Les volontariats à l'international, une idée qui séduit 69% des Français.

Etude TNS Sofres - France Volontaires

Dans le cadre de ses 50 ans, France Volontaires, plateforme française des organismes de volontariats internationaux, s'est associée à TNS Sofres, leader français des études marketing et d'opinion, pour mener une étude sur la connaissance des Français concernant les volontariats à l'international.

Cette étude met en évidence 3 enseignements fondamentaux :

Sans en avoir une idée très précise de ce que sont « les volontariats à l'international », les Français connaissent et comprennent spontanément les missions liées à ce type de projet ;

69% des Français se disent prêts à s'engager, dont 15% à l'envisager véritablement.

Si « se rendre utile » constitue leur première motivation, l'éloignement familial et la perte de rémunération sont des freins majeurs.

« Volontariats à l'international » : une expression encore peu connue mais un périmètre spontanément compris.

54% des Français ont déjà entendu parler des volontariats à l'international, dont 11% précisément. Une première prise de pouls réalisée en face à face en 2010 en dénombrait deux fois moins (28%). La méthodologie utilisée entre les deux études ayant changé (étude online en 2013), cette évolution est bien évidemment à prendre avec la plus grande précaution mais est suffisamment importante pour la mentionner.

L'étude révèle par ailleurs de forts écarts de notoriété selon le niveau de diplôme : 65% parmi les diplômés de l'enseignement supérieur savent de quoi il s'agit, pour 37% des personnes sans diplômes. Elle montre tout autant une meilleure connaissance auprès des 25-34 ans : 59% en ont déjà entendu parler. Les plus jeunes (18-24 ans) semblent les moins informés (51%).

Plus précisément, derrière cette expression de « volontariats à l'international », les Français y associent spontanément le type de missions proposées.

Les missions de développement (enseignement et formation professionnelle, santé et actions sociales, aménagement rural et urbain...) sont directement associées à ce type de projet (89% d'accord).

Les projets d'échanges et de rencontres de jeunes (chantiers, échanges culturels...) ou les missions humanitaires d'urgence dans un pays en crise ou en sortie de crise sont également bien associés à la démarche (82% et 80%).

Les modalités d'accès sont globalement bien appréhendées :

85% des Français savent que les volontariats à l'international ne sont pas destinés qu'aux étudiants ou aux diplômés de l'enseignement supérieur mais s'offrent à tout le monde : jeunes, fraîchement diplômés, actifs ou retraités ;

 

62% savent qu'il est possible de percevoir une rémunération dans le cadre de la mission, et pour la durée de l'engagement.

Sur ce point, deux idées fausses encore véhiculées dans l'opinion et mises en lumière par l'étude sont encore à corriger par davantage de pédagogie :

44% des Français croient qu'il faut avoir moins de 50 ans. Or l'engagement peut se faire à tout âge, à partir de la majorité.

46% pensent qu'elle doit être d'une durée minimum d'un an. Or les volontariats à l'international concernent tout type de mission, de tout type de durée, de plus long au plus court, de 2 semaines à 2 ans et plus.

Des Français prêts à partir mais freinés par leurs responsabilités familiales et financières.

69% des Français se disent prêts à s'engager, surtout parmi les 18-24 ans (75%) et les 25-34 ans (74%). 15% l'envisagent même véritablement. En 2010, la part de Français qui se disaient « intéressés » était de 42% et 12% déclaraient penser à le faire vraiment.

C'est un projet qui séduit différemment selon les âges et ce, pour des raisons différentes :

(Ce qui motiverait les Français pour partir comme volontaire à l'international)

    Se rendre utile : 42% de citations auprès de l'ensemble des Français, 48% au sein des plus de 50 ans ;

    Rencontrer des personnes de cultures différentes : 41% parmi les moins de 25 ans ;

    26% des moins de 25 ans évoquent leur envie d'acquérir de nouvelles compétences quand

32% de plus de 50 ans parlent de leur souhait de transmettre leurs compétences.

 

Mais des freins assez forts retiennent les Français :

(Ce qui empêcherait  les Français de partir comme volontaire à l'international)

      La famille, les enfants : 52%

      L'interruption de la vie professionnelle : 25%

      La santé : 23%

      La perte de rémunération : 20%

 

France Volontaires, une plateforme utile à ceux qui désirent partir

http://www.france-volontaires.org

8% des Français déclarent dans l’étude connaître France Volontaires. En 2010, ils n’étaient que 4%. La plateforme est désormais plus visible et dans le même temps, son utilité émerge.

En effet, une fois présentée aux interviewés, la plateforme séduit : 95% considèrent qu’elle est utile aux candidats au volontariat. 51% estiment même qu’elle est « indispensable » pour vivre une expérience de volontariat utile pour les personnes que l’on va côtoyer comme pour soi. Ce score passe à 61% chez les Français nous ayant dit être intéressés par cet engagement.

Les Français auront compris que le volontaire devra s’adapter à une autre culture, s’intégrer dans un nouvel environnement tout en effectuant une mission précise. Il est donc important qu’il soit accompagné pendant l’expérience et ceci est indissociable de la préparation au départ et au retour.

A propos de l'étude

Etude réalisée online du 26 au 30 août 2013, selon la méthode des quotas (sexe, âge, PCS) après stratification par région, sur un échantillon national de 1002 personnes, représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus

A propos de TNS Sofres

Leader français et référence des études marketing et d'opinion, TNS Sofres est une société du groupe TNS, l'un des leaders mondiaux du marché, n°1 des études ad hoc, et présent dans plus de 80 pays. TNS offre à ses clients des recommandations claires et précises pour les accompagner dans leurs stratégies de croissance. Son expérience et ses solutions d'études uniques couvrent la gestion de marque & la communication, l'innovation, la relation client, et le retail & shopper. TNS nourrit une relation de proximité avec les consommateurs et développe une connaissance unique des comportements et des attitudes, en prenant en compte la diversité de leurs cultures, de leurs géographies et de leurs systèmes économiques.

TNS appartient au Groupe Kantar, leader mondial en matière de veille, d'analyse et d'information à forte valeur ajoutée.

Suivez l'actualité de TNS Sofres
             
A propos de France Volontaires

Créée en 2010, France Volontaires est la plateforme associative de l'engagement volontaire et solidaire à l'international.

Elle informe et oriente les personnes souhaitant s'engager. Les volontaires travaillent dans plus de 60 pays en développement et émergents. France Volontaires y facilite leur accueil, intégration, échange de pratiques et mise en réseau.

Si elle recrute, prépare et encadre ses propres Volontaires de Solidarité Internationale, France Volontaires se veut le référent des 20 000 volontaires et centaines d'associations d'accueil dans les pays du Sud.

Suivez France Volontaires

http://www.france-volontaires.org

Tags: 

Rubriques: 

Enquêtes