A l'échelle mondiale, les employeurs sont plus optimistes pour le 1er trimestre 2014

DES PERSPECTIVES D'EMPLOI PROMETTEUSES DANS LES PAYS DU G7

Pour le 1er trimestre 2014, les perspectives d'emploi s'annoncent encourageantes à l'échelle mondiale. Les employeurs de 34 pays sur les 42 couverts par l'enquête - soient la majeure partie des pays et territoires - prévoient d'accroître leurs effectifs, alors qu'ils n'étaient que 29 au Baromètre précédent.

Les employeurs les plus optimistes sont ceux des pays dits « émergents » : Taiwan (+39), Inde (+33), Nouvelle-Zélande (+21), Colombie (+19). Pendant ce temps, les employeurs les plus pessimistes se retrouvent, une fois encore, sur le continent européen, la Belgique (-1) et la Slovaquie (-2)** rejoignant leurs homologues d'Italie (-10), de Finlande (-6)** et d'Espagne  (-4).

  • En région EMEA, la reprise reste fragile alors que le marché de l'emploi grec commence à repartir

 

        En région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), le marché de l'emploi turc reste le plus dynamique de la région. Pendant ce temps, en Grèce, alors que l'activité repart, les employeurs se montrent de plus en plus confiants en l'avenir. Le solde net d'emploi de +7 est le résultat le plus élevé pour ce pays depuis le début de la crise au 4e trimestre 2008. Il progresse, respectivement, de 6 et de 17 points par rapport au 4e trimestre 2013 et au 1er trimestre 2013. En Hongrie, la prévision nette d'emploi (+6) est la plus élevée depuis que le pays a rejoint l'enquête au 3e trimestre 2009.

        Les perspectives les plus optimistes sont donc observées en Turquie (+16)**, Israël (+10)**, Pologne (+9), Grèce (+7), Hongrie (+6). A l'inverse, les soldes nets les plus faibles de la région sont observés en Italie (-10), Irlande (-6), Finlande (-6)**, Espagne (-4) avec, en tête, la Belgique (-1) et la Slovaquie (-2). La région EMEA enregistre une fois encore les seuls soldes nets négatifs de tous les pays couverts par le Baromètre.

  • En région Amériques, le Brésil marque le pas

 

        Pour le 1er trimestre 2014, les 10 pays de la région Amériques maintiennent leur dynamisme, enregistrant chacun une prévision nette d'emploi positive. Bien qu'appartenant aux marchés de l'emploi les plus dynamiques de la région, le Brésil ralentit considérablement le rythme de ses embauches. Ce pays enregistre son solde net d'emploi le plus faible (+16) depuis qu'il a rejoint le Baromètre au 4e trimestre 2009. Le rythme des embauches aux Etats-Unis (+13), dynamique, se stablilise en comparaison trimestrielle, alors que les employeurs argentins sont les plus pessimistes de la région (+5).

        Les perspectives d'emploi les plus optimistes sont observées en Colombie (+19), Brésil (+16), Pérou (+16), Mexique (+14), Panama (+14)**, Etats-Unis (+13) et Guatemala (+11). Bien que positives, les prévisions nettes d'emploi les plus faibles sont enregistrées au Canada (+12), Costa Rica (+10) ainsi qu'en Argentine (+5).

Données corrigées des variations saisonnières non disponibles.

  • En région Asie-Pacifique, le solde net d'emploi du Japon retrouve son niveau le plus élevé depuis 6 ans

 

        Les 8 pays de la zone Asie-Pacifique étudiés par le Baromètre affichent un solde net d'emploi positif pour le 1er trimestre 2014. Comparée au 3e trimestre 2013, la tendance est à l'amélioration avec 6 pays et territoires prévoyant d'accroître ou de stabiliser leurs effectifs. En comparaison avec le 1er trimestre 2013, la tendance est identique, avec des soldes nets d'emploi en progression dans 6 pays et territoires sur les 8.

        Avec un solde net de +39, Taïwan est en première position des pays où les programmes de recrutement seront les plus importants au prochain trimestre, reléguant l'Inde en deuxième position (+33). Viennent ensuite la Nouvelle-Zélande (+21) puis Singapour (+19). Le Japon (+17) poursuit quant à lui son redressement, la prévision nette d'emploi atteignant son niveau le plus élevé depuis le début de la récession économique au 2e trimestre 2008. Pendant ce temps, en Chine, même si la prévision nette d'emploi reste stable à +13 par rapport au trimestre précédent, celle-ci diminue en comparaison annuelle, ce déclin ayant débuté au 1er trimestre 2011.

Les perspectives d'emploi en France :

ManpowerGroup France publie une infographie présentant les prévisions des employeurs pour le 1er trimestre 2014 (nationale, par région et par secteur), révélant en image les dynamiques à l'œuvre et les mettant en perspective avec les tendances en Europe et dans le monde.

Pour découvrir l'infographie intégrale :

http://www.manpowergroup.fr/wp-content/uploads/2013/12/manpower-barometre-Q1-2014.jpg

Pour accéder à l'ensemble des résultats de l'étude :

http://www.manpowergroup.fr/wp-content/uploads/2013/12/MEOS-France_Q114.pdf