Home Entreprise 8 astuces pour publier une annonce légale moins chère

8 astuces pour publier une annonce légale moins chère

by Kévin

La publication d’une annonce légale est l’une des obligations auxquelles tous les entrepreneurs doivent se plier. En effet, cette procédure permet aux autorités administratives et aux habitants d’un département d’avoir des informations fiables sur la vie d’une entreprise. Pour cela, une annonce légale doit contenir le nom de l’entreprise et celui de son dirigeant. L’adresse du siège de l’entreprise et l’adresse du ou des dirigeants doivent aussi y figurer. D’autres informations doivent également apparaître dans ce document. Mais, plus les informations sont nombreuses, plus le budget à y consacrer augmente. Voici 6 astuces pour publier une annonce légale moins chère.

Réduire le nombre de lignes contenues dans l’annonce légale

L’une des premières astuces à mettre en application pour publier une annonce moins chère est de réduire le nombre de signes qu’elle contient. Le tarif d’une publication d’annonce est fixé par la loi en fonction du département de publication et du nombre de lignes. Ainsi, il n’est pas possible de négocier le prix de la publication pour bénéficier d’une réduction. Mais, il est possible de réduire le nombre de lignes pour payer moins. Pour y arriver, il suffit de condenser les informations et de ne pas faire de longues phrases. Pour atteindre ce but, il faut :

  • Aller à l’essentiel ;
  • Utiliser des abréviations légales ;
  • Utiliser le moins de mots possible.

Certains mots ou expressions tels que “Société Civile Immobilière”, “sous seing privé”, ou “Registre du Commerce et des sociétés” peuvent être abrégés. Ils deviennent alors respectivement, SCI, SSP ou RCS. Attention cependant à ne pas utiliser des abréviations qui ne sont pas autorisées par la loi. Optimiser le contenu de son annonce légale est donc tout un exercice qu’il faut faire avec attention et précision.

Faire la publication de son annonce légale sur une plateforme internet

Généralement, la publication d’une annonce légale se fait dans un journal papier. Mais, de nombreuses plateformes permettent aujourd’hui de publier une annonce légale sur internet. L’avantage de cette procédure est :

  • La rapidité ;
  • La simplicité ;
  • Le moindre coût.

En effet, opter pour une plateforme internet ne veut pas forcément dire que l’annonce n’est pas faite dans un journal local. La plupart des plateformes internet collaborent avec des journaux locaux. Il est par exemple possible de choisir La Gazette du Palais pour votre annonce légale. Cette plateforme propose un modèle d’annonce légale optimisé pour contenir le moins de lignes possible. Dans une annonce légale, on décrit souvent l’activité de l’entreprise en une ou plusieurs phrases. Mais, grâce à une plateforme internet, on peut décrire une activité en quelques mots seulement, ce qui permet de faire des économies. Cependant, toutes les plateformes n’offrent pas les mêmes services et le tarif n’est pas toujours le même. Sur certaines plateformes, on peut :

  • Visualiser son annonce légale avant sa publication ;
  • Connaître le prix de la publication à l’avance ;
  • Voir le prix sans demander de devis.

Pour plus de précision, il est préférable de comparer plusieurs plateformes internet pour trouver la moins chère et celle qui répond à vos besoins. A priori, une plateforme qui ne permet pas de visualiser l’annonce avant sa publication n’est pas forcément une bonne adresse.

Confier la rédaction à des experts pour éviter les erreurs

Il est possible de rédiger son annonce légale soi-même. Malheureusement, cette option n’est pas la meilleure lorsqu’on veut publier une annonce moins chère. En choisissant de rédiger soi-même son annonce, on prend le risque de faire des erreurs ou de rédiger un texte trop long. Pour éviter cela, il vaut mieux alors confier cette tâche à des experts. Ces derniers disposent de l’expérience et du savoir-faire nécessaires pour vous faciliter la tâche et réduire le montant de la publication. Un expert :

  • Connait les abréviations acceptées par la loi ;
  • Sait dire beaucoup de choses en peu de mots ;
  • Peut éviter les erreurs les plus fréquentes.

Pour publier une annonce légale moins chère, il ne faut donc pas hésiter à confier sa rédaction à un expert. Il peut s’agir d’un avocat, d’un expert-comptable ou d’un notaire. Mais, les plateformes internet mettent aussi à contribution des experts pour la mise en place de leurs modèles optimisés.

Relire attentivement son annonce avant son envoi pour la publication

Lorsqu’on rédige soi-même son annonce légale, il est possible que des erreurs ou des oublis s’y glissent. Malheureusement, s’il y a une erreur ou s’il manque une information ou même s’il y a des fautes, il faut tout refaire. En effet, le greffe ne laisse pas passer ce genre de problème et exige une correction ou une rectification. Il faudra alors malheureusement :

  • Reprendre la rédaction de l’annonce ;
  • Refaire la publication de l’annonce ;
  • Payer à nouveau pour cette publication.

Lors d’une deuxième et même d’une troisième lecture, il est facile d’identifier des erreurs et de les corriger. Par ailleurs, même si la rédaction est faite par un expert, il peut y avoir des fautes, des omissions ou des erreurs. Relire est donc une condition sine qua non pour publier une annonce légale moins chère. C’est aussi pour cette raison qu’il faut choisir une plateforme qui offre la possibilité de visualiser le rendu final avant la publication.

Savoir calculer le prix d’une annonce légale

Il est quasiment impossible d’arriver à faire des économies sur le prix de publication d’une annonce légale sans savoir calculer son prix. En effet, les plateformes et les journaux fournissent des informations sur le prix d’une ligne en fonction du département concerné. Mais, c’est au demandeur de calculer lui-même le montant total de la publication. Pour cela, il devra :

  • Connaître le tarif d’une publication dans le département ;
  • Connaître les modalités d’application du tarif ;
  • Connaître la formule pour le calcul.

Le tarif d’une publication dans un département est une information facile à obtenir. Mais, il faut aussi savoir que la ligne de titre compte double et qu’il faudra donc multiplier pour avoir le montant exact. Naturellement, il est impossible de faire un calcul sans connaître la formule qui va avec. Pour calculer, il faut multiplier le prix d’une ligne dans le département par le nombre de lignes au total. Pour le budget total, il faudra aussi prendre en compte :

  • La TVA ;
  • Les frais de dossier ;
  • Les frais d’envoi de dossier ;
  • Les autres taxes.

Ces éléments peuvent augmenter le montant investi pour publier l’annonce légale. Savoir calculer le montant d’une publication est la clé pour bien comparer les tarifs et trouver le plus bas du marché.

Se renseigner sur les spécificités de son greffe avant publication

Chaque greffe a ses propres règles et il est important de les respecter pour éviter d’avoir à tout refaire. Un greffe peut par exemple rejeter le dossier et exiger que l’annonce soit publiée à nouveau en respectant ses règles. Se renseigner est le seul moyen de connaître lesdites règles. Cela permet de savoir par exemple si le greffe accepte que l’on fasse plusieurs annonces légales dans une seule publication. C’est aussi le seul moyen permettant de s’assurer que le greffe est d’accord avec les mots utilisés pour optimiser le contenu.

Comparer plusieurs annonces déjà publiées

Les annonces déjà publiées dans le même département permettent d’avoir de nombreuses informations et astuces. On peut par exemple :

  • Trouver les abréviations acceptées par le greffe ;
  • Trouver des formulations pour mieux optimiser son contenu ;
  • Identifier les erreurs à éviter pour publier moins cher votre annonce.

En effet, à moins d’être un expert, il n’existe pas d’autre moyen plus efficace d’avoir des informations fiables. De plus, comparer plusieurs annonces légales déjà publiées permet de trouver des mots avec lesquels on peut utiliser peu de lignes. La comparaison est aussi un moyen de savoir ce que le greffe accepte ou ce qu’il n’accepte pas. Avoir des informations directement du greffe peut s’avérer compliqué. Mais, avec les annonces déjà parues, on peut trouver des réponses à certaines questions qu’on se pose. Et si des interrogations persistent malgré tout, il faut s’abstenir par sécurité de faire ce dont on n’est pas sûr.

Partager plusieurs informations dans la même annonce

La publication d’une annonce légale est obligatoire pour :

  • Une création ;
  • Une liquidation ;
  • Un changement d’administration ;
  • Un changement de capital ;
  • Une reprise.

Il arrive parfois que deux de ces évènements ou plusieurs d’entre eux se produisent au même moment. Une liquidation peut par exemple avoir lieu au même moment qu’un changement d’administration et de capital. Dans ce genre de cas, on peut faire l’annonce de tous les évènements dans une même publication. Cependant, il faut s’assurer au préalable que le greffe autorise ce genre de pratique. Dans le cas contraire, une dépense supplémentaire peut s’avérer nécessaire.

La publication d’une annonce légale est une procédure dont le montant peut parfois être très élevé. Mais, il est possible de faire une publication moins chère en tenant compte de quelques astuces. Les 8 conseils ci-dessus sont très efficaces pour faire des économies lors d’une telle procédure.

related posts

Leave a Comment