Home Entreprise Comment dématérialiser les paiements dans une entreprise ?

Comment dématérialiser les paiements dans une entreprise ?

by Kévin

Plusieurs solutions modernes et complètes ont profondément révolutionné les pratiques en matière de digitalisation des opérations financières. Découvrez différentes alternatives pour régler les factures et gérer les encaissements sans manipuler de l’argent physique.

Utiliser un compte bancaire professionnel en ligne

Les néo-banques développent des solutions de mobilité innovantes depuis plusieurs d’années. Certaines d’entre elles mettent à la disposition des entreprises une véritable boîte à outils pour la dématérialisation des transactions financières. Les services proposés varient d’un établissement à un autre. Les managers doivent absolument comparer les offres bancaires professionnelles avant de passer à l’ouverture d’un tel compte.

Opter pour les paiements en ligne

Les solutions des néo-banques simplifient considérablement le quotidien des entrepreneurs. Ils mettent à la disposition des professionnels une interface de gestion accessible depuis n’importe quel endroit. Avec un tel compte, un manager peut effectuer un dépôt de capital directement en ligne. Il obtient le certificat requis pour les démarches d’immatriculation en 72 heures. Il a également la possibilité de consulter le solde disponible et d’initier des transactions en temps réel.

Des néo-banques proposent des outils pour dématérialiser entièrement les paiements au niveau des sociétés. Les managers peuvent utiliser un compte professionnel pour régler les factures. Cela peut s’effectuer par un prélèvement SEPA Core et B2B inter-entreprises. Le versement des salaires peut s’opérer par virement de fonds avec ou sans IBAN. Certains établissements prévoient aussi des paiements directs via un simple numéro de téléphone ou une adresse email.

Quelques néo-banques proposent également des applications pour digitaliser les notes de frais. Ces logiciels délivrent des justificatifs dématérialisés pour chaque prélèvement. Les managers peuvent consulter les dépenses par catégorie et suivre leur évolution sur des graphiques. Enfin, certaines plateformes intègrent des outils de calcul de TVA et de rappel des échéances administratives.

Digitaliser les encaissements et les contrôles financiers

Certains comptes professionnels autorisent l’établissement des factures directement en ligne. La plupart des néo-banque proposent des outils pour le recouvrement du montant correspondant par carte de débit ou par chèque. Le manager reçoit une notification de chaque transaction en temps réel. Il peut consulter le récapitulatif des encaissements et des impayés depuis son interface.

La quasi-totalité des comptes bancaires professionnels intègre des solutions avancées de vérification. Vous avez la possibilité de lier chaque opération à son justificatif virtuel. Mieux, vous accédez à l’historique des transactions en quelques clics. Vous pouvez exporter le point récapitulatif pour des contrôles. La plupart des néo-banques assistent les entreprises tout au long du processus de dématérialisation de leurs paiements. Les managers peuvent contacter des conseillers pour bénéficier d’un accompagnement de qualité.

Utiliser un terminal de paiement

La dématérialisation des opérations financières passe également par la mise en place d’une machine capable de lire les cartes bancaires. Cette solution permet de digitaliser les encaissements. Elle paraît désormais incontournable pour éviter de perdre des clients. Consultez ce site pour découvrir les différents terminaux de paiement disponibles sur le marché. Plusieurs options existent pour le déploiement d’une telle machine.

  • Les entreprises peuvent adresser directement aux distributeurs de TPE comme SumUp, Smile and Pay, Izette ou ingenico. Elles doivent alors synchroniser leur compte bancaire au site du TPE pour gérer les paiements par carte de débit. Cette offre reste la plus avantageuse.
  • La seconde alternative consiste à louer un TPE directement auprès d’une institution financière agréée. Cela implique la signature d’un contrat et la domiciliation du compte bancaire de la société concernée. L’accord précise le montant à verser mensuellement ainsi que le taux de commission sur chaque transaction effectuée.
  • Certaines néo-banques associent la livraison d’un TPE à leurs offres. Sur simple demande, vous obtenez un terminal de paiement après l’ouverture de votre compte professionnel en ligne.

Implémenter une API de paiement

Cette solution s’impose aux marketplaces financières. Ces plateformes servent d’intermédiaires entre les acheteurs et les vendeurs. Elles doivent permettre à leurs clients d’ouvrir des sous-comptes de paiement. Cela requiert des outils d’identification, de protection et de sécurisation des données, etc. Chaque utilisateur doit pouvoir accéder à un dashboard intuitif pour initier des opérations et suivre ses transactions en temps réel.

L’Autorité de Contrôle Prudentiel de Résolution (ACPR) exige l’obtention d’un agrément pour exercer une telle activité. Toutefois, les marketplaces financières peuvent recourir à l’expertise d’un établissement de paiement. Dans ce cas, elles implémentent sur leur plateforme une API avec des applications modernes pour dématérialiser et sécuriser entièrement leur processus.

related posts