Home Management Management à l’américaine : Et si vous l’adoptiez dans votre boite ?

Management à l’américaine : Et si vous l’adoptiez dans votre boite ?

by Kévin

Pour espérer voir le personnel de son entreprise être productif et épanoui dans le travail, il faut inévitablement le mettre dans de bonnes conditions. Une bonne gestion des ressources humaines est alors déterminante pour avoir les résultats escomptés. Au moment où certains dirigeants ont recours au management à l’américaine, d’autres se tournent vers le management à l’européenne. Et si vous optiez pour le management orienté résultat : le management à l’américaine ?

Qu’est-ce que le management à l’américaine ?

Le management à l’américaine est une forme de gestion des ressources humaines notamment utilisée par les entrepreneurs américains. D’où il tient son nom. Il consiste à orienter les efforts des salariés vers l’atteinte des objectifs de l’entreprise. Il offre plus de liberté aux travailleurs et est axé sur les points suivants :

  • Le pragmatisme ;
  • La culture de l’entrepreneuriat ;
  • La flexibilité ;
  • Une relation de confiance entre les travailleurs et les dirigeants.

Pourquoi opter pour ce type de management dans son entreprise ?

Le management à l’américaine a déjà fait ses preuves dans les entreprises qui l’appliquent. Non seulement, il améliore les relations entre les employés et leurs supérieurs hiérarchiques, il valorise également le savoir-faire des travailleurs. Ce qui leur permet de s’épanouir au boulot. En effet, ce type de management efface la distance hiérarchique tant entretenue dans le management à l’européenne. D’ailleurs, les dirigeants organisent fréquemment des afterworks avec des activités comme un mini tournoi sur un casino en ligne ou autre tournois tels que le tennis de table.

Ce qui est véhiculé dans ce type de management, c’est le fait que l’entreprise appartient aussi bien aux dirigeants qu’aux employés. Il instaure une relation de confiance entre eux. Pour preuve, les supérieurs hiérarchiques n’hésitent pas à demander l’avis des salariés sur la gestion de l’entreprise et les prennent en compte lors des prises de décision. En conséquence, les travailleurs s’impliquent davantage pour donner de bons résultats.  

D’un autre côté, ce type de management fait gagner un temps considérable. En effet, le management à l’américaine ne perd pas son temps sur le verbiage. Il prône le concret, l’action sans outrepasser un minimum d’analyse. Quoique, celle-ci doit être efficiente et rapidement conclue avec une prise de décision dans l’intérêt de l’entreprise. Cela sous-entend une gestion efficace du temps de travail.

Par ailleurs, le management à l’américaine offre plus d’autonomie à l’employé quant à sa manière de travailler, pourvu qu’il atteigne les objectifs fixés. Une sorte de culture individualiste caractérise ce type de management. Il permet aux plus habiles de vite gravir les échelons et de peaufiner leur carrière.

Il faut également noter que la franchise est un pilier de taille pour ce management atypique. En effet, une communication directe honnête et explicite est adoptée pour écarter toute ambiguïté. Dans l’intérêt de l’entreprise et non pour ne pas blesser l’égo de quelqu’un, les feedbacks francs sont faits sur la base des chiffres ou des faits. Alors, qu’ils soient négatifs ou positifs, ils sont dits tels quels !

Une autre chose ancrée dans ce type de gestion, c’est l’optimisme débordant dont font preuve les collaborateurs. Pour appliquer le management à l’américaine, il faut cultiver l’optimisme dans son entreprise. Cela permet de rester positif, d’être enthousiaste et d’affronter les problèmes avec détermination.

Ce sont là autant de raisons qui expliquent les avantages que présente le management à l’américaine aux entreprises. Attention tout de même ! Il présente également des failles qui ne se retrouvent pas dans le management à l’européenne.

related posts

Leave a Comment