Home Management Crédit immobilier au meilleur taux : 10 conseils et astuces !

Crédit immobilier au meilleur taux : 10 conseils et astuces !

by Kévin

À un moment ou à un autre, la décision de disposer de votre maison ou de votre appartement s’impose. Pour cela, dans la plupart des cas, le recours à un crédit immobilier est une évidence. Découvrez les divers conseils et astuces pour obtenir le meilleur taux pour votre prêt.

Le choix de votre banque

Entre les organismes de crédit et plus particulièrement les banques, la concurrence fait rage. Ainsi, diverses offres, les unes aussi avantageuses que les autres, sont proposées afin d’attirer le plus grand nombre de clients. Vous devez donc vous tenir informé des offres des banques présentes dans votre région pour effectuer le choix idoine pour votre crédit immobilier.

Notez que la mise en place du taux annuel effectif global vous permet de comparer aisément des propositions de crédit immobilier de différentes banques. En effet, il exprime le coût d’un crédit sous la forme d’un indicateur normalisé. De ce fait, il est facile pour vous d’effectuer des comparaisons. De plus, votre profil d’emprunteur joue un rôle clé : si vous êtes un bon client, vous êtes en position de force pour obtenir un meilleur taux.

Disposer d’une épargne conséquente

Comme on le disait supra, votre profil d’emprunteur joue un rôle prépondérant dans votre procédure de crédit immobilier. Ainsi, lorsque vous disposez d’une épargne conséquente, vous gagnez en crédibilité auprès de votre banque. En effet, la banque a tendance à privilégier les prêts pour des clients qui gagnent moins, mais qui épargnent régulièrement plutôt que d’autres qui gagnent suffisamment, mais n’arrivent pas à épargner à cause de leur train de vie. Dans cette optique, avant de lancer votre procédure de crédit immobilier, prenez la peine de constituer une épargne significative.

De plus, si vous êtes disposé à financer une partie de l’achat avec cet argent, c’est un point très positif. En effet, en vous prêtant de l’argent, le risque de non remboursement de votre part existe et il est bien vu de partager les risques avec un apport personnel. Notez que si vous faites un apport personnel de l’ordre de 10 %, vous bénéficiez en général d’une réduction de 0,20 point de votre taux d’emprunt.

Eviter les découverts bancaires

C’est également l’un des critères qui impacte sérieusement sur votre procédure d’obtention de crédit immobilier. En effet, lorsque vous disposez de découverts bancaires, vous donnez l’impression de ne pas savoir bien gérer votre argent. Ainsi, pour la banque, que vous soyez en découvert bancaire se traduit par un risque non négligeable de défaut de paiement de votre crédit éventuel. Pour ce fait, au moins pour les trois mois précédents le lancement de votre procédure de prêt, éviter les découverts bancaires pour maximiser vos chances d’avoir un prêt à un bon taux.

Limiter votre taux d’endettement

Logiquement, vous avez certainement des prêts en cours dans votre banque comme le crédit auto, celui à la consommation ou autres. Ainsi, pour avoir les meilleures chances d’obtenir votre crédit immobilier, il faudrait que le remboursement mensuel de tous ces crédits soit inférieur à 33 % de votre revenu mensuel. Autrement dit, cela doit représenter le tiers de votre revenu et avec le reste, vous pouvez payer vos factures sans accroc et même effectuer des économies. Vous devez donc veiller à rester dans cette fourchette, car cela contribue à renforcer la qualité votre profil d’emprunteur. Notez que vous pouvez prévoir la mensualité d’un crédit avec la calculatrice en ligne afin de pouvoir limiter votre endettement.

Avoir une situation socioprofessionnelle stable

La stabilité socioprofessionnelle ne compte pas pour du beurre. Pour votre banque, c’est un critère qui vaut son pesant d’or dans votre dossier. En effet, en ayant une situation professionnelle stable, vous serez à même de rembourser intégralement votre prêt. Pour cela, si vous êtes un fonctionnaire ou si vous travaillez en contrat à durée indéterminée, vous avez toutes les chances d’obtenir les meilleurs taux d’emprunt.

Mais cela ne signifie pas que les travailleurs disposant de contrats à durée déterminée sont définitivement exclus. Dans la plupart des cas, la banque effectue des recherches sur leurs employeurs et s’assure de la santé économique et financière de l’entreprise. De plus, lorsque l’emprunteur travaille au sein de cette même entreprise depuis des années (plusieurs renouvellements de contrats) et habite au même endroit depuis toujours, son dossier sera privilégié par rapport à celui d’un autre qui fait ses premiers pas dans la vie active.

Par ailleurs, si vous êtes à votre propre compte, vous devez prouver à votre banque que votre activité est stable et assez lucrative pour rembourser la totalité de votre crédit immobilier. La présentation de bilans positifs de quelques années s’impose. Notez que votre situation matrimoniale est importante. Si vous avez connu le divorce, cela fait tache sur votre dossier.

Prêter sur une durée relativement courte

La durée influe directement sur le taux d’emprunt. En effet, plus la durée est longue, plus le risque que prend la banque est conséquent. Dans cette optique, elle joue sur ce levier pour essayer de gagner beaucoup plus lorsque vous effectuez un prêt sur une longue durée.
Ainsi, en empruntant sur une période de 10 ans, vous obtiendrez assurément un meilleur taux que celui qui emprunte sur une durée supérieure (20, 25 ou 30 ans). C’est pour cette raison que vous devez favoriser les prêts sur une durée relativement courte.

Profiter de votre jeunesse

Votre jeunesse est un tremplin dont vous devez absolument profiter. Ainsi, c’est un critère important aux yeux de la banque puisqu’un emprunteur jeune est susceptible de travailler encore longtemps et dispose donc de toutes les chances pour payer son crédit immobilier en intégralité.

Notez que l’âge pour devenir propriétaire tourne autour de 30 ans dans l’Hexagone (28 ans pour les hommes et 25 ans pour les femmes). En général, à cet âge, la plupart des gens entrent dans une phase de stabilité professionnelle et financière ce qui leur permet d’envisager sereinement l’avenir. Par ailleurs, lorsque vous n’êtes plus tout jeune, veillez à contracter un emprunt à une période où vous aurez encore le temps de payer intégralement votre dû avant d’aller à la retraite.

Souscrire à un plan épargne logement

C’est sans aucun doute l’un des meilleurs moyens pour vous de constituer un apport personnel significatif en vue de contracter un crédit immobilier. Ainsi, vous avez droit à un financement de 92 000 euros en plus d’une éventuelle prime de l’État qui s’élève à environ 1 525 euros.

Le plan d’épargne logement vous aide donc dans l’acquisition éventuelle d’une maison ou d’un appartement. Si vous avez souscrit à cela, c’est un point positif pour votre dossier. Notez qu’il est moins intéressant lorsque les taux sont au plus bas.

Le recours à des prêts aidés

Entre le prêt à taux zéro, le prêt à l’accession sociale, le prêt action logement ou encore le prêt à taux préférentiel, vous avez une pléthore de choix. De plus, si vous effectuez des travaux d’économies d’énergie, l’éco prêt à taux zéro est une alternative intéressante.
De ces divers prêts aidés, vous pouvez disposer d’un montant qui avoisinerait les 40 % du prix de votre maison ou de votre appartement, et cela sans payer le moindre intérêt.

Notez que si vous êtes un professionnel de certains domaines, vous avez droit à certains prêts aidés. C’est le cas des professionnels en Bâtiments-Travaux-Publics, de certains professionnels hospitaliers, des militaires, etc. Essayer de vous renseigner pour en savoir plus concernant votre domaine d’activités.

Passer par un courtier

 

C’est le professionnel par excellence qui peut s’occuper efficacement de votre crédit immobilier avec une réussite certaine. En effet, pour contracter un prêt, vous avez besoin d’en savoir un minimum sur le système bancaire. Ainsi, le courtier se chargera de comparer les offres, de vous éviter certains pièges et surtout de vous trouver le crédit immobilier qui vous correspond le mieux.
Il vous évitera de perdre votre temps à effectuer la prospection et sera plus à l’aise à négocier avec les banques. C’est une alternative idéale et si vous disposez d’un profil emprunteur de qualité, il trouvera assurément un très bon taux pour votre crédit immobilier.

Conclusion

En plus de tout ce qui a été cité plus haut, l’emplacement du bien peut jouer un rôle dans l’obtention d’un meilleur taux. Du fait de sa bonne situation, votre éventuel futur bien peut prendre de la valeur avec le temps pour qu’une revente ultérieure se déroule sans accroc. Choisissez donc un emplacement dynamique. Par ailleurs, bien que l’assurance de prêt ne soit pas obligatoire, les banques l’exigent. Il faudrait donc que vous puissiez l’utiliser comme un outil de négociation afin de bénéficier d’un meilleur taux. Tous les moyens sont bons afin d’obtenir une diminution globale du cout de votre crédit immobilier.

Grosso modo, pour réussir à avoir un bon taux auprès des banques, vous devez disposer d’un dossier de qualité. En effet, tous ces conseils et astuces sont d’une grande importance lorsque vous vous retrouvez dans une procédure d’obtention de crédit immobilier. Il faudrait donc veiller à être un bon client dans votre banque surtout lors des mois précédents le lancement de votre procédure afin de mettre le maximum de chance de votre côté.

related posts

Leave a Comment