Home Entreprise

by Kévin

Comment assurer une voiture autonome ?

La voiture autonome a mis en lumière l’avancée spectaculaire de la technologie. Question sécurité, confort, praticité, c’est irrémédiablement l’un des véhicules les mieux classés. Mais comme c’est le cas pour tout engin roulant, la voiture autonome doit obligatoirement avoir une assurance. Mais, la procédure est-elle la même ? Découvrez ici comment assurer une voiture autonome.

Voiture autonome et assurance auto : ce qu’il faut retenir

Dans le cas des véhicules ordinaires, le besoin d’assurer son véhicule s’établit autour de la responsabilité engagée ou non du conducteur lors d’un accident. Avec les voitures autonomes, ce détail semble perdre son sens. La spécificité de la voiture autonome mérite qu’elle soit donc adaptée soit à la règle de sécurité en vigueur ou que la législation se penche sur sa particularité afin de régler un certain nombre de questions. En effet, comme l’indique son nom, la voiture autonome ne nécessite pas un chauffeur, elle est conçue pour rouler même sans l’intervention d’un conducteur. Ce qui fait qu’à l’heure actuelle, sa mise en circulation ouvre de sérieux débats sur la question de la réglementation dans chaque état. Il faut toutefois noter que l’Organisation des Nations unies (ONU) a en 2016 modifié la Convention de Vienne pour l’adapter aux avancées technologiques relatives aux voitures autonomes.

Assurer une voiture autonome : les conditions préalables

En ce qui concerne l’assurance de la voiture autonome, tant que la mise en circulation ne sera pas officielle, les assureurs ne pourront prévoir des garanties adaptées à sa conduite. Même si l’usage de ce moyen de déplacement laisse croire qu’il aura moins de risques d’accident sur les routes, il faut envisager toute éventualité. Il peut arriver qu’on note des défaillances au niveau du système de captage du véhicule ou des cas d’accident comme en 2018 aux États-Unis ou une voiture autonome avait renversé un cycliste. Remédier à cela, c’est anticiper.

Avant que de nouvelles règles ne régissent l’assurance des véhicules sans conducteur, il faut anticiper. Pour ce faire, la première option, c’est de contacter un spécialiste en assurance pour savoir comment assurer une voiture autonome.

Assurer une voiture autonome : demander conseil à un courtier en assurance

Un courtier d’assurance est habilité à vous fournir une étude comparative des prix des offres actuelles avant que la souscription soit effective. Son activité principale consiste à accompagner les assurés avant même l’adhésion à un contrat et jusqu’à l’échéance de ce dernier, en prenant en compte vos besoins, vos envies et votre budget.

Les courtiers en assurance maîtrisent toutes les démarches administratives comme les déclarations de sinistres, le rappel des échéances de paiement, il veille au respect de vos droits par les compagnies d’assurance. Ils représentent votre meilleure alternative pour anticiper le futur de l’assurance auto pour les véhicules autonomes. Étant au cœur de l’actualité et s’informant régulièrement, les courtiers en assurance peuvent vous conseiller efficacement pour comprendre pleinement les enjeux liés à l’assurance de la voiture autonome.

L’un des avantages à opter pour l’expertise d’un courtier dans le processus d’adhésion à l’assurance auto de votre voiture sans conducteur, c’est le suivi qu’il offre. Informé des risques, il couvre vos arrières. Il vous aide à trouver un assureur idéal pour assurer la transition vers votre véhicule sans chauffeur.

related posts

Leave a Comment