Home Banque Réaliser une épargne : Pourquoi, quand et comment ?

Réaliser une épargne : Pourquoi, quand et comment ?

by Kévin

Les Français occupent une bonne place en termes de placement d’argent sur le plan mondial. Pourtant, quand on se réfère à l’ensemble de leur épargne, on découvre étrangement un paradoxe. Le placement d’environ 1300 milliards en assurance-vie se fait sur les fonds euro qui, sans doute, sont infructueux et inutiles dans le système de financement d’économie concrète. En outre, près de 300 milliards d’euros sont placés sur les livrets bancaires en option « épargne de précaution ». Et ici encore, le constat est alarmant, car ces épargnes dorment pendant très longtemps sans rien rapporter. Dès lors, plusieurs questions se bousculent désormais dans les esprits des Français. Pourquoi épargner donc ? À quel moment épargner et comment y procéder ? Voilà autant d’interrogations légitimes qui trouveront certainement de réponse dans la suite de cet article.   

Pourquoi devez-vous épargner de l’argent ?

Pourquoi épargner de l’argent ? Voilà l’une des questions que nous nous posons le plus souvent, surtout lorsqu’on est méfiant à l’égard du système bancaire. Pendant que certains sont satisfaits de pouvoir s’offrir des plaisirs à la fin des mois avec le solde de leur compte, d’autres s’effrayent pour leur lendemain financier. Malheureusement, nul d’entre eux ne songe à épargner ou plutôt n’a aucune idée de la manière dont il faut procéder. Dois-je opter pour une épargne de précaution pour les situations imprévues ? Dois-je réaliser une épargne pour financer mes différents projets (immobilier par exemple) ? Ou dois-je épargner pour constituer un patrimoine aux descendants ou pour renforcer mes revenus à la retraite ? Quel que soit le cas de figure, vous allez désormais mieux appréhender les raisons liées aux modalités d’épargne pour gérer votre argent de façon optimale.  

Dans cet ordre d’idées, nous pensons que répondre à la question « pourquoi épargner ? », c’est déterminer d’abord les bonnes raisons, mais aussi les objectifs clairs de son épargne. La réussite de cette étape est le moyen le plus sûr pour gérer au mieux l’ensemble de vos projets ou de votre vie en général.

Quelles sont les raisons qui sous-tendent les épargnes bancaires ?

Dans un contexte économique de stabilité plus ou moins inquiétant caractérisé par la faiblesse du pouvoir d’achat et des situations inattendues, qu’est-il utile de faire ? N’est-il pas plus sage, prudent et indispensable de disposer d’un ou de plusieurs comptes épargnes ? Nous pensons que oui ! Cela devrait vous permettre de construire un avenir meilleur et plus serein. Mais, pour épargner avec moins de risques, vous devez connaître certaines raisons.

Possibilité d’avoir une épargne de sécurité

Une épargne de sécurité vous permet d’affronter les moments des dépenses fortuites ou de perte subite de revenus. Avec ce type d’épargne, un investisseur peut financer ses projets de façon beaucoup plus pratique. Mais, il faut un minimum d’épargne constamment disponible.

La réalisation d’un ou de plusieurs projets

Épargner de l’argent offre la possibilité à toute personne de financer ses projets et donc d’exécuter ses projets de rêve.

Un placement d’argent n’est pas uniquement le règlement de vos factures de tous les jours. Et au nombre des projets les plus habituels figure l’achat d’un logement pour les activités locatives ou non. Alors, si vous entrevoyez mieux organiser un projet immobilier, nous vous conseillerons de consacrer régulièrement ne serait-ce qu’une infirme partie de votre budget à une épargne. Et selon la nature de votre échéance, opter pour une bonne assurance vie en PEL semble bien être l’idéal. Le PEL (Plan d’Épargne Logement) s’est taillé la part du lion dans le tas de dépôts d’épargne, devançant ainsi le livret A.  

Possibilité d’avoir des revenus complémentaires pendant la retraite

Un constat reste une évidence connue de tous : lorsqu’on est à la retraite, on a visiblement des difficultés à subvenir à ses besoins. Et pour cause, il faut dire que la pension de retraite est sans doute très insignifiante. Alors, vous devez tout prévoir, organiser votre retraite autrement. Cela suppose que vous deviez commencer par épargner le plus vite possible tout en restant très attentif aux épargnes trop mirobolantes telles que le PERP (Plan Épargne Retraite Populaire).

Avec une épargne, vous pouvez transmettre un patrimoine financier à vos proches

Évidemment, nous sommes tous nés pour mourir un jour. La vie est très courte, et elle est ainsi faite. Elle peut être encore plus courte quelques fois quand elle s’arrête d’une manière assez brutale et plus soudaine. Dans ce cas, un seul réflexe : épargner de l’argent pour ne pas lâcher vos proches dans des situations de vie compliquées et pénibles.

La réalisation d’une épargne constitue un moyen d’économiser de l’argent

Cela rejoint un peu la constitution de capital financier pour les proches. Mais, il va au-delà de cet avantage. À supposer qu’une personne se trouve dans l’obligation d’effectuer certains achats inattendus, mais ne dispose pas d’un compte épargne. Comment va-t-elle s’y prendre ? La plupart du temps, nombreuses sont les personnes qui font recours aux emprunts. Mais, ce recours vous prédispose au paiement des intérêts en plus du remboursement de l’emprunt, ce qui vous revient plus cher. Alors, lorsque vous épargnez, vous faites ainsi d’économie très utile pour répondre aux cas de dépenses urgentes et imprévues.

Épargner de l’argent dans votre coffre-fort ou sous votre matelas est improductif

Certainement que dans ce cas vous pouvez disposer de votre argent n’importe comment ! C’est le seul avantage apparemment. Mais, il ne génère rien malheureusement. C’est seulement quand l’épargne est bancaire qu’elle génère de petits taux merveilleux.

Est-il important de connaître ses objectifs associés à une épargne ?

Avant de réaliser une épargne, il est impératif de définir vos propres objectifs. En effet, pour n’importe quelle raison que ce soit, les objectifs ainsi que les échéances sont personnels. Fort heureusement, les structures bancaires en ont conscience. Elles s’obligent donc à mettre à la disposition de leurs clients plusieurs offres de supports d’investissement. Le but ici est d’adapter les épargnes aux besoins spécifiques de chaque client. En d’autres termes, c’est permettre à chaque personne de réaliser une épargne sur mesure. Sous cet angle, plusieurs choix s’offrent à vous.

Épargne de précaution

Qu’il s’agisse de répondre aux dépenses imprévues ou de plaisir, ce type d’épargne est crucial. Il s’apparente à une réserve d’économies disponibles à n’importe quel moment pour vous permettre de satisfaire vos importantes dépenses comme :

  • les dépenses liées à la rentrée scolaire ;
  • les dépenses liées au paiement d’impôt…

Alors, si l’on vous demande « pourquoi épargner », vous devez être en mesure de répondre par « pour affronter efficacement les coups durs ».

Épargner pour financer ses projets

Épargner pour financer ses projets, c’est garantir un capital financier pour la concrétisation de ses projets. Pour organiser un projet immobilier, financer les études des enfants ou mieux anticiper la préparation de sa retraite, une épargne de projet reste la solution appropriée. Ce ne serait même pas exagéré que de penser qu’elle n’a pas d’égale.

On peut se constituer également un capital financier pour une intention (projet) d’achat de véhicule ou d’achat lié à un mariage, aux vacances et bien d’autres. Rappelons que près de 90 % des Français disposent d’une formule épargne. Mais, l’assurance vie absorbe plus de souscriptions avec les livrets d’épargne ; le PEL étant la véritable source d’attraction.

Épargner de l’argent pour le fructifier au fil du temps

On peut épargner de l’argent dans l’unique but de le faire fructifier au fil du temps. C’est ce que d’aucuns appellent « épargne de spéculation ». Elle varie en fonction de la conjoncture économique du marché d’investissement. Sa rentabilité nécessite donc de la patience. Peut-être que vous souhaitez effectuer ce type de placement ! Dans cas, retenez les principaux supports que sont :

  • le compte titre ;
  • le PEA (Plan d’Épargne en Action) ;
  • l’assurance vie.

Nous pouvons donc dire que vous avez désormais toutes les principales sources de motivation des choix d’épargne. Il ne vous reste donc qu’à savoir le moment propice à une épargne d’argent.

Existe-t-il un moment précis pour épargner de l’argent ?

À la question de savoir « quand épargner ? », beaucoup serons-nous à répondre simplement par « à tout moment ». Et nous n’aurions pas totalement tort. Certains vous diront que le début d’une carrière professionnelle est le moment idéal pendant que d’autres encore préfèreront la période de la retraite. Tout compte fait, le tout dépendra de votre capacité et de vos besoins. En France par exemple, la moyenne d’âge est de 32 ans pour commencer les épargnes destinées à préparer la retraite.

Lorsque vous avez fini de satisfaire vos besoins fondamentaux, vous pouvez vous servir du reste de vos revenus pour constituer votre épargne. Par ailleurs, il peut exister des moments propices pour épargner. En fonction de certaines particularités, à chaque projet, on peut associer un temps idéal pour l’épargne comme dans certains cas.

À quel moment épargner pour un projet immobilier ?

L’impréparation ne marche pas avec un projet immobilier. Pour financer ses projets immobiliers, il faut clairement se préparer. Et la plupart des Français l’ont compris. C’est pourquoi ils affectionnent plus le PEL et le CEL qui offrent plus de facilité dans le processus d’acquisition de prêt immobilier. Mais, pour obtenir ces produits de façon beaucoup plus avantageuse, il est important de guetter les moments de baisse de taux. En outre, vous devez savoir aussi :

  • quand épargner pour un PEL. Il est nécessaire de garder à l’esprit que la durée minimale d’un PEL est de 4 ans. Mais, n’importe quel retrait préalable à la fin de ce délai marque la fermeture de ce dernier. Et 10 après, placer de l’argent dans cette épargne devient impossible même si les intérêts s’accroissent toujours. À vous donc de voir la nature de votre projet ;
  • quand épargner en CEL. On peut dire « dès que cela est possible » dans la mesure où les comptes associés au CEL ne sont pas bloqués. Le CEL offre d’énormes avantages dont les Français en raffolent. Vous pouvez par exemple effectuer des retraits à tout moment. Seulement, les prêts à taux intéressants sont subordonnés à une durée minimale de 18 mois.

À quel moment opérer une épargne de précaution ?

Le livret d’épargne reste le produit le plus prisé en termes de constitution d’une épargne de précaution. Il faut dire tout de suite qu’avec ce type de livret, vous économisez sans frais. Alors, vous pouvez le récupérer quand et comme vous le voulez sans frais. Mais, comme certains livrets proposent de bons taux d’intérêt, il devient important de savoir quand épargner pour un livret. C’est très simple ! Il faut effectuer le versement avant le 1er ou le 16ème jour du mois. En effet, il s’agit ici d’un dispositif de rétribution par quinzaine. Restez donc vigilant aux dates.

À quel moment peut-on commencer par épargner pour la retraite ?

Nous l’avant déjà mentionné un peu plus haut. Il est meilleur de commencer par économiser pour votre retraite à l’âge de 32 ans. Attention donc aux adeptes de la procrastination qui ne font que reporter ce type d’épargne. Évitez donc de tout remettre sur le dos du temps.

Quel est le moment propice à une épargne pour l’assurance vie ?

La vie ! Cela ne vous dit rien ? Elle n’a pas d’âge. Vous devez épargner en assurance vie le plus vite possible. Mais, ne touchez pas cette épargne avant 8 ans.

Comment réaliser une épargne ?

Dois-je verser de l’argent d’une manière aléatoire ou périodique dans mon compte épargne ? Ou dois-je placer ponctuellement l’argent issu d’un patrimoine ? De toutes les manières, une épargne doit être régulière et ponctuelle. Vous devez épargner régulièrement la portion de revenus restant dans un mois. Cette action doit être répétée chaque mois suivant certaines étapes que voici :

  • déterminer votre profil d’épargnant qui se résume un peu au goût du risque, à l’âge, à la situation professionnelle et familiale, à l’état de patrimoine et autres ;
  • définir vos objectifs. Ce que nous avons déjà présenté plus amplement dans cet article ;
  • déterminer votre capacité à épargner. C’est d’ailleurs la première préoccupation des conseillers experts en gestion de patrimoine ;
  • opter pour le meilleur support d’épargne. C’est une condition sine qua non pour bien équilibrer vos épargnes ;
  • comparer les offres avant de vous y lancer. Peu importe le support choisi, vous devez absolument jeter un coup d’œil sur ce que proposent les concurrents de votre banque ;
  • savoir choisir le bon interlocuteur ou votre conseiller bancaire. Ils sont formés pour mieux vous assister ;
  • avoir un regard vigilant sur votre placement. Suivez de près votre épargne, car souvent, nous la laissons dormir.          

Les recommandations à prendre en compte dans la réalisation d’une épargne

Il est bien de connaître les raisons pour lesquelles vous voulez épargner de l’argent. Il est encore mieux de connaître les objectifs pour éviter certaines erreurs. Mais, il est encore meilleur de suivre les recommandations suivantes avant de prendre une quelconque décision relative à toute idée d’épargne :

  • examiner votre situation budgétaire et familiale, la régularité de vos revenus actuels comme futurs pour avoir une idée de la marge de manœuvre ;
  • évaluer le temps de l’investissement envisagé, surtout lorsqu’il s’agit de financer ses projets. Cela vous permet de répondre aux imprévus sans pour autant remettre en cause votre investissement ;
  • définir le type d’objectif de financement. Est-ce un investissement professionnel ou relatif aux loisirs ;
  • calculer le degré de risque que vous pouvez affronter sans grandes difficultés. C’est dire donc qu’il est dans votre intérêt d’aller vers les marchés subissant les hausses ainsi que les baisses peu ou prou fortes.

related posts

Leave a Comment