économie hydrique. Vous devez veiller à ce que toute la maisonnée respecte les astuces à appliquer sous la douche, à la cuisine ou dans la buanderie. Puisque les enfants éprouvent du plaisir à expérimenter, surveillez au maximum leurs gestes pendant qu’ils se servent de l’eau pour leur apprendre les attitudes à tenir. Vous pouvez également les initier à quelques jeux ou obligations dans le sens de l’économie hydrique. Par exemple, pour leur brossage de dents, vous pouvez les amener à utiliser des gobelets afin d’éviter les écoulements au robinet. Vous devez aussi leur interdire de gaspiller de l’eau en s’amusant avec les différents appareils électroménagers, les tuyaux ou le système d’arrosage. Par ailleurs, mobilisez les enfants à rester souvent très propres vous permettra de limiter les séances de lessive. Adoptez les mêmes attitudes au niveau des adultes pour éviter de semer la confusion par rapport à ce que vous leur inculquez. Aussi, sur un petit bout de papier accroché au mur, vous pouvez lister les règles à suivre vis-à-vis de l’eau pour les amener à les mémoriser puis les respecter beaucoup plus facilement. Si des gestes anodins peuvent vous conduire à des pertes en eau, l’application collective de simples astuces vous permettra de contrôler vos dépenses hydriques.

Éviter de rincer des articles avant le recyclage

Les nettoyages d’emballages avant les tris peuvent occasionner également une perte considérable en eau.

Vous n’avez nullement besoin de laver les déchets avant de les jeter parce que cette phase se trouve déjà dans le processus de recyclage. L’important c’est de bien vider les emballages pour limiter les mauvaises odeurs et éviter de salir les poubelles. En effet, les guides demandent clairement de ne pas laver ou rincer les contenants avant le tri. Et puisque ces déchets le seront de toutes les manières pendant le recyclage, effectuer la même opération avant le tri pourrait engendrer une perte écologique traduite par un gaspillage en eau. Alors, si vous devez recycler des produits ou de divers articles, ne vous donnez pas la peine de les rincer : videz simplement leurs contenus et envoyez-les dans votre poubelle.

Préférer l’usage de l’eau froide

Vous devez remarquer que la plupart des pertes en eau se concentrent au niveau de la salle de bain. C’est parce qu’elle représente la partie du logement où tout ce que vous effectuez nécessite un apport hydrique. Ici, nous vous proposons une solution qui consiste à utiliser moins d’eau tiède pendant vos douches. En effet, pour accéder à cette température, vous devez d’abord faire couler environ deux litres d’eau. Pour donc éviter ces dépenses inappropriées, et minimiser considérablement les coûts de facture, vous pouvez vous servir simplement de l’eau froide au détriment de l’eau chaude. Nous vous recommandons de mettre l’appareil sur une température froide, afin de ne pas recevoir l’eau à un degré élevé. Cette solution peut paraître contraignante. Rassurez-vous, vous n’êtes nullement obligé de prendre vos bains à une température qui ne vous conviendrait pas. Veuillez juste réduire la fréquence si cela faisait partie de vos habitudes afin d’économiser facilement quelques litres d’eau. Ce petit geste pourrait se révéler très bénéfique pour vous.

L’eau constitue une ressource naturelle très précieuse. Vous devez donc adopter les attitudes adéquates pour parvenir à l’économiser : ceci contribuera à diminuer vos factures d’eau ou de chauffage et à participer à la protection de l’environnement. En vous référant aux différentes astuces énumérées ici, vous remarquerez très tôt la baisse de vos factures d’eau à la fin de chaque mois.

related posts

Leave a Comment