Home Entreprise Assurance crédit : définition, fonctionnement et avantages !

Assurance crédit : définition, fonctionnement et avantages !

by Kévin

Pour une efficace protection contre les conséquences qu’engendrent en général les factures impayées, de plus en plus d’entreprises se tournent vers l’assurance crédit. En dehors du fait qu’elle permet aux entreprises qui y ont souscrit de sécuriser le mieux possible le poste client, l’assurance crédit est aussi une solution qui leur assure une croissance durable sur le long terme. Pour en savoir plus sur cette solution et également comprendre aisément son fonctionnement, il suffira de prendre connaissance des informations ci-après.

L’assurance crédit, qu’est-ce que c’est ?

L’assurance crédit peut être définie comme étant une assurance qui offre une garantie contre divers risques à une entreprise lorsque cette dernière se retrouve confrontée au non-paiement de ses créances commerciales.

Cette assurance qui est destinée aussi bien aux entreprises de petite taille qu’aux grands comptes et aux TPE permet donc de se prémunir contre les risques de défaillance de paiement de certains clients.

L’assurance crédit offre par ailleurs la possibilité aux sociétés de bénéficier de quatre différents services à savoir :

  • La prévention du risque des impayés ;
  • La surveillance des clients ;
  • La gestion de tous les impayés ;
  • L’indemnisation des divers impayés.

Le montant des sommes assurées est quant à lui défini à la hauteur de l’encours dans le contrat de l’assurance crédit à laquelle a souscrit la société. Notons également qu’un contrat d’assurance crédit sur deux est la plupart du temps utilisé pour assurer les créances qui ont été financées dans le cadre d’un affacturage. Il importe en outre de garder à l’esprit que cette assurance ne permet pas de couvrir les retards de paiement des clients. Pour ce faire, il est recommandé de souscrire aussi à un contrat d’affacturage.

 

Mieux comprendre le fonctionnement de l’assurance crédit

Pour qu’une entreprise puisse développer au mieux ses activités, il est indispensable qu’elle anticipe les risques d’impayés tout en assurant une prévention efficace du risque client, surtout au sein d’une imprévisible conjoncture économique. En Europe, notamment en France, les impayés sont généralement causés par la défaillance d’une entreprise sur quatre. Le recours à une assurance crédit s’avère donc être un excellent choix lorsqu’on tient à sécuriser le poste client et à garantir à la société une rentable croissance sur le long terme. Pour une compréhension aisée du fonctionnement de l’assurance crédit, il faudra alors s’appesantir sur les différents services qu’elle offre :

La prévention du risque des impayés

La prévention du risque des impayés consiste essentiellement à évaluer avec minutie la situation financière de l’entreprise.

Grâce à cette évaluation, l’assureur-crédit émet par la suite un avis sur chaque client de ladite entreprise. Pour finir, cela lui permet de déterminer avec une certaine assurance un montant maximal de couverture pour les clients qui ont réussi à obtenir son approbation.

La surveillance des clients

Une fois le montant de la couverture définie pour les clients les plus fiables, l’assureur assure au quotidien un suivi ainsi qu’une surveillance de leur situation financière. Il dispose alors en temps réel des informations relatives aux divers événements qui surviennent dans la vie desdits clients. Ces informations sont bien évidemment fournies à l’entreprise, ce qui lui permet de prendre à temps les décisions et précautions nécessaires lorsqu’il le faut.

La gestion des différents impayés

Pour une efficace prise en charge de la gestion de tous les impayés de la société, l’assureur fait intervenir les départements ci-dessous :

  • Le département des contentieux qui se chargera du suivi des éventuels contentieux ;
  • Le département des sinistres qui assure le décaissement des indemnités.

L’indemnisation des divers impayés

L’indemnisation a le plus souvent lieu dans un délai d’environ 5 mois à compter du jour où le dossier a été envoyé au département des contentieux.

Généralement, le niveau de la couverture correspond à 90 % du montant de la créance.

 

Des solutions adaptées à chaque type d’entreprise

Pour permettre aux entreprises de se développer en toute sécurité tout en parvenant à conquérir dans les meilleures conditions de nouveaux marchés, diverses solutions d’assurance crédit leur sont désormais proposées par des organismes comme la Coface. Au nombre de ces solutions qui sont toutes modulables, l’on évoquera notamment :

  • Les solutions adaptées aux TPE ;
  • Les solutions adaptées aux PME ;
  • Les solutions adaptées aux grands comptes.

Les solutions adaptées aux TPE

Ces solutions forfaitaires sont proposées à un prix fixe et elles permettent d’assurer une couverture automatique et immédiate des clients à hauteur de 60 %. Ce taux peut suivant les circonstances passer à 90 %. Cette solution présente par ailleurs divers avantages tels que :

  • Une meilleure maitrise de la trésorerie grâce au forfait ;
  • Une gestion aisée et simplifiée du contrat ;
  • Une optimale prospection.

Les solutions adaptées aux PME

Les solutions modulaires et les garanties complémentaires proposées aux PME permettent à ces dernières de s’assurer de la permanente solvabilité de leurs clients et de faire recouvrer leurs factures par des spécialistes en la matière. Cette solution garantit aussi l’indemnisation de l’entreprise en cas d’impayés ainsi que la gestion efficace et en temps réel du poste client.

Les solutions adaptées aux grands comptes

Grâce aux solutions d’assurance crédit proposées aux grands comptes, ces derniers bénéficient d’un support Premium grâce auquel ils parviennent à réaliser un suivi adéquat des contrats.

 

Les différents avantages de l’assurance crédit

Outre le fait qu’elle protège l’entreprise contre les risques de non-paiement des créances, l’assurance crédit présente aussi de multiples autres avantages. En premier lieu, l’on peut évoquer le fait qu’elle offre la possibilité à l’entreprise qui y a souscrit de limiter ses potentielles pertes, car les franchises et les clauses de ce contrat partagent les risques entre l’assureur et l’entreprise. Dans la mesure où l’assureur fournit régulièrement à l’entreprise des informations sur la situation de ses clients, la société parvient non seulement à éviter de travailler avec de douteux clients, mais également à réduire les risques de défaut de paiement.

Le recouvrement des fonds étant par ailleurs réalisé par des professionnels, le taux de recouvrement sur la plupart des factures impayées est beaucoup plus élevé. L’assurance crédit demeure également une solution grâce à laquelle une entreprise peut obtenir auprès de sa banque un meilleur financement, car son portefeuille client est suffisamment sécurisé. Notons ici que pour pouvoir obtenir un prêt, un jeune dirigeant d’entreprise doit être en mesure de prévoir le cautionnement de la totalité des sommes qui seront mises en jeu. Pour mieux comprendre les conséquences qui peuvent découler de cette action, il suffira de voir ici. En outre, à la différence du full factoring qui n’assure que la couverture des factures impayées qui sont avérées, une assurance crédit garantit en plus la couverture des créances qui sont présumées impayées.

 

Quelles garanties offre l’assurance crédit ?

De base, la garantie d’une assurance crédit demeure le risque commercial aussi bien en France qu’à l’international. Il est pour ce faire possible d’effectuer une souscription pour divers risques comme :

  • Le risque de fabrication ;
  • Le risque politique ;
  • Le risque de survenance de catastrophes naturelles.

Le coût de ce type d’assurance est quant à lui constitué de la prime d’assurance, des frais de surveillance, des frais d’enquête et des frais de contentieux durant les recouvrements.

 

Les spécifiques produits de l’assurance crédit

En matière d’assurance crédit, il existe plusieurs produits spécifiques dont les principaux sont :

  • L’affacturage avec la délégation d’assurance crédit ;
  • Le Single Buyer ou le Single Risk ;
  • Le Reverse factoring ;
  • Les différentes options d’assurance crédit.

L’affacturage avec la délégation d’assurance crédit

La délégation d’une assurance crédit auprès des factors ou des banques offre la possibilité à une entreprise de bénéficier d’un plus important financement et également d’avoir sur ses clients des garanties qui lui conviennent beaucoup plus.

Lorsqu’elle opte pour l’affacturage, il est donc primordial pour une entreprise de bénéficier d’une délégation de contrat d’assurance, car cela lui permettra d’assurer un excellent financement de ses factures.

Le Single Buyer ou le Single Risk

Le Single Risk est une assurance personnalisée qui permet d’assurer la couverture des impayés d’un seul client ou des contrats ponctuels sur la France ou à l’international. Au nombre des secteurs d’activités que permet de couvrir le Single Risk figurent :

  • Les constructions d’infrastructures ;
  • Les biens d’équipement ;
  • Les télécommunications ;
  • Les matières premières ;
  • Le secteur financier et bancaire.

Le Reverse factoring

Le reverses factoring ou affacturage inversé permet aux entreprises qui y ont souscrit d’obtenir auprès des factors la délégation de garantie dont ils ont besoin.

Les différentes options d’assurance crédit

Pour offrir une réponse adaptée à des cas particuliers comme les risques de fabrication, les franchises, les litiges ou des clients résiliés, il existe plusieurs options d’assurance crédit. Ces options peuvent aussi dans certains cas permettre d’améliorer un contrat d’assurance crédit.

related posts