Home Management Gestionnaire de patrimoine : 10 conseils pratiques pour bien le choisir !

Gestionnaire de patrimoine : 10 conseils pratiques pour bien le choisir !

by Kévin

Dans plusieurs situations, il revient aux membres d’une famille ou à un particulier de choisir un professionnel pour s’occuper de son patrimoine. C’est une lourde charge et une mission à risque pour celui qui ne sait à quoi s’en tenir dans le domaine. Il n’est pas aisé de dénicher le bon gestionnaire de patrimoine. La plupart du temps, on finit par ne pas y arriver. C’est donc dans le but d’aider que nous avons voulu à travers cet article livrer nos conseils pour le choix du bon gestionnaire de patrimoine avec les caractéristiques les plus adaptées au métier et aux circonstances.

Formation professionnelle

Pour bien choisir son gestionnaire de patrimoine, il faut d’abord se référer à sa formation professionnelle.

Il est question avant tout de vos biens. Les confier à la personne qui n’a pas les compétences ou la formation qu’il faut reviendrait à vous tracer un chemin vers la faillite ou la ruine. Or, votre objectif est de pouvoir faire du bénéfice et du profit. Vous investissez dans un homme du domaine pour ne pas prendre le risque de faire n’importe quoi en prenant les choses en main vous-même. C’est en conséquence que vous vous devez d’être très pointilleux sur le cursus suivi par votre gestionnaire de patrimoine.

Le métier de gestionnaire de patrimoine ou de conseiller en gestion de patrimoine nécessite des hommes ayant suivi une formation rigoureuse. Il faut qu’ils aient au moins le niveau master dans leur spécialité en suivant la formation après le BAC ou un équivalent dans une école spécialisée. C’est le chemin le plus pratique pour aboutir à une carrière dans le métier. En dehors de cela, le gestionnaire acquiert plusieurs autres réflexes qui lui confèrent un bon pli. Votre gestionnaire de compte a le devoir d’être :

  • méticuleux. Il est à retenir que dès que vous confiez des biens à quelqu’un, il se doit de veiller sur cela coûte que coûte avec un certain entrain et du doigté. Votre gestionnaire de compte est dans le même registre. Il veille sur les détails et ne laisse rien lui échapper bêtement ;
  • rigoureux. La rigueur est de mise dans n’importe quel secteur d’activité. C’est ce qui permet de donner le meilleur de soi pour se tirer d’affaire facilement. Il convient alors d’avoir un gestionnaire qui prend cela à cœur ;
  • présentable. Il se doit d’être dans le bon habit pour la bonne réunion avec des partenaires ! Le premier élément qui touche quelqu’un lorsqu’il se retrouve en face d’un individu demeure son apparence. Même s’il est établi que l‘habit ne fait pas le moine, c’est quand même par l’habit qu’on le reconnait ;
  • bien élevé. Un professionnel qui doit échanger en tout temps et en tout lieu avec des personnalités responsables d’un domaine donné doit avoir une éducation exemplaire. Cela suppose qu’il sait vivre en société. Lorsqu’il demande un service, il l’obtient sans hésitation. On le reconnait pour sa bonne forme sociale ;
  • un professionnel qui a la maîtrise du marché. Le marché est le terrain de jeu du gestionnaire de compte. Il doit en savoir plus que tous sur les différentes données disponibles. C’est si important qu’il doit même avoir accès aux bonnes informations dans les coulisses. Cela lui permettra de faire des analyses objectives et efficaces ;
  • apte au calcul. Le gestionnaire comptable sait mettre les chiffres dans les bons moments et dans les bonnes cases. C’est ce qui le rend compétent et relève la qualité de son travail. Il est à même de prévoir et de réaliser les statistiques pour une meilleure interprétation ;
  • innovateur. Il ne faut pas penser que votre gestionnaire est censé attendre votre signe pour bouger forcément. Il est à même de vous faire des tas de propositions selon ce qui lui vient en tête de façon potable ;
  • preneur de risques prometteurs et concluants. S’il ne prend pas de risques, votre patrimoine va demeurer tel quel depuis le jour où il va prendre fonction jusqu’au jour où il y aura rupture de contrat.

Certificats et agréments

Un gestionnaire digne du nom, qu’il soit en réseau ou indépendant, est obligé de disposer des papiers attestant qu’il fonctionne dans le pays. C’est seulement avec ce document qu’il peut se dire en règle. Rien n’est plus certain que le travail que l’on fait. Les autorités à divers niveaux doivent être en mesure de répondre de lui et de ses compétences à tout instant parce qu’il s’est rendu dans leurs services pour se faire établir les pièces justificatives. Nous parlons ici d’agréments. Lorsque vous exercez dans une juridiction ou dans un secteur, il est normal que ceux qui gèrent le secteur vous délivrent des documents pour vous mettre en règle juridiquement.

Il y a aussi des accréditations à prendre en compte pour le travail à faire. Les différents cabinets ou professionnels dans le domaine se font un devoir de posséder les accréditations liées aux services qu’ils proposent. C’est un devoir que remplissent tous les professionnels d’un domaine donné, et le gestionnaire de patrimoine n’échappe pas à la règle. C’est dire qu’il obéit à la législation de son milieu en vertu des lois et règlements du domaine avec des pièces au complet. L’exercice de tout métier passe par ce processus.

Notoriété dans le secteur

Pour avoir la certitude que vous avez fait le bon choix, ne mettez pas de côté les enquêtes que vous allez diligenter sur la structure ou l’individu dont vous voulez solliciter les services. Cela va vous permettre d’établir son profil pour savoir ce à quoi vous pouvez vous attendre.

Se référer aux clients 

Les premiers individus pouvant vous renseigner le plus aisément, ce sont les clients. Ils ont déjà fait l’expérience ou ils sont toujours en train de la faire. Ils sont les mieux indiqués pour vous dire ce que vous avez besoin de savoir sans un brin de partialité. S’ils sont conquis et fiers de leur investissement, ils vous le diront. Au cas contraire, vous serez aussi informé. Cela va vous permettre de délimiter les rôles pour savoir finalement quelle décision prendre.

Recourir à la concurrence 

On ne s’en rend pas toujours compte, mais la concurrence est une source de renseignement qui permet parfois de connaitre des réalités cachées. C’est pour cela que dans n’importe quelle situation de manque d’information, il serait ingénieux de demander aux agences ou au professionnel du même domaine de vous renseigner. Si la concurrence est trop amère, il va falloir prendre les dires avec pincettes.

Qualité du service

Lorsque vous allez à la recherche de la notoriété établie par l’entreprise, il est possible d’aborder plusieurs aspects. Le plus important demeure dans tous les cas de figure la qualité du service rendu. Il se peut que vous soyez avec un professionnel qui a sa méthode de fonctionnement avec des résultats non convaincants selon vous. Il est préférable de se baser sur la qualité du travail que l’on va faire pour vous. Cette qualité présage d’une bonne situation pour votre patrimoine.

Un gestionnaire de compte a son milieu naturel, dans lequel il en est parfois aux coups bas. Si vous mettez l’accent sur les règles éthiques, il va falloir vous séparer du professionnel à bons résultats, mais qui ne vous inspire pas confiance. Le plus efficient serait peut-être même de le suivre sur une longue période. Si vous avez un candidat au poste, ne vous emballez pas. Il doit avoir une large gamme d’exploits à son actif. Le meilleur dans le domaine attire la haine des autres, mais aussi leur respect. C’est ce qui le différencie du groupe. Lorsqu’il apparait, on le sent articuler puisqu’il est doté d’une aura différente de tout ce qui entoure.

La proximité

Votre gestionnaire de patrimoine et vous devez être proches. Il est de votre devoir de vous offrir les services de quelqu’un chez qui vous pouvez aller toquer sans avoir à faire de longue distance. Vous avez votre résidence dans une ville, il vaut mieux que votre gestionnaire de compte y soit aussi. Ainsi, il est à côté de vous et vous pouvez suivre le travail qu’il vous présente selon le délai de précaution. Vous gardez un œil sur vos biens pour ne pas finir victime d’un investissement tardif ou venu trop tôt. Cela ne va vous profiter en rien. Il est mieux de disposer des services proches de vous.

La proximité ne se limite pas seulement à vos affaires. Le professionnel qui vous suit ou vous offre ses services doit à petits coups démontrer sa sympathie à travers quelques coups de fil circonstanciels ou des mails pour savoir si vous avez toujours de votre côté la bonne santé. Il n’est pas exclu quelques petits conseils pour mieux vivre ou collaborer avec lui ou sa structure.

La disponibilité

Après la proximité, la disponibilité est le facteur qui oblige certains particuliers à se défaire des services d’un gestionnaire de patrimoine. En fait, si quelqu’un doit s’occuper de votre argent, il doit être disponible. S’il n’a pas le temps de discuter avec vous, ne le retenez pas. Il vaut mieux vous référer à celui qui ne tardera pas à chaque fois à vous recevoir par les ondes, par la connexion ou physiquement.

  • Groupe : Lorsque vous voulez disposer d’un long moment de discussion avec quelqu’un du domaine sur la gestion de votre patrimoine, il serait bien que ce soit un professionnel qui travaille dans une agence. Cela peut vous être utile au cas où votre gestionnaire de patrimoine est indisposé ou en vacances. Il y aura toujours quelqu’un pour vous répondre. On ne sait à quel moment surviennent les opportunités d’investissement.
  • Horaire : Dans certaines agences, les horaires sont plus souples et élastiques. Il se peut qu’à une heure tardive, vous ayez besoin de votre gestionnaire de patrimoine pour un conseil sur une transaction à effectuer. Il faudra que vous ayez quelqu’un à l‘autre bout du fil ou de l’écran. Cela va vous avantager et vous donner envie de vous débrouiller pour réussir dans votre secteur avec les moyens du bord.
  • Plateforme d’échanges : La connexion internet finit par se généraliser ces temps-ci. Il faut vérifier si votre gestionnaire a un espace d’échanges ou un espace de stockage où il serait possible de lui laisser des données au cas où vous auriez besoin de parler à quelqu’un d’un de vos projets pour un conseil en gestion de patrimoine.

Base de données fiable actualisée

Votre gestionnaire de patrimoine est un professionnel du domaine de l’investissement. Le marché dans le secteur est en mouvement constamment. C’est ce qui amène à considérer les notions dont dispose votre agence dans le domaine. Il faut pour chaque professionnel dans n’importe quel secteur une base de données. Les informations qu’il accumule doivent lui profiter lors de la considération et de l’analyse des différents éléments et phénomènes autour de lui. Il vous revient de voir s’il est capable d’avoir accès à plusieurs informations à la fois dans plusieurs domaines, ceci à la minute où l’information ou la tendance fait surface.

Indépendant ou non

Un indépendant est un professionnel qui ne travaille pas pour une agence. Ce dernier est au courant de toutes les informations possibles parce que sa base de données est actualisée à tout instant. Il ne dépend pas d’une agence dont il est salarié. Cela le pousse à progresser à sa manière aussi vite que possible. Il veut faire ses preuves et ne recule devant aucun obstacle. La majeure partie du temps, on conseille à ceux qui ont besoin d’un gestionnaire de patrimoine de se référer à ce type de gestionnaire. Ils ont souvent les bras longs et bénéficient d’une réputation de battant et d’une personnalité correcte. C’est ce qui en fait des professionnels de choix.

Rémunération exigée

Le salaire compte pour beaucoup dans le partenariat que vous comptez établir avec le professionnel. Tout travailleur mérite son dû. Lorsque le tarif est beaucoup trop élevé pour vous cela a trait souvent à deux variables : les commissions et le statut de celui qui travaille pour vous.

Les commissions

Il est de notoriété publique que dans le secteur des finances, ce sont les commissions qui pèsent lourd. Peu importe à qui vous avez à faire, il va vous falloir lui payer un salaire mensuel, journalier ou hebdomadaire selon le contrat et lui verser des primes pour ces différentes opérations réussies.

  • Le salaire est défini selon les termes du contrat. Il s’agit du montant que vous versez à votre partenaire à la fin d’un délai donnée. C’est ce qui lui permet de subvenir à ses besoins et de profiter de son temps libre à bon escient. Ce n’est pas facile de jouir en bon professionnel de ce secteur. C’est pour cela que le contrat en décide dès le début. S’il doit y avoir un souci, vous le savez en même temps. Il est bien plus difficile de gérer une agence qu’un indépendant. À vous de voir ce qui vous arrangerait.
  • Les primes sont des encouragements pour services rendus. Lorsque le gestionnaire de patrimoine s’arrange pour faire un investissement à revenu pour vous, il vous revient de lui laisser un bonus pour l’inciter à faire plus. À ce niveau, il reste préférable de s’adresser à un indépendant. Il répond avec un peu plus de souplesse. L’agence a des tarifs qui prennent en considération ses dépenses internes. Ce n’est tout de même pas une norme.

Le statut

Le statut a trait à la condition de la personne qui travaille pour vous. S’il s’agit d’un professionnel chevronné, il vous sera difficile de gérer son salaire et ses primes si votre entreprise ne fait pas le poids. Si ce n’est pas le cas, alors faites-vous du bien en engageant au bon prix le vrai professionnel.

Portes de sortie offertes

Le contrat que vous signez en démarrant votre partenariat ou votre collaboration fixe les termes d’échanges et de collaboration. Les clauses y sont inscrites pour les imprévus. Il faut vérifier les options qui vous sont offertes au cas où vous souhaiteriez vous séparer de votre collaborateur. C’est aussi un point crucial dans un contrat.

Il vous faut des garanties solides pour ne pas perdre par la suite. Ainsi, lorsque des investissements seront faits sans votre accord, vous serez à même d’exiger des indemnités. La loi doit pouvoir vous appuyer en tant que client. C’est ce qui rend votre collaboration plus fluide sans chaîne, sans complication. Chacun agit en connaissance de cause.

related posts

Leave a Comment