Home Finance 5 points importants à savoir sur le crédit à la consommation

5 points importants à savoir sur le crédit à la consommation

by Kévin

Tout le monde rêve de réaliser de grands projets : se payer une croisière, s’acheter une télévision plus performante, s’acheter une nouvelle voiture, renouveler sa garde-robe, changer le mobilier de sa maison, refaire la décoration de son appartement, partir en vacances, etc. Mais, quand le moment vient de concrétiser ces rêves, on peut se retrouver à court de financement. Que faire ? Lorsque vous vous retrouvez dans une telle situation, l’une des solutions qui se présentent s’avère être l’emprunt. Vous pouvez donc vous rapprocher d’une institution bancaire pour demander un crédit à la consommation. Voici cinq choses que vous devez connaître avant de souscrire à ce type de contrat !

Le crédit à la consommation n’est adressé qu’aux particuliers

Le crédit à la consommation ou crédit conso en abrégé est, comme on peut déjà le deviner, un crédit, un prêt qu’un établissement de crédit octroie à un particulier pour satisfaire ses besoins de consommation. On le désigne également par prêt à la consommation.

En termes juridiques, il s’agit d’un crédit accordé par des institutions spécialisées à des particuliers à des fins non lucratives. Le crédit conso n’est destiné qu’aux ménages. Son champ d’application exclut les entreprises. Une entreprise qui désire, par exemple, acheter un camion de transport supplémentaire pour ses marchandises ne peut recourir au contrat à la consommation. Le principe du crédit conso est qu’il ne doit servir qu’à l’acquisition des biens de consommation tels que :
  • Des appareils électroménagers ;
  • Un véhicule ;
  • Un ravitaillement ;
  • Des travaux de rénovation ;
  • Un voyage, etc.
Lorsque vous avez un besoin de consommation ponctuel ou urgent, vous pouvez rapidement solliciter un crédit à la consommation auprès d’une banque. Cependant, le crédit conso ne couvre pas l’achat des biens immobiliers (domaine, terrain, parcelle, maison, etc.). Si vous envisagez acquérir un bien immobilier, le crédit conso n’est pas celui qu’il vous faut. Vous devez plutôt souscrire à un crédit immobilier. Juridiquement, tout crédit qui n’est pas un crédit immobilier est considéré comme un crédit conso. La durée de remboursement est largement inférieure à celle d’un crédit immobilier, car les montants à rembourser sont plus faibles. Le crédit doit ainsi couvrir une durée de remboursement de trois mois au minimum, pour être qualifié de prêt à la consommation.

À quoi sert un crédit à la consommation ?

Accordé soit directement par une institution financière, soit par le biais d’un marchand, le crédit conso permet à un particulier d’emprunter un montant allant de 200€ à 75000€ pour réaliser ses projets de consommation à condition qu’ils soient non professionnels. Bien que les taux y afférents sont plus élevés que les autres types d’emprunts, le prêt consommation présente de nombreux avantages. Il permet :
  • de rentrer en possession des fonds nécessaires pour concrétiser un projet pressant de consommation, dans un bref délai ou presque immédiatement ;
  • de financer l’achat des biens et services nécessaires à l’épanouissement de son ménage : meubles, alimentation, hi-fi, vacances, automobile, appareils électroménagers ;
  • de cadrer vos revenus sur le long terme et d’avoir ainsi un meilleur contrôle de vos dépenses. Les mensualités et le taux d’intérêt sont par ailleurs fixes.
Le crédit à la consommation est pratique et assez flexible. L’emprunteur a la possibilité de personnaliser les modalités de remboursements ainsi que le montant dû en fonction de sa situation. Avec le crédit conso, vous pouvez définir vous-même le montant à verser chaque mois, la durée au bout de laquelle vous achèverez le remboursement conformément à un certain nombre de critères.

Le crédit conso se décline sous plusieurs formes en fonction des besoins des ménages

Les offres de crédit à la consommation sont variées et orientées chacune vers un besoin spécifique. On distingue deux grandes catégories de crédit conso : le crédit affecté et celui non affecté.

Le crédit affecté

Le crédit affecté est sollicité et destiné à l’acquisition d’un bien spécifique. Dans ce type de contrat, le montant prêté n’est octroyé qu’à condition que l’emprunteur l’utilise effectivement et uniquement pour satisfaire un besoin précis. Lorsque vous souscrivez à ce contrat, vous devez préciser le bien que vous souhaitez acquérir avec l’argent et vous ne devez dépenser les fonds que pour acheter le bien en question. Le crédit affecté contraint l’emprunteur à n’utiliser les fonds reçus que pour l’acquisition du bien spécifié lors de la signature du contrat. L’intéressé doit apporter ultérieurement une facture ou une attestation pour confirmer l’usage fait du crédit reçu. Ce type de contrat permet en général d’emprunter une plus grosse somme d’argent et de bénéficier de taux réduits. Les taux appliqués oscillent entre 4,5% et 9%.

Le crédit non affecté

Ici, il n’y a aucune contrainte sur l’utilisation à faire du crédit reçu. L’emprunteur n’est pas obligé de spécifier les biens qu’il souhaite acquérir dans le contrat. Avec le crédit non affecté, vous dépensez votre argent comme vous le voulez sans donner de justificatifs à l’organisme prêteur. Ce crédit vous permet de financer vos petits achats ou de remplir votre portefeuille si vous êtes à court de liquidité. Le crédit non affecté se ramifie en plusieurs autres variantes.
  • Le crédit renouvelable ou crédit revolving : l’organisme prêteur vous octroie une certaine quantité d’argent que vous pouvez utiliser totalement ou partiellement. C’est une sorte de stock, de réserve d’argent que le prêteur constitue pour vous. À vous d’y puiser comme bon vous semble ! Il vous facture ensuite les intérêts sur le montant du crédit que vous avez réellement consommé. À la fin du prêt, vous devez avoir déjà reconstitué le montant initial de l’emprunt sur le compte dédié. Vous pouvez effectuer des remboursements anticipés (ils sont gratuits) pour vite vous désendetter. C’est le plus facile et le plus risqué des crédits non affectés. Les taux peuvent être très élevés (14% à 22%), alors que les montants octroyés sont relativement faibles.
  • Le prêt personnel : encore qualifié de crédit sans justificatifs, le prêt personnel permet à l’emprunteur de faire un usage libre de son crédit sans avoir à justifier les raisons de son emprunt. Généralement compris entre 4,5% et 9%, le taux d’intérêt dépend des garanties avancées par le souscripteur. C’est lors de la signature du contrat que le montant du prêt, les mensualités et la durée sont déterminés.
Les organismes prêteurs affectent des taux élevés comparativement aux taux du marché parce que les crédits à la consommation présentent de hauts risques de surendettement pour les particuliers.

Quelles conditions faut-il remplir pour bénéficier d’un crédit conso ?

Selon Futura Sciences, toute personne physique, mineure émancipée ou majeure capable peut souscrire à un crédit à la consommation. Cependant, l’accès au crédit est conditionné par votre niveau de revenus, vos données personnelles, votre situation bancaire et votre taux d’endettement. L’organisme de crédit sera plus apte à vous accorder un prêt si vous lui fournissez tous les justificatifs qui témoignent que vous pouvez rembourser ledit crédit. Pour être donc éligible, vous devez fournir un dossier qui répond aux critères (état de santé, capacité financière, situation professionnelle, statut auprès du Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers) fixés par l’organisme prêteur. Vous obtiendrez facilement votre crédit conso, si vous n’avez eu aucun antécédent fâcheux.

Quelle démarche suivre pour souscrire à un crédit conso ?

1ere étape : Se renseigner sur les conditions d’emprunt

Si vous désirez acheter un bien, vous devez passer au peigne fin tous les organismes susceptibles de vous octroyer un prêt ainsi que les taux qu’ils proposent. Inutile de vous déplacer dans chaque agence ! Avec un comparateur en ligne, vous pouvez avoir accès à toutes les informations basiques et même à des simulations pour attester de la soutenabilité de votre prêt.

2e étape : Adresser sa demande de crédit

Après avoir choisi l’organisme de prêt qui vous convient le mieux, vous devez soumettre votre requête de crédit en fournissant des informations détaillées sur votre personne. Il s’agira plus spécifiquement de remplir un questionnaire dans lequel vous décrivez votre situation, votre projet, vos revenus, votre situation matrimoniale, etc. Pour espérer une suite favorable, il faut veiller à l’adéquation de ces renseignements avec les pièces physiques à envoyer à l’établissement de crédit.

3e étape : Lire attentivement le contrat de prêt

Vous devez scruter attentivement le contrat édité par l’organisme de prêt et vous assurer d’avoir bien compris chaque ligne. Ce n’est qu’après cela que vous pouvez signer le contrat. Joignez-y les pièces requises (carte d’identité, avis d’imposition, feuille de paie, devis en cas de prêt affecté, RIB, etc.), puis envoyez le tout par boîte postale ou en ligne.

Vous disposez à partir de cet instant de 14 jours calendaires pour annuler votre demande de crédit. Passé ce délai, l’organisme de prêt mettra les fonds à votre disposition par virement bancaire.

related posts

Leave a Comment