Home Entreprise Les outils digitaux : des solutions pour aider vos salariés

Les outils digitaux : des solutions pour aider vos salariés

by Kévin

Aussi bien d’un point de vue législatif que sur le plan managérial et organisationnel, le monde du travail a connu durant ces dernières années de nombreuses évolutions. Pour pouvoir être compétitives dans un monde en constante évolution, ces entreprises doivent en effet s’adapter au numérique, car ce dernier occupe désormais un important rôle dans leur organisation ainsi que leurs méthodes de travail. Grâce aux outils d’analyse des compétences des collaborateurs qui sont conçus pour eux, les cabinets RH et les entreprises ont par ailleurs la possibilité de mieux évaluer leurs salariés. Pour en savoir plus sur ces outils d’analyse et également pour mieux cerner l’importance de leur utilisation dans le processus d’accompagnement des employés dans leur mobilité, consultez les informations ci-dessous.

 

Maitriser les divers outils digitaux, un fait désormais indispensable pour les salariés

Pour améliorer leur rendement et demeurer compétitives, les entreprises doivent depuis quelques années s’adapter le plus possible aux innovantes solutions du marché ainsi qu’au numérique.

Celles qui refusent de s’adapter aux nouvelles technologies s’exposent en effet à une réduction d’au moins 20 % de leurs résultats. Suite à une étude réalisée par des experts, il ressort que pour la majorité des salariés, les outils digitaux s’avèrent désormais être indispensables aussi bien à l’évolution des entreprises qu’au monde professionnel.

Environ 80 % des salariés interrogés durant la réalisation de cette étude estiment qu’il est nécessaire pour les collaborateurs d’avoir une excellente maitrise des nouvelles technologies dans leur environnement professionnel. Toujours suivant les résultats de cette étude, environ 30 % des salariés estiment qu’une parfaite maitrise des outils digitaux constitue un important argument de recrutement. 48 % desdits employés interrogés affirment par ailleurs que la connaissance et la maitrise des outils digitaux leur permettent d’avoir de meilleures opportunités professionnelles. Ce constat n’est en outre pas générationnel, puisqu’environ 75 % des salariés âgés de plus de 50 ans ainsi que 80 % de ceux dont l’âge se situe entre 30 et 49 ans considèrent que le recours aux outils digitaux est désormais primordial pour toutes les entreprises qui veulent réussir ou améliorer leur compétitivité.

 

Une évolution qui s’effectue suivant des critères variés

Même si les outils digitaux ont connu une grande évolution au cours des dernières années, ils ne sont toujours pas perçus de la même manière en fonction :

  •  De la taille de l’entreprise ;
  •  Du secteur d’activité ;
  •  Du statut salarial ainsi que
  •  Du niveau de diplôme.

La taille de l’entreprise

La façon de percevoir le numérique dépend de la taille de l’entreprise. En effet, pendant que 84 % des salariés des entreprises qui ont plus de 1000 employés pensent qu’il est indispensable de maitriser les outils digitaux, ce pourcentage passe à 74 % lorsqu’il est question des entreprises qui comptent moins d’une dizaine de salariés. L’on pourra donc retenir que ces outils sont mieux acceptés par les salariés des grandes entreprises plutôt que par ceux des petites entreprises.

Le secteur d’activité

De manière générale, la banque, les télécoms ainsi que les médias sont considérés comme les secteurs les plus touchés par cette transformation digitale. Les outils digitaux sont par contre très peu démocratisés dans des secteurs comme ceux de la santé et de l’artisanat. Ceci est essentiellement dû au fait que les acteurs des secteurs en question éprouvent une certaine appréhension face au développement inexorable du numérique.

Le statut salarial

Les différences s’observent aussi en fonction du statut du salarié. En effet, pendant que 93 % des cadres sont unanimes sur le fait que la maitrise des outils digitaux constitue désormais une incontournable compétence, seuls 75 % des non-cadres partagent cette opinion.

Le niveau de diplôme

La plupart du temps, les salariés dont le niveau est supérieur au BAC sont beaucoup plus familiers au recours aux outils digitaux. Environ 90 % des employés qui ont ce niveau estiment même que le numérique est incontournable dans l’univers professionnel. 30 % des salariés qui ont le niveau du BAC pensent par contre que les outils 2.0 ne sont pas indispensables pour le bon fonctionnement d’une entreprise ou d’un cabinet RH.

Il faut en outre retenir que malgré ces diveres disparités, la maitrise des outils digitaux est depuis quelques années une compétence nécessaire pour les salariés qui souhaitent évoluer dans l’univers professionnel et également profiter de toutes les opportunités qui se présentent.

 

Utilité des logiciels conçus pour la réalisation de bilans de compétences

Grâce aux multiples solutions qui couvrent désormais ses divers besoins, la fonction RH est presque entièrement touchée par la digitalisation. Au nombre des solutions innovantes qui sont désormais proposées aux entreprises ainsi qu’aux cabinets RH l’on peut évoquer :

  • La data visualisation ;
  • Les applications mobiles conçues pour le recrutement ;
  • La SIRH ;
  • Les logiciels pour la réalisation d’entretiens et conférences par vidéos ;
  • Les logiciels pour les bilans de compétence.

Tout en optimisant de manière efficace le processus d’évaluation des salariés, les logiciels conçus pour la réalisation de bilans de compétences contribuent aussi à l’obtention d’un véritable gain en efficacité, de quoi offrir de la valeur ajoutée à l’entreprise. Le bilan de compétence est une action qui doit en temps normal permettre aussi bien à l’entreprise qu’à ses collaborateurs de faire le point sur des aspects tels que :

  • La personnalité des employés en lien avec leurs aptitudes,
  • La motivation,
  • Les compétences qu’ils ont acquises au cours des formations ou durant leurs expériences professionnelles.

Le bilan de compétence n’étant par ailleurs pas une fin en soi, il importe que la plateforme de GPEC qui est utilisée dispose à la fin d’un questionnaire qui permet d’aller beaucoup plus loin. Cette plateforme pourra par exemple être dotée d’une automatique traduction des compétences en besoins de formation ou en orientation professionnelle. Le bilan de compétences n’est donc plus une action qui permet de réaliser seulement une évaluation, mais plutôt un véritable outil de facilitation de la mobilité interne d’une entreprise ou d’un cabinet RH.

 

De performants outils digitaux pour une adéquate analyse des compétences des collaborateurs

Quelle plateforme utiliser pour les bilans de compétence ? Telle est la question que se posent la plupart des dirigeants de cabinets RH ou d’entreprises. Pour que ces derniers puissent avoir une excellente vision des talents dont ils disposent en interne, Neobrain s’appesantit sur sa grande expérience en matière d’intelligence artificielle pour mettre au service des RH divers outils tels que « le programme Smart Mobility ». Il s’agit d’une complète et surtout innovante solution qui est conçue spécialement pour l’amélioration de la mobilité interne. L’un des principaux atouts de ce programme réside également dans le fait qu’il offre la possibilité de :

  • Analyser toutes les compétences qui sont cumulées en matière d’expériences extra-professionnelles et professionnelles ;
  • Recourir à des tests normés qui ont été reconnus sur le plan légal ;
  • Procéder à la mobilisation de la validation réalisée par des pairs.

En dehors de l’outil précédemment évoqué, Neobrain propose aussi aux cabinets RH un logiciel qui assure l’analyse et le transfert des compétences : Transférence. Ce dernier se distingue essentiellement par sa rapidité et sa facilité de mise en œuvre. Pour une excellente consolidation des bilans de compétence, ce logiciel identifie également les compétences individuelles de tous les salariés. Il assure aussi la mesure à court terme de l’employabilité ainsi que les besoins en formation. Les RH pourront par ailleurs utiliser cet outil pour mesurer les indices de satisfaction au travail ainsi que les indices de motivation. Cette plateforme permettra aussi de dresser une liste fiable des métiers cibles qui correspondent aux profils des différents employés.

Pour permettre en outre aux cabinets RH ainsi qu’aux entreprises de disposer de tous les éléments dont ils ont besoin pour effectuer une excellente gestion des bilans de compétences, l’éditeur français « Éditions législatives » a conçu le logiciel Smart Action RH. Cet outil en ligne qui a été créé pour et par des équipes RH permet de disposer d’outils clés en main grâce auxquels l’on peut mener à bien cette forme d’entretien. Il est question ici de modèles de guide d’entretien, de fiches-conseils, de check-lists et de tests. Les entreprises qui souhaitent gagner du temps durant le pilotage des bilans de compétences peuvent donc se tourner en toute confiance vers cette solution. Cette dernière leur permettra aussi d’assurer l’évolution des divers processus d’évaluation de l’ensemble des compétences des salariés. Cette solution constitue donc une excellente alternative aussi bien en matière de gain de temps que du point de vue de l’efficacité de l’action que l’on mène.

related posts

Leave a Comment