Home Entreprise Comment chauffer ses locaux en hiver : les différentes solutions

Comment chauffer ses locaux en hiver : les différentes solutions

by Kévin

L’un des besoins de première importance de l’homme se trouve être le chauffage. En effet, en période d’hiver, se chauffer est une nécessité absolue à laquelle on ne peut se soustraire. Le besoin de se chauffer en période d’hiver est tellement important que la législation française va jusqu’à formuler une exigence envers les employeurs dans ce sens. Ces derniers ont pour obligation de maintenir leurs locaux dans une « température convenable » en période d’hiver. Autant le dire, la température en période d’hiver est insupportable sans un système convenable de chauffage. Heureusement, il existe des moyens qui permettent à l’homme de chauffer ses locaux en cette période glaciale. Il est question dans cet article de présenter les différents systèmes de chauffage. Aujourd’hui, les types de chauffage les plus en vogue sont ceux qui consomment moins d’énergie et qui polluent le moins possible. Il existe sur le marché de nombreux systèmes de chauffage qui peuvent remplir ces deux fonctions. La présentation de chaque système de chauffage sera principalement axée sur ses avantages, ses inconvénients et bien entendu la question du coût sera également abordée. Les différents systèmes de chauffage que l’on retrouve sur le marché utilisent tout type d’énergie, notamment le bois, le gaz, le fioul, l’électricité.

Le chauffage au bois

Ce système de chauffage utilise l’énergie du bois que l’on peut utiliser à cet effet sous plusieurs formes. Il est important de bien choisir le combustible qu’on va utiliser, car de ce choix dépendra la qualité et la facture du chauffage et la performance du système. Les combustibles les plus utilisés sont les bûches et les granulés.

L’un des principaux avantages de ce système est son coût. En effet, les différents combustibles utilisés pour le chauffage au bois coûtent relativement moins cher que le gaz ou l’électricité. Le prix du bois en moyenne oscille entre 0.03 et 0.06 euro par kWh. Ce système de chauffage a également pour avantage de distiller dans l’habitation une chaleur homogène et une senteur agréable. Toutefois, le chauffage au bois a des inconvénients. Ce système de chauffage nécessite d’avoir un espace important pour stocker le bois et un approvisionnement régulier. Par ailleurs, si on utilise des appareils anciens, ce système de chauffage pollue. Heureusement, si l’on veut profiter du feu des cheminées sans leurs inconvénients, il existe une solution : la cheminée bioéthanol.

La cheminée bioéthanol

L’une des solutions pour chauffer ses locaux en hiver est la cheminée au bioéthanol. Ce système de chauffage prend de l’ampleur depuis quelques années. Pour son fonctionnement, la cheminée bioéthanol a besoin de l’éthanol. C’est un liquide inflammable qui s’obtient des matières premières animales ou végétales. Cette cheminée est composée d’un réservoir pour l’éthanol et d’un brûleur. Tout ce qu’il y a à faire c’est d’allumer le brûleur et profiter de la chaleur que distille cette cheminée.

Le succès que connaît la cheminée au bioéthanol ces dernières années est dû au fait qu’elle ne nécessite pas de travaux. Elle produit certes du feu, mais contrairement aux cheminées classiques, elle ne produit ni cendres, ni poussières, ni fumée. Un autre avantage de cette cheminée est sa mobilité. En effet, elle peut être déplacée à volonté. Grâce à son côté esthétique, la cheminée bioéthanol contribue à décorer la pièce dans laquelle elle se trouve. En outre, l’éthanol utilisé par cette cheminée pour son fonctionnement est une énergie renouvelable.

Toutefois, cette cheminée a certains inconvénients. En effet, elle n’est pas aussi performante que les autres systèmes de chauffage. En plus, si elle est disposée dans une pièce pas bien aérée, elle peut produire du monoxyde de carbone qui peut être mortel. Cette cheminée n’est pas écologique et l’éthanol coûte cher, ce qui rend son utilisation coûteuse. Le prix de la cheminée bioéthanol varie de 80 à 2000 euros en fonction des dimensions et des modèles. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site cheminee-au-bioethanol.fr.

Le chauffage électrique

Comme son nom l’indique, ce système de chauffage utilise l’énergie électrique pour son fonctionnement. Avant de procéder à une installation des radiateurs électriques chez soi, il est important de connaître les avantages et les inconvénients du chauffage électrique.

Comme principaux avantages, ce système de chauffage a un coût plutôt faible à l’achat. En effet, le prix d’un radiateur varie selon le type. Tout de même, on constate que le prix minimum tous types confondus est de 20 euros. Quant au prix maximum, il est de 2000 euros. Autre avantage, l’offre en matière de radiateurs électriques est vraiment abondante. Pour ce qui est de son impact sur l’environnement, le chauffage électrique ne contribue que très peu à l’effet de serre.

Quant aux inconvénients de ce système de chauffage, il faut savoir que contrairement à son coût d’achat qui est relativement faible, le coût de fonctionnement du chauffage électrique est plutôt élevé. Un autre inconvénient de ce système de chauffage est que la qualité du chauffage dépend du modèle de radiateur utilisé. À cet effet, il faut donc choisir avec le plus grand soin le radiateur qu’on va installer chez soi. En cas de besoin, mieux vaut s’adresser à des professionnels ou en se rendant sur le site radiateurplus.com

Le chauffage au gaz

C’est l’une des solutions les plus utilisées pour chauffer ses locaux en hiver. Ce système chauffage utilise le gaz naturel. Ce gaz est consumé dans la chaudière et il chauffe également de l’eau. Cette eau chaude se diffuse dans l’habitation à travers des tuyaux. Tout comme les autres systèmes de chauffage, celui-ci présente également des avantages et des inconvénients qu’il faut connaître.

L’un des avantages du chauffage au gaz est qu’il permet à la chaleur de se répandre dans tout le logement. Par ailleurs, avec ce système de chauffage, tout est automatique et on n’a pas besoin de stockage de gaz puisque celui-ci est transféré dans les foyers par le canal des tuyaux. Autres avantages ce système nécessite peu de travaux d’entretien et assure un très bon rendement énergétique.

Pour ce qui est des inconvénients, il faut noter que le prix du gaz n’est pas stable et que par ailleurs ce système de chauffage est polluant. En effet, le chauffage au gaz émet des gaz à effet de serre. Pour l’installation d’un système de chauffage au gaz, il faut prévoir entre 3500 et 9000 euros TTC selon que le logement à équiper est un studio, un appartement ou une maison.

Le chauffage au fioul

L’installation du chauffage au fioul nécessite une chaudière et une cuve qui servira à stocker le fioul. La combustion de ce fioul va permettre de chauffer l’eau qui va par la suite se diffuser dans toute l’habitation. Utilisé par des millions de foyers, ce système de chauffage a autant d’avantages que d’inconvénients.

Le chauffage au fioul a de nombreux avantages parmi lesquels on peut citer la simplicité de son entretien, le confort qu’il procure aux occupants de la pièce. Par ailleurs, ce système de chauffage est des plus discrets.

Pour ce qui est des inconvénients de ce système de chauffage, il nécessite de gros travaux pour son installation. Il faut disposer d’un espace pouvant accueillir la cuve pour le fioul. Ce système de chauffage est polluant, car il émet des gaz à effet de serre, en plus, le prix du fioul est très volatil. On peut estimer le coût de consommation mensuelle d’une habitation de 100 mètres carrés entre 120 et 140 euros. Quant au prix d’une chaudière au fioul, il peut se situer entre 2000 et 3000 euros. Pour en savoir plus, se rendre sur flamgaz.com.

Les pompes à chaleur

Les pompes à chaleur constituent également une solution pour chauffer ses locaux en période d’hiver. Les pompes à chaleur captent les différentes énergies qui nous entourent et les transforment en sources de chaleur. Ces pompes utilisent la terre, l’eau ou encore l’air. C’est ainsi qu’on retrouve :

  • Les pompes à chaleur air-air,
  • Les pompes à chaleur air-eau,
  • Les pompes à chaleur géothermique.

Les pompes à chaleur ont également des avantages et des inconvénients. Comme avantages, on peut mentionner le fait ces pompes ne produisent pas d’odeur et de rejet. Elles peuvent également profiter d’un crédit impôt pour réduire les dépenses des travaux d’installation. Comme inconvénients, les pompes à chaleur peuvent être source de nuisances sonores. Ces pompes sont également polluantes.

related posts

Leave a Comment