Home Entreprise Risque d’inondation : comment protéger son entreprise ?

Risque d’inondation : comment protéger son entreprise ?

by Kévin

Vous êtes un entrepreneur ou un dirigeant de structure, vous devez savoir que l’inondation est un risque important auquel s’expose toute entreprise. Il faudrait donc prendre les informations considérables afin d’organiser et de mettre en place ce qu’il faut pour réduire la vulnérabilité de ce phénomène. Comment y parvenir ? C’est pour vous apporter les moyens qu’il faut pour protéger votre entreprise que nous nous sommes déployée pour mettre à votre disposition cet article.

Identification du risque

L’identification du risque est très difficile à évaluer surtout quand il s’agit des endroits inondables. L’appréhension de ce problème est faussée par le déni qui fait croire que l’inondation ne peut surgir dans son entreprise et qu’elle est destinée seulement aux autres.

En effet, les cartographies peuvent être limitées en entraînant ainsi une surprise désagréable puisque celles-ci ne prennent pas tout le temps en compte des ruisseaux et des cours d’eau. Vous devez donc faire tout possible pour que vos cartographies prennent en compte tous les paramètres afin de vous permettre d’avoir une précision dans les diagnostics.

De plus, pour quantifier le risque d’inondation, il faut estimer l’arrêt des travaux et des conséquences éventuelles. Vous pouvez vous rendre sur ce site pour avoir une idée de comment protéger efficacement votre entreprise des inondations. 

Affronter le risque

L’anticipation du risque concernant l’inondation doit vous permettre de mettre un frein aux dommages liés aux ressources matérielles et les différentes pertes pouvant y être associées. L’inondation provoque de grosses pertes d’exploitation et crée d’autres charges aux entrepreneurs.

Pour cela, des études ont été faites afin de réduire les éventuels dommages. Ceci concerne les nouveaux sites et les anciens sites.  

Les anciens sites encore appelés sites existants doivent mettre en place une bonne planification, une bonne gestion de ressources efficaces, car l’inondation peut entraver la communication avec l’extérieur. Pour cela, il faut que vous réalisiez des études de vulnérabilités en vous appuyant sur les systèmes d’alerte quotidiens que présente la météo.

Vous devez mettre en place une équipe d’intervention ayant suivi de bonnes formations et qualifiée dans l’entreprise qui pourra intervenir en cas d’inondation. De ce fait, une simulation-inondation doit être organisée par an.  

En ce qui concerne les nouveaux sites, vous devez vous abstenir de construire dans les zones qui sont perméables à l’inondation. Il est prouvé que la plupart des entreprises atteintes par l’inondation sont construites dans les zones inondables. S’il arrivait que vous souhaitiez tout de même construire dans une zone inondable, il faut que la construction soit mise au-dessus des crues et vous devez inclure la marge de sécurité.

Vous devez prendre en considération ces paramètres, sinon vous risquez de perdre une grande partie de votre investissement.

Pour anticiper les risques, il faut être attentif et prendre les informations nécessaires concernant les inondations. De même, vous devez identifier les types d’inondations auxquelles votre entreprise est exposée. Comme types d’inondations, nous pouvons citer :

  • la rupture éventuelle d’une digue ;
  • le débordement d’un cours d’eau ;
  • la fonte des glaces près des montagnes ;
  • les phénomènes météorologiques anormaux ;
  • l’érosion côtière et les risques d’une tempête.

Protéger l’entreprise contre l’inondation

Pour pallier ce problème, il faut que vous adoptiez un plan de protection. En effet, une entreprise qui a déjà été victime une fois d’une inondation sait qu’en mettant en place une stratégie, qu’elle fait un investissement à long terme.

Ce sont les moyens physiques qui peuvent vous aider à vous protéger contre ce risque après que vous ayez identifié les points faibles de votre entreprise. Il faut :

  • donner plus de hauteurs aux arrivées de gaz et aux alimentations électriques du site ;
  • donner plus de hauteur et assurer une protection aux installations critiques et les stockages ;
  • se garder de stocker les produits fragiles et les valeurs dans le sous-sol ;
  • envisager les dispositifs de protection comme les batardeaux, les rampes de protection, les barrières métalliques, des outils de sécurités, etc.
  • privilégier le stockage en hauteur des produits ;
  • respecter les normes de sécurité. 

Élargissement du champ d’action de l’entreprise

L’inondation peut toucher une entreprise de deux manières. Soit, l’eau reste en périphérie c’est-à-dire en dehors du local ou soit l’eau rentre dans le local.

Lorsqu’il s’agit d’une inondation où l’eau est restée en périphérie, il faut que vous réfléchissiez autrement. Car, si les moyens d’accès sont coupés à l’extérieur, il faut trouver les moyens pour faire continuer les activités au sein de l’entreprise. Ce cas d’inondation ne peut pas vous amener à arrêter les activités.

Lorsque l’inondation touche l’intérieur de l’entreprise, ce sont les plans d’action et la mise en sécurité établie qui vont vous permettre d’éviter de lourdes conséquences. En effet, c’est votre investigation qui vous permettra d’énumérer les risques pouvant provenir des installations extérieures vous conduisant à une protection maximale.

Vous pouvez vous préparer pour ne pas être surpris par l’inondation. Pour cela, il faut prendre des mesures préventives. Certes, nous avons commencé à les énumérer, mais voici une liste de mesures pour prévenir l’inondation. 

 Installation des clapets anti-retour

Les clapets anti-retour doivent être joints aux égouts et au réseau public pour empêcher l’eau de revenir en arrière. C’est très important pour éviter d’être inondé.

La construction des murs étanches et des barrières étanches

La construction des murs étanches vous permet de protéger les équipements et les zones de travail lorsqu’ils sont exposés à l’eau.

Les barrières étanches sont des agents protecteurs contre les inondations. En les installant, vous empêchez ainsi l’eau de rentrer par les portes, les puits de ventilation, les fenêtres et d’autres ouvertures de l’entreprise.

Les matériels de secours et les trousses de secours

Il faut prévoir des matériels de secours en cas d’inondation qui seront disposés à une hauteur maximale pouvant être atteinte par les eaux de crue. Parmi les matériels à avoir il y a les pompes portatives (évacuation de l’eau), les sources d’alimentation, un dispositif d’éclairage à pile.

Pour ce qui est des trousses de secours, il faut qu’elles comportent une lampe de poche, une radio, une liste des numéros de téléphone, des copies des documents d’assurance, des couvertures, des médicaments, des vêtements secs, une trousse pour les premiers soins, de l’argent, un téléphone cellulaire, des piles de rechange, de la nourriture et bien d’autres.

La vérification de votre assurance

Il faut vérifier le contenu de votre assurance et voir si elle couvre les dommages que pourraient causer une inondation, les pertes de revenus et les pertes d’exploitation. Si oui, vous être à l’abri. Sinon, il faut que vous fassiez appel à votre assureur pour prendre la garantie qui englobe les éléments cités.

Le plan d’évacuation

Il faut mettre en place des parcours d’évacuation tout en organisant des exercices d’évacuation pour le personnel. Cela vous sera d’une grande aide pour éviter d’avoir des morts sur la conscience.

Pour faire face aux inondations de façon convenable, vous pouvez recourir aux services de Esthifrance, une entreprise spécialisée dans la gestion et la prévention des cas d’inondation. Vous pouvez également consultez ce site pour avoir plus d’amples informations sur la prévention des inondations.   

    

related posts

Leave a Comment