Home Entreprise Créer son entreprise en pleine crise de Covid-19 : un pari fou ?

Créer son entreprise en pleine crise de Covid-19 : un pari fou ?

by Kévin

Est-ce réellement une mauvaise idée de se lancer dans la création d’une entreprise durant la crise engendrée par la pandémie de la Covid-19 ? Bien que certains trouvent que cela est assez risqué, d’autres en revanche pensent que c’est la période idéale pour se lancer. La Covid-19 ayant en effet entrainé la faillite d’un grand nombre d’entreprises, les opportunités de réussite sont désormais plus grandes, car le nombre de concurrents est en chute libre. Pourquoi se lancer dans la création d’une entreprise en pleine crise ? La réponse se trouve dans cet article.

Différentes raisons de créer son entreprise en pleine crise

Même si cela semble être véritablement un pari fou, la création d’une entreprise en pleine crise de Covid-19 présente divers avantages indéniables. Au nombre des raisons qui devraient vous pousser à vous lancer, nous pourrons évoquer :

  • Le changement indéniable des habitudes de consommation,
  • La diminution du nombre de concurrents,
  • La mise en avant de nouveaux besoins,
  • La réduction du budget nécessaire aux démarrages des activités.

Le changement indéniable des habitudes de consommation

Face aux multiples désagréments qu’elle a engendrés (la fermeture de nombreuses entreprises, les pertes en vies humaines…), la Covid-19 a fait naitre un nouveau concept : celui du monde d’après la crise. Évidemment, cette pandémie a aussi entrainé le changement des habitudes de consommation des services et produits. Dans la mesure où la majorité des populations ont été obligées de se confiner pour préserver leur santé, des budgets tels que ceux destinés au maquillage et à l’habillement ont pratiquement tous fondu. En revanche, la consommation en produits d’entretien a connu une véritable hausse. La fréquentation des magasins a de son côté été délaissée, car les consommateurs préfèrent désormais se faire livrer chez eux afin de limiter les risques de contamination. Si vous avez donc du mal à déterminer le secteur dans lequel investir, ces changements des habitudes de consommation vous guideront dans votre choix.

La diminution du nombre de concurrents

Le nombre de concurrents a connu une véritable baisse à cause de plusieurs facteurs. Dans un premier temps, nous nous appesantirons sur le fait que la crise sanitaire a eu un impact négatif sur de nombreuses entreprises qui ne sont pas parvenues à redresser la barre. La réduction des clients ainsi que le manque de trésorerie ont alors eu raison d’elles. Cela ne signifie cependant pas que les secteurs dans lesquels les entreprises ayant fait faillite ne sont pas viables. Pour la mise en place d’une entreprise pérenne, l’idéal serait de créer une structure en mesure de s’adapter aux nouvelles règles qui régissent désormais le marché. Si vous ne disposez en outre pas d’un important budget pour la création de votre entreprise, l’idéal serait de procéder au rachat d’une société qui fait actuellement face à des difficultés et qui n’arrive pas à s’en sortir.

La baisse de la concurrence peut par ailleurs être liée au fait que les responsables de certaines entreprises préfèrent attendre que l’orage passe avant de procéder à la commercialisation de leurs nouveaux services et produits. Dans la mesure où le covid-19 a sévi plus que l’on n’aurait pu l’imaginer, la reprise de croissance attendue par bon nombre de chefs d’entreprises n’a malheureusement pas pu être effective, ce qui ralentit le développement des structures concernées. Si vous pensez à créer une entreprise, c’est donc le moment de vous lancer, puisque vous pourrez sans aucun doute profiter du vide laissé par vos éventuels concurrents.

La mise en avant de nouveaux besoins

Dans la mesure où les habitudes de consommation ont connu d’importants changements, de nouveaux besoins ont alors fait leur apparition. Ainsi, de nombreux dirigeants recommandent désormais le télétravail à leurs employés afin de limiter la propagation de la Covid-19. Les entreprises ont donc désormais besoin d’acquérir de nouveaux outils pour pouvoir réussir à continuer leurs activités.

Etant donné que les clients ne peuvent plus venir s’installer sur les terrasses ou au sein des restaurants pour pouvoir déguster leurs mets favoris, les restaurateurs se sont désormais tournés vers la livraison à domicile. Face à de tels changements, il est évident que les entrepreneurs peuvent profiter de la situation pour proposer des solutions innovantes aux structures qui ont besoin d’outils pour faire fonctionner leur société. Il peut s’agir par exemple d’applications numériques ou de services de livraison rapides et pas chers.

La réduction du budget nécessaire aux démarrages des activités

Vu l’ampleur de la crise économique engendrée par la Covid-19, les sociétés qui mettent les clés sous la porte vendent à des tarifs très attractifs leurs différents équipements. Les loyers de nombreux locaux professionnels sont également revus à la baisse. Une telle situation constitue évidemment une véritable aubaine pour les nouveaux entrepreneurs qui décident de se lancer actuellement. Avec un budget pas trop élevé, vous pouvez donc déjà vous lancer et espérer réussir.

Étapes à suivre pour se lancer

Ça y est ! Vous êtes enfin prêt à vous lancer ! Pour réussir à créer une entreprise pérenne durant cette période de crise, il est toutefois primordial de suivre diverses étapes et d’effectuer plusieurs démarches. Avant tout, il faut noter que les petites et moyennes entreprises (PME) jouent un rôle indéniable dans l’économie française. Dans l’optique d’encourager alors la création d’entreprises, l’État français a procédé en 2019 à la mise en place de plusieurs mesures. Ces dernières permettent essentiellement de supprimer le plus possible les obstacles au développement des entreprises. Grâce à la « Loi Pacte de 2019 », il est donc très facile de devenir entrepreneur. Pour cela, il faut cependant suivre les étapes ci-dessous :

  • Effectuer une étude approfondie du marché : cette étape permet de s’assurer que l’on aura effectivement des clients pour les services et produits qu’on souhaite proposer au public,
  • Déterminer la forme juridique ainsi que les statuts de la société qu’on souhaite créer,
  • Se renseigner sur les différentes aides qu’on peut obtenir. Il peut s’agir d’aides sociales, financières ou même d’exonérations fiscales,
  • Se lancer dans la recherche des financements indispensables (fonds propres, investisseurs externes, prêt dans les banques),
  • Réaliser son business plan.

Contrairement à ce que l’on aurait pensé au premier abord, la création d’une entreprise durant cette période de crise n’est pas une idée complètement folle. Elle présente d’ailleurs des avantages indéniables lorsqu’on prend les mesures nécessaires et qu’on étudie au mieux le marché du secteur dans lequel l’on souhaite se lancer.

related posts

Leave a Comment