Home Entreprise Assurance pertes d’exploitation : quels sont les risques couverts ?

Assurance pertes d’exploitation : quels sont les risques couverts ?

by Kévin

Depuis le début de la crise du Covid-19, 80 % des PME sont menacées d’être en faillite. Plus de 250 000 salariés risquent de perdre leur emploi. Souscrire à une assurance pertes d’exploitation est-elle une bonne idée pour faire face au problème financier ? Quels sont les risques couverts par cette assurance ? Tour d’horizon.

Qu’est-ce qu’une assurance pertes d’exploitation ?

indemnisation pour pertes d'exploitationL’assurance pertes d’exploitation est un gage de sécurité pour les entreprises. Elle leur permet d’être indemnisées lorsqu’un sinistre entraîne la suspension temporaire des activités. Généralement, le dédommagement versé par l’assureur permet de renflouer la trésorerie de l’entreprise. Il peut être utilisé pour payer les charges mensuelles (le loyer, l’eau et l’électricité les taxes…), mais aussi à faire quelques travaux de réparation. De ce fait, contracter une assurance pertes d’exploitation est une idée astucieuse pour assurer la reprise d’une activité professionnelle.

Quelles sont les garanties d’une assurance pertes d’exploitation ?

Pour toutes les entreprises qui ont contracté une assurance d’exploitation, sachez que les garanties peuvent être différentes d’un assureur à un autre. Dans tous les cas, l’offre d’assurance comprend deux éléments :

  • les garanties de base : l’indemnisation permet de combler la perte d’activité causée par un sinistre ;
  • les garanties complémentaires : pour cette formule, les compagnies d’assurance offrent une couverture plus large. En effet, elles s’engagent à dédommager toutes les conséquences entraînées par les sinistres.

Que couvre une assurance pertes d’exploitation ?

En fonction des clauses prévues dans votre contrat, l’assurance pertes d’exploitation couvre une étendue de risques, à savoir tous les dégâts causés par

  • les catastrophes naturelles (la neige, la grêle ou la tempête) ;
  • l’inondation ;
  • la casse de machines ;
  • l’explosion ;
  • l’incendie ;
  • les actes terroristes…

D’autres situations comme le retard de paiement, le coût de la sous-traitance et du transport, la location d’engins et de matériels… peuvent également être couvertes par l’assureur.

Crise du covid-19 : peut-on être couvert par l’assurance pertes d’exploitation ?

En France, les impacts économiques entraînés par la pandémie sont sans précédent. Selon l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), plus de 90 000 entreprises risquent de cesser leurs activités d’ici la fin de l’année 2020. Celles qui ont souscrit à une assurance pertes d’exploitation pensent être à l’abri d’un problème financier. Mais, ce n’est pas le cas pour tout le monde. D’après les statistiques, seuls 3 % des entreprises françaises pourront être dédommagées pour les pertes de revenus causées par la crise planétaire. Pour elles, les clauses du contrat sont claires. Elles mentionnent par exemple qu’un risque sans dommage, comme c’est le cas du sinistre provoqué par la crise du covid-19, peut être indemnisé.

Pour expliquer leur refus de dédommager les assurés, les compagnies d’assurance expliquent que la pandémie est systémique. Plus précisément, la suspension des activités est une décision étatique et elle concerne tout le monde. Aussi, les assureurs ne seront pas en mesure de satisfaire toutes les demandes.

Pour prétendre à une indemnisation auprès de leur compagnie d’assurance, les entreprises peuvent toutefois entamer des négociations. N’hésitez pas à suivre l’actu économique pour vous informer sur toutes les informations à connaître sur les entreprises.

related posts

Leave a Comment